type-de-peau

Connaître son type de peau

Connaissez-vous votre type de peau ? C’est la question cruciale que nous allons nous poser aujourd’hui chez Avenue des Sœurs. Un détail parmi tant d’autres nous direz-vous, mais sachez que pour mieux répondre aux besoins, aux attentes de votre peau, il est plus qu’important de savoir de quel type elle est. Allez, zou, on vous explique tout !^^

type-de-peau

 

Qu’est-ce que la peau ?

La peau est cet organe à la structure complexe, qui nous protège des agressions extérieures. Une sorte de bouclier qui nous permet à la fois d’interagir avec le monde extérieur et de s’en préserver.  La peau est une succession de couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme ; où chacune d’entre elles joue un rôle important. Elle renferme également les cheveux et les poils ainsi que les glandes sudoripares et sébacées.

L’épiderme

 

L’épiderme est la couche qui est en contact direct avec l’extérieur, et par conséquent la couche la plus superficielle de la peau. Il est composé principalement de kératinocytes, de mélanocytes (cellules qui pigmentent la peau) et de cellules de Langherans (cellules de défense immunitaire). L’épiderme est recouvert d’un film hydrolipidique, connu sous le nom de sébum qui, en produisant des glandes sébacées, assure la protection de notre organisme des agressions extérieures, des blessures.  La surface de l’épiderme est formée de cellules mortes qui desquament, pour laisser place à d’autres cellules.

 

Le derme

Le derme est la couche qui se trouve juste en dessous de l’épiderme.  Il est habité d’une innervation dense, de nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques  qui assurent la nutrition épidermique. C’est à cet endroit précis que se multiplient les nouvelles cellules qui vont remplacer les cellules mortes de l’épiderme. Le derme est formé d’un nombre limité de cellules, de protéines et de fibres qui composent la substance fondamentale. Le fibroblaste, cellule principale du derme, assure la production des constituants de la substance fondamentale, en particulier le collagène. L’altération du collagène marque d’ailleurs les signes incontestables du vieillissement de la peau.

 

L’hypoderme

L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. Il se compose essentiellement de vaisseaux sanguins et d’adipocytes, ces cellules graisseuses riches en graisse.   Il a pour fonction la protection de l’organisme des éventuelles variations de température, ainsi que l’amortissement des pressions auxquelles la peau est sujette.

 

Quels sont les différents types de peau ?

Nous n’avons pas toutes la même peau. Peau grasse, peau mixte, peau normale ; il est très important de connaître notre type de peau pour pouvoir en prendre soin comme il se faut. On passe en revue les types de peau avec vous.

Peau normale

La peau normale est sans conteste la plus simple à déterminer. À l’aspect doux et soyeux, elle n’est ni grasse, ni sèche. De plus, la peau normale ne rougit que très peu, et est résistante aux agressions du quotidien. D’ailleurs, heureuses celles qui ont ce type de peau, car les peaux normales nécessitent peu d’entretien. Et là, normalement, des flash-back acidulés de votre enfance remontent à la surface … Cette fameuse époque où la peau était au top sans entretien aucun ^^.

Peau mixte

La peau mixte se caractérise par deux états : un état de sécheresse, et un état graisseux. On remarquera que la zone T qui englobe le nez, le front et le menton est grasse, quand les tempes, les pommettes et les maxillaires sont sèches. Avec ce genre de peau, pas facile de trouver des cosmétiques adaptés.

Peau grasse

Ce qui caractérise la peau grasse, ce sont l’aspect reluisant de celle-ci, les pores dilatés, et la production excessive de sébum. Les points noirs et les boutons sont monnaie courante pour les peaux grasses, de même que le teint qui se ternit.  On reconnait également ce type de peau par une mauvaise tenue du maquillage qui peine à adhérer, voire qui a tendance à couler.

Peau sèche

La peau sèche est sans doute la peau qui est le plus malmenée entre les tiraillements et les sensations d’inconfort. Belle, fine, la peau sèche peut toutefois laisser transparaître des signes de pelage au niveau des joues et du nez. Cette sécheresse cutanée s’explique par une succession de facteurs. Si la peau manque d’eau, le film hydrolipidique qui sert à la protéger sera fragilisé, dégradé et n’assurera plus son rôle protecteur. Le sébum n’est plus : tiraillements, déchirements, pelage, inconfort, sont la suite logique, jusqu’à desquamation de la peau.

On vous aura fait la peau aujourd’hui chez Avenue des Soeurs ^^. Mais au moins à l’issue de ce billet, vous savez désormais quel type de peau vous avez ! Restez connectées , on vous parlera la semaine prochaine des huiles végétales adaptées à votre peau .

A propos de l'auteur
Rédac Soeur
Amoureuse des mots, de la poésie, des vers, de la prose et plus récemment du parfum, la rédaction est ma seconde peau, je rédige de bon matin^^.

4 Commentaires

  1. InchAllah Salam halikoum serait-il possible de donné des remèdes naturel pour des boutons qui apparaisse sur notre peau du visage ? Pck moi j’en ai un je lui fais la guerre sans le percer bien sûr mais il repart et revien et la j’en peux plus. BarakhAllahoufikoum

    1. Wa aleykoum salam , oukhti il y a les boutons des menstrues aussi , ça revient chaque mois malheureusement 🙂 , ce que tu peux mettre c’est miel cannelle avec éventuellement un peu de citron pour aseptiser / assécher le bouton 🙂 , courage , je sais c’est pas facile…

    2. Wa aleyki salamou warahmatouLahi wa baarakatouh ma soeur. Wafiki baarakallah. Pour ce qui des boutons, essaie de prendre l’habitude bien nettoyer ton visage, de l’hydrater. Le savon d’Alep est excellent pour un nettoyage en profondeur. L’huile de Jojoba ou d’Argan, rien de tel pour prendre soin de toutes les peaux. Pour ce qui est de ton bouton, il y a des masques qui sont bénéfiques comme celui à la farine de pois chiches, ou encore à la levure de bière. Si tu vois que tu n’arrives à l’éradiquer, tourne-toi vers une dermatologue. Ce sera plus sûr et plus sage bi idhniLah. Au plaisir de te lire ma belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *