éduquer avec humilité

Un peu, beaucoup d’humilité… même lorsqu’il s’agit d’éduquer !

Quel devoir de transmettre la meilleure éducation à nos enfants en nous conformant à La Parole d’Allah et à l’exemple de notre Bien Aimé, paix et salut sur lui ! Dans ce billet, nous allons nous pencher sur notre comportement à nous, parents, lorsque nous éduquons. Nous nous rappellerons comment l’humilité, cette qualité par excellence du croyant, a toute sa place comme moyen d’éduquer ces petits êtres sous notre responsabilité.

Éduquer avec humilité

En tant que parent, nous nous efforçons de choisir les moyens et techniques pour offrir la meilleure éducation à nos enfants. Nous mettons tout en œuvre pour leur faciliter l’accès au savoir en recherchant le meilleur professeur et l’école la plus reconnue. Nous faisons de notre mieux pour leur inculquer les bases du Tawhid et leur transmettre l’amour de l’unicité de leur Créateur et de Sa Parole mais qu’en est-il de notre position envers eux en tant que premier éducateur ?

Sommes-nous assaillies par ce sentiment de responsabilité ou aveuglées par les objectifs liés à son futur caractère au point d’oublier que nous ne sommes que des intervenants et que la Guidée entière appartient au Tout Puissant ?

Les êtres humains naissent avec la fitra, cette nature saine, et un penchant inné pour aller vers le bien. Leurs parents, avec leurs mots, leurs gestes et leurs attitudes, sont les premiers moyens d’appliquer ce qu’ils ont reçu car n’oublions pas qu’ils agissent très tôt par imitation.

«Aussi prendre en considération la méthode de la douceur et du pardon fait de la relation de l’enfant avec ses parents une relation d’amour qu’il ressent en lui même et grâce à laquelle il s’incline toujours envers eux et écoute leurs conseils et leurs recommandations». (site sheikh Ferkous)

Nous sommes dans le devoir d’aider à la formation de leur personnalité. Pour cela, une introspection est utile pour voir en toute sincérité si lorsque nous nous comportons avec eux nous savons être humbles, conscients de nos propres faiblesses et du chemin parcouru jusqu’à être devenu parent, ou oublions-nous que l’humilité, même avec nos enfants, fait partie de la foi ?

Pour que nos enfants grandissent dans la foi, l’amour, la compassion, et l’élan sincère vers leur prochain, adoptons-nous en les éduquant une attitude chaleureuse et observons-nous nous mêmes les codes de bienséance ? Ou attendons-nous d’eux ce que nous ne pouvons pratiquer ?

Les prophètes, meilleurs exemples d’humilité dans l’éducation

Le plus bel exemple est tiré de l’éducation prophétique, celle de notre Messager qui aimait sa noble fille Fatima au point de se lever pour elle lorsqu’elle le visitait.

Aïsha, qu’Allah l’agrée, nous rapporte : Je n’ai jamais vu une personne qui ressemblât à l’Envoyé de Dieu, salla Allah ‘alayhi wa salam, tant par la façon d’être que pour la Guidance et la Dignité que Fatima. Lorsqu’elle entrait chez lui, il se levait, lui prenait la main, et la faisait s’asseoir à sa place».

Avons-nous de trop fortes attentes envers nos tous petits et accablons-nous les plus grands lorsqu’ils fautent et s’égarent, ou, faisons-nous preuve de patience accompagnée d’une confiance en Allah et de moyens doux et persévérants pour les aider à se réformer ? En étudiant de plus près les exemples de nos prophètes, alayhim assalam, nous pouvons voir comment Yacoub a développé dans des circonstances d’affliction une belle patience face à l’égarement de ses fils, qu’il a conjugué avec une totale confiance en Allah azza wa jal.

Verset 83 Sourate 12

(…) Oh Belle patience ! Il se peut qu’Allah me les ramènera tous deux. Car c’est Lui L’Omniscient, Le Sage !

Prenons-nous la peine de parler avec eux et de leur demander leur avis sur les choses de la vie ou les enfermons-nous dans le devoir de se taire face aux adultes au risque pour eux de ne plus oser s’exprimer ? Le prophète Ibrahim, ‘alayhi assalam, alors qu’il avait reçu en songe la révélation d’immoler son fils Ismaïl, nous donna la plus belle des leçons de communication, d’humilité et de comportement avec les enfants. Il ne demanda pas à son enfant de venir, obéissant, à terre mais il le mit dans la confidence et lui demanda son avis.

Sourate 37 Verset 102

(…) Ô mon fils je me vois en songe en train de t’immoler. Vois donc ce que tu en penses.(…)

Ce n’était pas un parent comme les autres, oui, et il savait d’Allah ce que nous ne connaissons pas, mais nous nous devons de suivre son exemple. Lorsque nous parlons à nos enfants faisons en sorte de montrer le meilleur de nous mêmes pour qu’à leur tour ils sachent parler, écouter, et agir avec empathie et douceur, et qu’il développe une pleine confiance en Allah.

N’ayons pas peur de nous rabaisser en tant que parents, envers nos enfants, pour que Le très Haut nous élève parmi ceux dont Il est satisfait. Puisse Allah faire de nous des gens doux, modestes et qui place leur confiance en Lui en vue d’être honorées auprès de Lui.

Et vous, dans quelles situations ressentez-vous de l’humilité envers vos petits ?

Crédit photo :leolintang / 123RF Banque d’images

A propos de l'auteur
Oum Ismail
Maman de 5 enfants, dont une petite dernière instruite en famille, je suis aussi auteure de contes et rédactrice. Vous pouvez retrouver mon parcours et mes livres sur mon site www.mes-id-mots.com.

5 Commentaires

    1. Wa alaiki salam oukhty,

      BarakAllaho fiki. Très heureuse qu’il t’ait plu ! L’essentiel c’est d’avancer doucement à notre rythme vers une meilleure compréhension de notre rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *