De nouvelles entreprises fleurissent chaque jour au sein de la Oumma. Boutiques en ligne de prêt-à-porter, produits de beauté, maktabas, mais aussi graphiste, webdesigner, agence de communication, coach, blogs… Derrière tous ces commerces et services qui font vivre la communauté se cachent très souvent des femmes. Au-delà de l’entreprise, il y a une réalité qui s’étend bien au-delà du business, une dimension humaine que nous avons voulu partager avec vous toutes. Voici un petit portrait de l’Entrepreneuse Musulmane avec un grand E et surtout un grand “AIME”.

 

  • Un concentré de créativité

S’il y a bien une qualité commune à toutes les entrepreneuses c’est la créativité. L’entrepreneuse musulmane a le cerveau constamment en ébullition, des projets plein la tête, des idées géniales qui surviennent à des moments pas toujours opportuns (souvent en pleine nuit). Elle doit d’ailleurs parfois se canaliser, sinon, elle serait capable de lancer un projet par jour ! L’avantage c’est qu’elle ne manque pas d’idées pour se renouveler ^^

 

  • Ultra polyvalente

L’entrepreneuse musulmane à la tête de sa petite entreprise assume pas moins d’une dizaine de fonctions à elle seule. Comptable, responsable marketing et communication, commerciale, community manager, webmaster, secrétaire, graphiste, préparatrice de commande, consultante, photographe… Sans oublier ses fonctions annexes d’étudiante ou de maman, parfois même enseignante pour celles qui pratiquent l’IEF. Oui oui tout ça à la fois ! Ne me demandez pas comment c’est possible …

 

  • Overbookée !

Du coup l’entrepreneuse musulmane est aussi ultra débordée ! Forcément avec tout ce qu’elle a à faire, il lui reste peu de temps pour elle. D’ailleurs bien souvent vous la trouverez en train de terminer “un truc hyper important” ou de répondre à des mails à 1h du matin voire plus pour les plus téméraires. Car non, l’entrepreneuse musulmane, ne compte pas ses heures. Quand on aime on ne compte pas, c’est bien ça non ?

  • Passionnée

En effet, l’entrepreneuse musulmane est littéralement amoureuse de son travail et va même jusqu’à considérer sa petite entreprise comme son “bébé”. Ce qui explique pourquoi il lui est si difficile de ne pas travailler pendant ses vacances, et pourquoi son mari peut parfois lui faire quelques crises de jalousie ^^ Plus sérieusement, elle est impliquée à 100% dans ce qu’elle fait et surtout elle croît fermement à son projet (malgré les “casseurs de délire” et autres “briseurs de rêves” qui l’entourent parfois).  Elle est consciente qu’elle a une énorme chance de pouvoir travailler à son compte dans un domaine qui lui plaît, tout en pratiquant librement sa religion.

 

  • Parfois à bout

Mais l’entrepreneuse musulmane, parfois, elle en a aussi ras le hijab ! Il y a des jours où elle voudrait tout lâcher. Des jours où elle se sent vidée de toute son énergie, où elle a l’impression de ne plus être à la hauteur, où les questions tournent et retournent dans sa tête pour savoir si elle a fait le bon choix. Des jours où elle se laisse un peu trop envahir par les ondes négatives, et où elle aurait envie de tout envoyer bouler !

 

  • Confiante

Dans ces moments, l’entrepreneuse musulmane s’en remet à Allah et Lui demande Son aide. Car c’est bien cela qui la rend différente des autres entrepreneuses, SA FOI. Elle est convaincue que la subsistance vient d’Allah et qu’Il la guidera vers ce qui est le meilleur pour elle. Elle a entièrement confiance en Lui et sait “qu’à côté de la difficulté est certes une facilité”. Alors elle prie, invoque et fait les causes pour se sortir de cette mauvaise passe.

 

  • En quête d’excellence

L’entrepreneuse musulmane renouvelle son intention chaque jour, elle essaye autant que possible de tendre vers l’ihsan, tant dans sa foi que dans sa vie professionnelle, elle s’éloigne des interdits et fait preuve d’honnêteté dans toutes ses actions. Dans tout ce qu’elle entreprend,  elle recherche uniquement la satisfaction et l’agrément d’ Allah. Elle est convaincue que la baraka du Très-Haut dans son petit business, vaut bien mieux qu’un gros salaire dans Sa désobéissance.

 

  • Pleine d’espoir

Enfin elle est pleine d’espoir et de rêves. Elle sait qu’à son petit niveau et par la permission d’Allah, elle peut jouer un rôle positif pour la communauté, montrer l’exemple, et devenir un modèle de réussite pour les autres et notamment pour les plus jeunes. Elle est solidaire envers les entrepreneurs et associations de la oumma et n’hésite pas à s’investir dans des actions communes. Elle aimerait changer les mentalités, bousculer les codes et contribuer à réformer les comportements…

 

Pilier pour la oumma,  preuve que l’on peut contourner les barrières et créer les conditions de sa propre réussite professionnelle avec l’aide d’Allah, l’entrepreneuse musulmane porte sur ses épaules un immense espoir pour la communauté et les générations à venir. Quelle responsabilité ! Mais quel beau défi aussi !

 

A toutes mes sœurs entrepreneuses, qu’Allah vous accorde la réussite ici-bas et dans l’au-delà…

N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ))