verre d’eau

Les bienfaits du jeûne sur l’organisme

Le jeûne est une pratique connue depuis des millénaires.  Cette recommandation prophétique que l’on connaît et pratique depuis des siècles revient au goût du jour. Un retour après des années de calomnies et de mensonges. En effet, on a très souvent qualifié le jeûne de dangereux, nocif pour la santé. Or, depuis quelques temps il est devenu le chouchou des personnes désirant se refaire une santé. Les scientifiques s’y intéressent de plus près. Lors d’une étude réalisée en 2014, l’Université de Californie du Sud mit en exergue les bienfaits du jeûne sur l’organisme. Le jeûne de trois jours renouvellerait même  le système immunitaire. Entre tradition prophétique et études scientifiques, zoom sur le jeûne de trois jours et ses bienfaits.

Les différentes sortes de jeûnes

Le jeûne est de plus en plus pratiqué en Europe. Il existe même des structures qui accueillent les personnes désirant faire des cures de jeûne dans certains pays du Vieux Continent.  On pense notamment à l’Allemagne, mais aussi à la Belgique et dernièrement la France. Il y a ceux qui jeûnent à titre préventif, qui sont en bonne santé mais qui éprouvent un besoin de se détoxifier, comme ça, presque par plaisir. Et d’autres qui souffrent de pathologies et pour qui le jeûne est un réel besoin.

Le jeûne thérapeutique : les bienfaits du jeûne sur l’organisme

Il y a de plus en plus de cas d’hypertension, de cancers, de cas de diabète, si bien que des médecins, des chercheurs, se sont penchés sur le jeûne comme nouvelle thérapie.  Même si l’espérance de vie augmente dans les pays occidentaux, les populations qui souffrent de bien des pathologies. Notre alimentation et notre mode de vie sédentaire y sont pour beaucoup. Si les médicaments ne font plus effet, si leur consommation augmente et les scandales sanitaires avec, le jeûne thérapeutique lui, est de plus en plus expérimenté.

Un jeûne sous surveillance médicale

Autrefois les scientifiques misaient sur la science moderne. Aujourd’hui, le jeûne leur paraît  comme étant LA solution aux maladies. C’est ainsi que depuis plus de 50 ans, des médecins et des biologistes russes, américains ou allemands, étudient l’influence du jeûne sur notre organisme. Et les résultats sont sans appel. Le jeûne permettrait même de traiter le cancer. Cette méthode ancienne vantée par les religions tiendrait ses promesses bien plus que les médicaments.

La Russie : spécialiste des cliniques de jeûne

Diabète, asthme, hypertension, allergies, arthrose, dans des cliniques spécialisées en Russie, les patients sont accueillis dans un cadre idyllique pour soigner leurs maladies. Le jeûne thérapeutique est réalisé sous surveillance médical. La plupart des patients viennent pour traiter des maladies nécessitant un encadrement strict. Pendant quinze jours voire trois semaines, les personnes ne boivent que de l’eau, c’est ce que l’on appelle le jeûne hydrique. Un professionnel de santé les accompagne en permanence afin de voir l’évolution de leurs symptômes. L’organisme se nettoie. Un suivi scrupuleux pour des résultats édifiants : deux tiers des patients guérissent de leur maladie après une ou plusieurs cures de jeûne.

 

Les bienfaits du jeûne hydrique

Le jeûne hydrique qui consiste à ne boire que de l’eau durant une période déterminée possède de nombreux bienfaits.  Si cette cure de jeûne est la plus efficace par les bienfaits qu’elle apporte, il n’en demeure pas moins qu’elle doit être réalisée qu’avec l’aval d’un professionnel de la santé. En plus de prévenir du vieillissement cutané de la peau, le jeûne hydrique permet de :

  • renforcer le système immunitaire,
  • éliminer les toxines,
  • régénérer les cellules,
  • éliminer les graisses superflues,
  • soulager les rhumatismes, l’asthme et les allergies,
  • apaiser les douleurs arthritiques.

 

Les bienfaits du jeûne de trois jours

Selon une étude américaine, jeûner pendant trois consécutifs permettrait de renouveler le système immunitaire. Des résultats que l’on obtient aussi bien chez les jeunes personnes, les malades ou encore les personnes âgées.  Le principe est simple : pendant trois jours consécutifs le jeûneur se prive de boire et de manger. Le jeûne forcerait la moelle osseuse à fabriquer des quantités importantes de globules blancs lesquels sont les plus importantes de notre système immunitaire. Le corps va puiser dans ses réserves pour tenir. Il va éliminer les cellules désuètes et en produire des nouvelles. Le système de défense du corps est rénové  au bout de trois jours et le jeûneur retrouve vigueur et vitalité.

 

Le jeûne en Islam

Le jeûne de Ramadhan fait partie des cinq piliers de l’Islam. Lorsqu’il est réalisé comme il faut, sans se goinfrer au sahour et al iftar, le siyam (jeûne) renferme de nombreux bienfaits. C’est un mois durant lequel il est bon de mettre son corps au repos et de changer ses mauvaises habitudes alimentaires. Nous avions rédigé un article sur le jeûne presque parfait, le voici ici.

 

Le jeûne des jours blancs

Chaque mois, il est recommandé au musulman de jeûner durant  les jours blancs ce qui correspond aux treizième, quatorzième et quinzième jours du mois.  Ce jeûne des jours blancs est un jeûne très méritoire près duquel nous sommes beaucoup à passer.  Et pourtant ces trois jours équivaut à jeûner un mois entier.

En effet, d’après ‘Abdel Malik Ibn Qoudama Ibn Malhan, d’après son père -radhiyaLahou 3anhou- , le Prophète -sallaLahou 3aleyhi wa sallam-  nous ordonnait de jeûner les jours blancs, le 13, le 14 et le 15 et il disait: « Ceci est comme le jeûne du mois entier ». (Hadith rapporté par An nassa’i et authentifié par Cheikh Al Albani).

 

 

Et vous les filles, êtes-vous adeptes du jeûne régulier, hormis celui de Ramadhan ? Avez-vous entendu parlé du jeûne thérapeutique auparavant ? Nous sommes tout ouïe^^!

A propos de l'auteur
Rédac Soeur
Amoureuse des mots, de la poésie, des vers, de la prose et plus récemment du parfum, la rédaction est ma seconde peau, je rédige de bon matin^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *