musulmane entrepreneuse

Musulmane & Business girl ? 12 bonnes raisons de lancer son entreprise !

Vous êtes une femme, vous êtes musulmane et vous avez envie d’entreprendre, si ce n’est pas déjà fait …Et vous avez bien raison ! Nous savons que vous êtes très nombreuses à vous sentir concernées par ce sujet. Commerçante, créative, blogueuse, freelance, artiste, prestataire de service… les idées de business ne manquent pas, et les bonnes raisons pour se lancer non plus !

Ce qui fait toute la différence lorsque l’on entreprend, c’est l’ INTENTION. En tant que croyante elle est la clé de notre réussite, ” l’ingrédient indispensable qui donnera toute sa saveur à la recette”.

Voici 12 bonnes raisons pour vous lancer et donner du sens à votre business. 

Lancer son business pour changer de vie

  • Bonne raison n°1 : Pratiquer librement sa religion.

C’est indéniable : en tant que femme musulmane, l’entrepreneuriat est la solution à tous les problèmes auxquels on peut se trouver confrontées dans le cadre d’une activité salariée. L’équation est plutôt simple : Entreprendre = pas de problèmes avec le voile, la possibilité de prier à l’heure, s’écarter de la mixité et des choses illicites. Et quelle belle raison que celle de vouloir satisfaire Allah !


  • Bonne raison n° 2 : Avoir plus de temps pour sa famille.

L’entrepreneuriat permet dans la plupart des cas de travailler de chez soi, et de gérer son planning comme on l’entend. Beaucoup de mamans désireuses de consacrer plus de temps à leurs enfants et à leur éducation voient dans l’entrepreneuriat LA solution pour réussir à combiner vie professionnelle et vie personnelle.


  • Bonne raison n° 3 : Faire ce que l’on aime.

Qu’y a-t-il de plus frustrant que de se lever chaque jour pour exercer un métier que l’on n’aime pas ?  Le manque d’épanouissement professionnel est ce qui conduit de nombreux salariés à tout quitter pour se lancer dans la création de leur entreprise, et enfin vivre de ce qu’ils aiment.


  • Bonne raison n°4 : Gagner de l’argent.

Bein oui, il faut l’avouer, c’est quand même le nerf de la guerre ! On ne se lance pas dans l’entrepreneuriat juste pour le fun, ou pour trouver un passe-temps. Quand on prend la décision d’entreprendre, c’est qu’on espère pouvoir en vivre. Là aussi il y aurait des dizaines de bonnes raisons de vouloir gagner de l’argent. Attention, elles ne sont pas toutes aussi louables les unes que les autres ! Il y a une grosse différence entre la personne qui veut gagner de l’argent parce qu’elle rêve de luxe et de bling bling, et celle qui souhaite gagner de l’argent pour le dépenser dans la voie d’Allah (accomplir le hajj, la omra, donner la zakat, financer des projets humanitaires, offrir une bonne éducation à ses enfants)…


  • Bonne raison n°5 : Vivre sa vie comme on l’entend.

Plus de patron, plus d’horaires ni de congés imposés, plus de tâches rébarbatives à accomplir, devenir entrepreneuse c’est reprendre le contrôle de sa vie, de son temps et de ses ambitions, et sortir de sa routine.  Bien souvent, les entrepreneuses se révèlent finalement encore plus exigeantes  et tyranniques avec elles-mêmes que lorsqu’elles étaient salariées, mais ça, c’est un autre sujet !


12 raisons de lancer son business-min

Et si on voyait plus loin ?

Nous venons de voir les raisons “pragmatiques” qui encouragent à l’entrepreneuriat. Mais poussons la réflexion un peu plus loin… Qu’est-ce que l’entrepreneuriat peut m’apporter, à moi, en tant qu’individu ? Qu’est-ce que cela peut changer en moi et qu’est-ce que j’attends de moi -même ?

Entreprendre c’est aussi se changer soi-même

  • Bonne raison n°6 : Exprimer son talent.

Nous avons toutes des ressources inexploitées enfouies au fond de nous-mêmes. Bien souvent au cours de la vie, ces ressources ont été dénigrées et relayées au second plan si bien qu’on les a même complètement oublié. En se lançant dans l’entrepreneuriat, il va falloir aller chercher, fouiller et faire éclater ces ressources au grand jour. Et quel bonheur de pouvoir laisser libre cours à sa créativité, d’avoir constamment de nouvelles idées, et de sentir que l’on est capable d’accomplir de belles choses.


  • Bonne raison n°7 : Vivre une expérience passionnante.

Se lancer dans l’entrepreneuriat c’est un peu comme une version de  “Man vs wild” ! Imaginez-vous  seule sans eau ni nourriture, dans un des coins les plus reculés et les plus hostiles de la terre. Pour survivre il va falloir partir à l’aventure, prendre des risques, gravir des sommets et dévaler des pentes vertigineuses, redoubler de créativité pour trouver comment vous en sortir, faire des dizaines de tentatives infructueuses avant de trouver une solution. Tout ça, ça ne passera pas à l’autre bout du monde en plein milieu de la jungle, mais dans votre tête !  Cette expérience, elle va vous renforcer, vous permettre de dépasser vos propres limites, et de faire de votre quotidien une aventure passionnante.


  • Bonne raison n°8 : Apprendre et devenir expert 

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, l’entrepreneuriat amène à développer la créativité, la mise en place de stratégies, la capacité à résoudre des problèmes, la réactivité, il stimule l’envie d’apprendre et d’acquérir toujours plus de connaissances et de compétences. D’ailleurs c’est une erreur de croire que l’entrepreneuriat est réservé aux personnes ayant fait de grandes études, ou ayant déjà une expertise dans un domaine. Nombreux sont les exemples de multinationales qui pèsent des milliards aujourd’hui, ayant été fondées par des personnes pas ou peu diplômées qui ont appris “sur le tas” : Facebook, Microsof, Zara, Ikea, Ferrero pour ne citer qu’eux.


  • Bonne raison n°9 : Devenir meilleur.

L’entrepreneuriat, c’est une école de l’excellence.L’entrepreneur développe une exigence envers lui-même qui lui permet de constamment se remettre en question et de chercher à s’améliorer. Dans tout ce que nous faisons, nous nous devons d’être exemplaires : aussi bien dans la manière de gérer notre entreprise, que dans nos relations sociales et familiales.


 

Entreprendre pour changer le monde ?

Changer le monde ? Vous allez peut-être me dire que je vois un peu loin… Et pourquoi pas ?

  • Bonne raison n°10 : Devenir un modèle.

L’entrepreneur qui réussit peut devenir une véritable source d’inspiration pour ceux qui l’entourent, mais aussi pour les générations à venir. Par son succès, il contribue à donner une vision positive de l’avenir. En tant que femme musulmane, nous avons une importante responsabilité face à ce sujet. Au regard du climat qui règne en France, là où l’on voudrait montrer que la femme voilée n’a pas sa place dans le monde du travail (et même à l’université), il est plus que jamais capital de montrer aux jeunes filles qu’il est possible d’être musulmane, voilée, et de réussir professionnellement.


  • Bonne raison n° 11 : Transmettre son savoir.

Au cours de son parcours, l’entrepreneur va acquérir des connaissances, des savoirs-faire et des enseignements liés à son activité. Tous ces savoirs, il pourra les partager, les transmettre et ainsi former à son tour une nouvelle génération d’entrepreneurs qualifiés.


  • Bonne raison n°12 : Développer et faire rayonner la communauté.

L’entrepreneur musulman peut également jouer un rôle de la plus haute importance dans le développement économique de la communauté, mais pas seulement. Réussir à monter une entreprise pérenne, c’est devenir le futur employeur de demain. C’est aussi pouvoir investir dans des projets éthiques, sociaux, éducatifs, ou encore environnementaux, qui eux, pourraient avoir un impact sur le monde … avec l’aide d’Allah


 

Renouveler ses intentions chaque jour

Il y a 1001 raisons d’entreprendre. L’essentiel est de pouvoir donner un sens à ce que l’on fait, et que cela nous permette de satisfaire Allah. Il est possible qu’en démarrant un projet nous ayons certaines intentions et que celles-ci évoluent au fil du temps, au fil de notre propre évolution personnelle et spirituelle. Demandons nous pourquoi nous avons ou nous voulons lancer notre projet. Et chaque jour, réfléchissons à notre objectif, demandons à Allah qu’Il nous aide à purifier nos intentions, et nous préserve de n’agir que par amour pour ce bas-monde.

Quand l’intention est juste et sincère, elle devient un véritable moteur, elle permet de franchir les barrières les plus hautes et de se surpasser pour atteindre ses objectifs.

Si vous pensez à lancer votre business, voici un ATELIER GRATUIT qui pourrait bien vous intéresser ! Killya, entrepreneuse créative et formatrice vous dévoile sa méthode pas-à-pas pour lancer une entreprise qui marche. Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI !

 

creative business girls

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

16 Commentaires

  1. Salam alaykom;

    ça fait 05 ans que je cherche un travail autant que développeuse informatique, mais mon foulard reste toujours un obstacle pour les recruteurs, des ils me disent directement voilà le contrat a condition tu enlèves ton foulard à l’intérieur de l’entreprise; ..maintenant je veux se lancer dans mon propre entreprise , y’ a t’il une qui a vécu la même expérience qui pourra m’éclaircir plus.

    Baraka Allaho fikom.

    1. bonjour,
      je suis mme ouaja moi aussi je cherche un stage en développement web et j’arrive pas à trouver , je suis à Lille,avez vous réussi à trouvez?

    2. Assalam alayki wa rahmatu’llah Sarah, je suis Menda, j’accompagne les sœurs qui voudrait ce lancer à leurs comptes, j’ai été confrontée au même problème que toi il y a quelques années et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai créé mon auto entreprise il y a maintenant presque 3 ans.
      Je mets mon savoir au service des sœurs, pour les accompagner dans cette étape qui est l’entrepreneuriat. N’hésite pas à m’envoyer un mail et j’y répondrai avec grand plaisir kfmenda@gmail.com.

    1. On a tous un talent, une chose pour laquelle on est doué, un sujet qui nous enthousiasme, mais beaucoup d’entre nous ne l’ont tout simplement pas encore découvert.
      Parfois il suffit juste de poser les choses par écrit et de poser les bonnes questions pour y voir un peu plus clair. Qu’est-ce que j’aime ? Qu’est-ce que je n’aime pas ? Quelles sont mes qualités ? Mes défauts ? Qu’est-ce que je sais faire ? Qu’est-ce que je ne sais pas faire ? Suis-je plutôt manuelle ? Littéraire ? Pragmatique ? Qu’est-ce qui m’épanouit au quotidien ? etc…

      Une fois que l’on a trouvé un ou plusieurs domaines qui nous plaisent et nous correspondent, il faut approfondir, creuser pour voir comment les exploiter au niveau professionnel et surtout ne pas hésiter à se former.

      Et peu importe les diplômes, beaucoup de gens travaillent dans des domaines qui n’ont rien à voir avec leurs études, donc pas d’inquiétude pour ça ))

    2. Ne te dévalorise pas, les diplômes ne veulent rien dire. Tu sais forcément faire quelque chose. Pas quelque chose de différent ou de mieux, quelque chose suffit. Et là tu peux aider d’autres personnes a le faire de là meilleur des façons. C’est ça le truc qu’il faut comprendre

  2. Salam Ilham.
    En ce qui me concerne je travaille avec mon père mais j’ai créé mon entreeprise a côté vite fait juste histoire quelle existe et ca marche tout doucement. J’en suis au stade ou je peux pas gagner complètement ma vie avec mais je peux pas non plus continuer mon boulot car je dois faire plus de commandes pour mes clients.
    Donc vendredi j’en ai parlé dans un 1er tzmps à mon père qui etait etonnament ok en me disant qu’il croit en ce projet etc.. alors que ca fait plus de 6 mois que je me demande comment lui en parler et c lundi matin il me dit que au niveau de la famille ca va être tres mal compris ( alors quil a faire une reunion de famille pour dire quil me soutien) et est ce que c’est rentable, et que je peux pas forcer ces gens à accepter l’idée, que je dois m’attendre à de fortes reticences à commencer part lui (??!!!) et quil n’est pas eternel, mais que il voit que jai deja pris ma decision etc etc…
    Du coup je l’ai pas contredit mais je me demande si c’est pas un peu haram et egoiste de ma part. J’ai pas la moindre certitude que ca va marcher juste de fortes convictions (et la decision ferme d’eviter les prises de risques inconcontrôlées plus que celle de me mettre à mon compte) .
    Penses-tu que ce retournement de veste de mon père et la colère qu’il peut ressentir parce que je veux arrêter de bosser avec lui soit un nuage qui pourrait planer sur mon projet? Même mon mari n’est pas hyper chaud. Mais je pense que c’est plus par frilosité sinon ils sont tous les 2 d’accord que le projet peut bien marcher. Je suis super déboussolée là à vrai dire, J’y crois mais mon père a une grande importance dans ma vie toutefois en bossant ensemble on s’est éloigné car il est hyper stricte et il a du mal a comprendre que quelqu’un arrive à ses limites il voit ca comme un refus d’obtempérer.
    J’ai beaucoup apprecié ton article et ton regard sur ma situation me fera je pense du bien.

  3. Assalam aleykoum mes chères soeurs, j’ai un projet qui me tient à coeur mais je ne sais pas comment je vais pouvoir le financer. Mon apport personnel n est pas sufissant. Si vous avez des pistes pour emprunter sans intérêt contactez moi au plus vite ou laisser moi un commentaire sur cette page. Barraka Allahou fikkoum.

    Cordialement

  4. Salam aleikoum
    Je me lance dans l’aventure inchAllah pour toutes les raisons énumérés dans l’article! Depuis que je suis devenue maman, c’est une évidence je ne veux pas passer ma journée au travail pour retrouver ma fille que le soir avec 1000choses a faire a côté…

    Tout le monde peut se lancer, il faut réfléchir à ce qu’on aime, quelles sont nos compétences et partir sur cela. Placez votre confiance en Allah et bismillah!

  5. Assalam alaykoum wa rahmatu llah.
    J’espère que vous allez bien, merci Ilham pour cette article complet )).
    Pour mes sœurs qui souhaitent entreprendre, qui veulent créer et/ou développer votre activité, que vous ayez des idées (prestation de service, e-commerce), ou non. Menda KF Consulting, pour vous aider, vous accompagner et vous coacher, pour votre épanouissement professionnel !
    N’hésitez pas à me contacter, kfmenda@gmail.com.
    Contacter moi, futures ou jeunes entrepreneuse, l’accompagnement adéquat à votre situation est à portée de main.

  6. Salam aleykoum

    J’en avais tellement marre de pas pouvoir travailler avec mon hijab et de voir la tête du recruteur quand il me voyait arrivé avec mon hijab que je me suis lancée moi aussi dans une activité entrepreneuriale : je fais du marketing relationnel et du trading sur un compte islamique.
    Je fais uniquement cela parce que cela me plait et pouvoir gagner le maximum d’argent pour être indépendante financièrement.
    N’hésitez pas à me contacter les filles si vous voulez plus d’informations : dehlia.a@hotmail.com
    Bonne chance les filles !

    1. salam alyekoum les filles c’est génial ce que vous faites , moi j’ai une licence en anglais je n’ai pas travaillé depuis bientôt 5ans je souhaiterai me lancer mais je bloque complètement donc si vous avez des idées n’hésitez pas a me faire par mes sœurs j’en ai vraiment besoin. 🙂 Merci
      oktavia31@live.fr si vous voulez me contacter

      1. Walaykoum salam wa rahmatouLlah. Qu’Allah te facilite tout ce que tu entreprendras. Je t’invite à lire notre article dans lequel tu trouveras pas mal d’idées de business. => https://www.avenuedessoeurs.com/business/travailler-en-tant-que-musulmane/

        Et je te conseille également de t’inscrire à l’atelier en ligne Creative Business Girls, je suis certaine que ça t’inspirera in sha ALlah. 😉 => https://coaching.creativebusinessgirls.fr/tu-es-creative-et-souhaites-en-faire-ton-metier/?ap_id=IlhamADS

  7. Salam alaykoum, je ss infermiere en radiologie diplôme étranger. Pour l’instant je travaille pas avec mon diplôme. J’ai un autre talons j’adore dessinèe depuis mon enfance. Mais je ce pas comment faire pour commencer a travaillé dans ce domaine (peinture, dèssin…..) svpppp aidèe moi mes soeur. Salamo alaykoum

  8. Salam Aleykom,

    Bonsoir, Mme ou Mr,

    Je suis étudiante en licence LEA (Langues Etrangères Appliquées) et je suis à la recherche d’un stage dans un hôtel à l’étranger. Moi et ma collègue, nous avons été acceptées dans plusieurs hôtels avec la seule condition que j’enlève mon voile. Je ne me vois pas faire 3 mois de stage à l’étranger sans voile. Si vous avez des contacts étrangers n’hésitez pas à me contacter s’il vous plaît ! riddachai49@outlook.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *