SEO référencement naturel

5 choses à savoir pour être une pro du SEO

En 2016, les possibilités pour travailler sur le net sont innombrables : e-commerce, blogging, prestations de services et bien d’autres. Peu importe le domaine que vous choisissez, vous aurez toutes un support en commun : le site web. Un des aspects que vous devez absolument prendre en compte, c’est l’optimisation de votre référencement naturel, appelé SEO en anglais. Voici 5 choses à savoir pour être bien référencée sur les moteurs de recherche ! 

Pour commencer, il convient de définir le « référencement naturel » aussi appelé « Search Engine Optimization » (SEO) en anglais. C’est un ensemble de méthodes qui ont pour but de positionner des pages web le plus haut possible lors des résultats d’une requête sur les moteurs de recherche.  Globalement, le but est d’arriver dans les premiers liens proposés par les moteurs de recherches et principalement : Google. Par « naturel », on entend « gratuit » ou plus précisément, sans avoir recours à l’achat de mots-clés sur Google Adwords par exemple. On ne paye pas pour apparaître le premier. Ce sont les moteurs de recherches qui vont estimer, selon leurs algorithmes, quelles pages méritent d’apparaître d’abord, en fonction de la pertinence de leurs URLs, leurs titres, leurs contenus etc. Plus un site est bien référencé, plus il peut attirer des visiteurs et donc, des clients potentiels. Voici quelques conseils pour optimiser votre SEO.

Avoir un blog, l’outil idéal pour le SEO

Pour pouvoir bénéficier d’un support sur lequel vous pourrez communiquer avec vos potentiels clients, les informer et leur proposer du contenu qui les intéresse, il est indispensable d’avoir un blog. Un site-vitrine ou un e-shop ne seraient pas suffisants. De plus, une étude menée par Prestashop a démontré que les clients achetaient plus facilement lorsqu’ils avaient lu un article de blog sur le produit.

Le blog est un moyen d’accroître sa visibilité, d’attirer des visiteurs qui deviendront peut être des clients. C’est un endroit où vous pourrez témoigner de votre savoir-faire dans votre domaine, donner des conseils, mettre en avant vos produits. Par exemple, si je vends de la décoration d’intérieur, je peux créer un blog qui traitera : des dernières tendances déco, des DIY pour fabriquer des petits objets décoratifs, etc. Dans ces articles, je pourrais intégrer les produits que je vends. C’est aussi un moyen d’échanger autour de votre thème de prédilection et de partager cette passion avec des personne vraiment intéressées.

De même, un site avec beaucoup de contenu sera toujours privilégié par Google. Le blog est un des formats les plus adaptés pour mettre du contenu régulièrement. Il peut prendre la forme d’un onglet sur votre e-shop ou bien, faire  l’objet d’un autre site, indépendant.

Produire du contenu de qualité

Lorsqu’on produit du contenu, sur un site web ou un blog, il a tout intérêt à être de qualité. Comment renforcer son image et sa visibilité avec des textes bourrés de fautes d’orthographe, d’erreurs de syntaxe ou encore, de propos complètement dénués de sens ? Le but est de créer un contenu qui va intéresser les lecteurs et qui va sincèrement leur être utile. Ce sont les visiteurs qui viendront à vous en choisissant de lire l’article. Il se peut que ce soit du trafic de qualité, des personnes réellement intéressées, qui restent sur votre page. Ce sont donc de potentiels clients. Il est alors primordial de soigner votre contenu. En plus d’être de qualité et utile, votre contenu doit être original. Il faut qu’il possède une plus-value, quelque chose que l’on ne le trouve pas ailleurs.

Le but ? Donner envie de rester sur votre page et un article bâclé, est très désagréable à lire. Il produira l’effet contraire. D’autant plus que cela contribuera à donner une mauvaise image de votre marque. Si vous n’êtes pas sûres de vous, faites appel à des professionnels de la rédaction, des correcteurs ou autre. En sollicitant des professionnels, vous investirez peut-être un peu d’argent, mais c’est un investissement rentable et très utile. Sur le long terme, cette stratégie vous servira beaucoup. Lorsque les gens aiment, ils le disent, il partagent et d’autres sites parleront de vous. Aussi, Google se rendra compte du fait que les gens restent sur votre site assez longtemps et qu’ensuite, ils stoppent leurs recherches. Cela signifie que vous leur avez donné ce qu’ils cherchaient en termes d’information. C’est très important pour le référencement.

Pour commencer, choisissez les produits qui plaisent le plus aux clients et demandez-leur ce qu’ils veulent savoir sur ces produits : est-ce qu’ils aimeraient des formations ou même des conseils ?  Entourez-vous de votre équipe, vos employés du service des ventes ou de la communication. Demandez-leur comment les clients parlent des produits, quels sont les mots qui les font le plus réagir, quel est le meilleur moyen de répondre à leurs besoins, etc. Ensuite, mettez en ligne un petit guide, ou encore, une formation sous forme de vidéos ou de e-books. Elle sera utile pour vos clients actuels mais pourra aussi attirer d’autres clients.

Choisir et utiliser des mots-clés

Comment parler de référencement naturel sans parler de mots-clés ? Il faut essayer de se positionner sur des termes qualifiés. Faites une liste des termes importants liés à votre activité. Par exemple, si je suis une entreprise de décoration, je voudrais que mon site apparaisse lorsque les internautes tapent les mots suivants sur Google : tendance décoration,  déco d’intérieur, DIY, activités manuelles,  déco à petit prix à Paris etc. Je dois choisir les termes qui qualifient mon entreprise et m’accorderont de la visibilité. Ensuite, allez sur des outils comme Google AdWords Keyword Tool pour voir si les mots choisis sont des termes qui ont beaucoup de volume de recherche et de concurrence, ou non. Le mieux, c’est de choisir un terme qui a peu de concurrence et un volume de recherche plutôt important. En fonction de tout ceci, affinez votre liste et positionnez-vous sur quelques mots stratégiques. Lorsque vous créerez des articles et les pages du site, vous intégrez ces mots-clés dans le corps du texte et dans les titres.

Soigner les titres et la mise en forme

Pour que les moteurs de recherche valorisent votre contenu, il y a certaines règles à respecter.

  • L’URL : il ne faut pas négliger l’URL de la page. Il s’agit de l’adresse du site en barre d’adresse. Elle doit être optimisée et contenir des mots-clés pertinents en rapport avec votre activité.
  • Le titre de la page : il doit aussi être optimisé car il est pris en compte par les moteurs de recherche. Dans le langage HTML, utilisez la balise « title » de cette façon : <title>Mon titre</title> et mettez un titre pertinent. Approximativement, un titre ne doit pas dépasser l’équivalent d’un tweet.
  • Les intertitres : dans le langage HTML, ils sont mis entre les balises H1, H2, H3 et H4 en fonction d’une hiérarchie. Les H1 sont les pus importants et les plus imposants. De la même façon, Google les prend en compte alors appliquez-vous à bien les soigner et pensez à y glisser des mots-clés.
  • Le gras : le gras peut aussi être une mise en forme qui attire l’attention de Google. Toutefois, veillez à  bien utiliser la balise <strong> plutôt que le « bold » parfois utilisé.
  • Les permaliens : ce sont les liens permanents de l’article ou de la page qui apparaissent en barre d’info. Vous pouvez utiliser le nom de l’article en guise de permalien. Pour le référencement sur Google, il est même bien vu de mettre des permaliens avec des noms « à rallonge ».

Remarque : ce n’est pas la mise en forme du texte qui influence le référencement mais véritablement le langage HTML. Aussi, faites attention au dosage des mots-clés. Ils doivent apparaître dans les titres et le contenu mais il faut que cela reste naturel et agréable à lire.

Bien traiter les images

Les images aussi peuvent influencer le SEO. N’oubliez pas de leur inclure un descriptif bien précis avec des mots pertinents et des mots-clés. Vous pouvez même ajouter un autre titre appelé « texte alternatif » dans les réglages de votre blog, pour encore plus de précision.

En parallèle, il est conseillé d’avoir des liens qui renvoient à votre site, sur d’autres sites. Google prendra en compte les sites dignes de foi qui parlent de vous. Il est conseillé de s’inscrire sur des annuaires sérieux comme https://www.dmoz.org/ par exemple. C’est un annuaire fiable auquel Google donne beaucoup d’intérêt. Autre astuce,  écrire gratuitement un article pour un journal en ligne, en lui demandant, en échange, un lien qui renvoie vers votre site. Google donne aussi beaucoup d’intérêt aux journaux en ligne. Ils sont bien notés dans le « page rank » – le système de notation de Google – et vous donneront de la visibilité et de la crédibilité.

À présent, à vous de mettre en pratique. Bonne chance !

Et si vous êtes intéressées pour vous former au blogging et à la création de produits numériques (e-books et vidéos), sachez que la WMA (Web Muslimpreneur Academy) qui propose une formation au blogging et webmarketing vient d’ouvrir ses portes pour la dernière fois en accès libre. Autant dire que c’est le moment d’en profiter !

[mks_button size=”large” title=”Je découvre la WMA !” style=”rounded” url=”https://wo301.isrefer.com/go/wma/muslimpreneur55/” target=”_blank” bg_color=”#ff75a7″ txt_color=”#FFFFFF” icon=”” icon_type=”” nofollow=”0″]

Et si vous avez des questions sur le blogging, n’hésitez pas à nous contacter ici en commentaires ou directement par mail à contact@avenuedessoeurs.com.

 

A propos de l'auteur
Sirine S.
Entre journalisme, traduction et communication, je me sens à mon aise dans ce vaste domaine qui me passionne : l'écriture. Le coeur en Amérique latine, j'aime partager ma passion et traiter de pleins d'autres sujets différents.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *