Je ne sais pas si ça t’est déjà arrivé, mais à une époque j’ai eu une GROSSE remise en question sur mon rapport avec le Coran. Je le lisais régulièrement alhamdoulillah mais quand je terminais mon passage, j’avais l’impression que je n’en avais rien tiré de spécial, pas de profit particulier, d’enseignement…rien. J’avais l’impression de lire pour lire (je ne sais pas si vous me suivez !).

Je veux dire, c’est quand même pas n’importe quel livre soubhanAllah ! Il a été révélé par ALLAH pour guider l’Humanité. Chaque verset est un trésor. Il est à Lui seul un miracle renfermant plein de miracles. Et j’avais l’impression de ne pas Lui donner la valeur, le rang qu’Il mérite et surtout que je n’en profitais pas.

En en discutant avec d’autres personnes, je me suis rendu compte que j’étais loin d’être seule. Quand on y réfléchit, le Coran a été révélé il y a 1400 ans, dans un pays lointain. On y lit les histoires des peuples qui nous ont précédé, des versets font référence à des situations qu’ont connu les compagnons…le paradis, l’enfer…Tout cela nous semble parfois bien loin de nous et de notre réalité quotidienne et ce n’est pas forcément évident de ressentir une connexion sincère avec le Coran. On a souvent du mal à se rendre compte que c’est Allah qui l’a révélé pour nous guider NOUS (et toute l’humanité) dans NOTRE vie quotidienne pour que NOUS réussissions ici-bas et dans l’au-delà.

Pourtant le Coran parle de moi, il parle de toi, de chacun d’entre nous, de notre quotidien, c’est juste qu’à certains moments il faut faire un effort pour le comprendre. J’ai une technique simple à mettre en place pour établir ces connexions et tirer profit de la lecture du Coran sous plusieurs aspects, il s’agit de tenir un journal de bord du Coran.

Un journal de bord du Coran c’est quoi ?

Il y a des moments ou quand on lit un verset, on a l’impression qu’il a été révélé pour nous. On a pu le lire des centaines de fois sans le remarquer, mais là il fait écho à notre réalité. C’est dans ces moments-là qu’il faut avoir son journal de bord.

On note le verset, la connexion avec ce que l’on ressent, nos émotions. Par exemple “ce verset me fait penser à ma relation difficile avec mes parents, je me reconnais totalement, je suis frustrée de ne pas réussir à…, je me sens…etc.”

Par la suite, on recherche dans le Tafsir la véritable interprétation selon les savants et les circonstances dans lesquelles ce verset à été révélé. Ça, c’est vraiment très important, afin de ne pas se faire sa propre interprétation et d’assimiler des croyances erronées sur la parole d’Allah.

 

 

 

 

Pourquoi tenir un journal de bord ?

Établir une relation forte avec le Coran

Tenir un journal aide entre autre à exprimer nos émotions et prendre du recul sur elles. C’est également un moyen de suivre notre évolution personnelle et mieux comprendre qui nous sommes et quel chemin il nous reste à parcourir pour être au plus proche de ce qu’Allah attend de nous. 

On réalise vraiment que le Coran s’adresse à NOUS. On apprend à connaître Allah par Ses plus beaux noms et attributs, par Ses signes et la beauté de Sa création. On comprend le chemin à suivre pour être gagnant dans l’au-delà, et celui dont il faut absolument s’écarter afin de ne pas compter parmi les perdants. 

Mieux retenir les enseignements du Coran

Les travaux réalisés sur la mémoire ces dernières années montrent que les souvenirs teintés d’émotions (positives ou négatives) sont ancrés beaucoup plus profondément que les souvenirs neutres. On remarque aujourd’hui qu’utiliser les émotions dans le processus d’apprentissage est extrêmement efficace.

Tenir un journal de bord du Coran en rattachant des versets à nos émotions va nous permettre de mieux intégrer les enseignements tirés de certains versets ainsi que leur Tafsir.

Mieux nous connaître et évoluer

On pourrait faire ce travail mentalement, sans noter tout ça dans un carnet mais l’intérêt ici est de pouvoir y revenir plus tard. De relire ce que nous avons éprouvé à la lecture de tel verset, les situations que l’on a traversé à cette époque et donc de prendre du recul sur nous même, de nous observer, nous découvrir.

En relisant son journal de bord, on peut se rendre compte qu’on a tendance à être négatif, ou à s’emporter pour pas grand chose. On prend conscience que l’on se laisse submerger par des situations insignifiantes. On se découvre vraiment. On voit aussi à travers le temps comment on a évolué. On a en mains les cartes pour se corriger, faire un travail sur nous-même.

Mon conseil

1/ Quand tu lis le Coran, prends ton carnet de notes à côté et cherche dans le passage que tu lis un ou plusieurs versets qui te marquent, te touchent ou t’interpellent.

2/ Note ce verset et pourquoi il te fait cet effet si particulier.

3/ Consulte le tafsir du verset (n’est pas exégète qui veut, il ne s’agit pas de faire son propre tafsir) et prends quelques notes afin de mieux retenir le sens du verset en question. Même si à la lecture du tafsir tu te rends compte que ce verset n’a finalement rien à voir avec ta situation, tu verras que ce verset restera bien ancré dans ta mémoire par la permission d’Allah, et que tu auras appris quelque chose par la même occasion. 

4/ De temps en temps pars à la découverte de toi-même en relisant ce que tu as écrit quelques mois, années plus tôt.

Quand on a établit une connexion forte avec le Coran, je te garantie qu’on ne rate plus sa lecture quotidienne !

Et toi, où en est ta relation avec le Coran ? Quelles sont tes astuces pour renforcer ton lien avec la parole d’Allah ? Laisse-nous ton commentaire ^^

 

 

Cet article t’a donné envie de tenir un journal de bord pour améliorer ta lecture du Coran ?

Ce journal existe déjà, et il s’appelle IQRA. Découvre-le dès maintenant sur la boutique en ligne. Tu verras, c’est bien plus qu’un simple carnet. ^^