« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, Essayez la routine… Elle est mortelle ! ». On connaît bien cette citation et presque tout le monde sera d’accord avec notre cher Paulo Coelho. La routine est ennuyeuse, morose ou encore sans intérêt me direz-vous. Et si on vous disait le contraire ? Zoom sur les bienfaits de la routine.

La routine a mauvaise réputation.  Elle se définit comme un « ensemble de ces actions, de ces gestes faits mécaniquement » selon Larousse.  Elle est associée à une répétition de gestes dénués de tout intérêt, que l’on répète comme une machine.  Elle rend triste, prévisible et frileux face à la nouveauté, du moins, c’est l’avis de beaucoup de personnes. Pourtant, elle n’est pas si mauvaise que ça, elle a du bon et on vous le prouve !

Des bienfaits scientifiquement prouvés

Le psychologue et universitaire Roy Baumeister a mené une étude.  Au quotidien, il a observé les habitudes des personnes faisant preuve d’une grande persévérance.  Il s’est rendu compte de quelque chose : dans leur vie quotidienne, la régularité des actions est primordiale et c’est une des choses qui leur permet d’être aussi persévérants.  D’après lui, c’est une façon très efficace pour ne pas épuiser sa « force de volonté. »

Au Danemark, trois autres professeurs ont mené une étude appelée Inertia in routines : A hidden source of organizational variation.  Au coeur de leur problématique, une question simple : « La routine est-elle un frein ou un accélérateur à l’adaptation organisationnelle ? ». Voici une élément de réponse que les professeurs Becker, Knudsen et Sangyoon ont pu appréhender : lorsqu’un individu réalise, quotidiennement, un ensemble d’actions, il agit plus ou moins automatiquement.  A partir de là, son cerveau est « libre » car il n’a plus besoin de penser à ce qu’il fait.  La routine pourrait donc booster la créativité.

Moins de stress, plus de temps !

Voilà un autre avantage : installer des routines, des automatismes, à des heures fixes, permet de gagner du temps.  Il n’y a pas de perte de temps dans la prise de décision, il n’y a pas de choix à faire, de réflexion à avoir. De même, vous économiserez de l’énergie car vous saurez exactement ce que vous avez à faire.  Par exemple, vous pouvez mettre en place une routine pour le ménage, pour votre matinée,  votre soirée,  la gestion des enfants en rentrant de l’école, etc.  Cela pourra aussi aider les enfants car la routine a ce petit côté rassurant.  Le stress sera alors diminué, au profit de plus de sérénité.

« Organisation », le maître-mot

Depuis quelques temps,  la mode de « l’addiction à l’organisation » nous envahit : blogs sur le sujet, planners addicts, semainiers et autres phénomènes font leur apparition. Le but ? Avoir des outils pour mieux s’organiser, noter les choses que l’on a à faire. La routine que l’on met en place est donc un outil pour avoir une organisation bien plus efficace. Elle donne une structure aux journées, on ne perd pas de temps à réfléchir, sur le moment, à ce que l’on doit faire.

La routine permet aussi de hiérarchiser les tâches à accomplir tout en vous assurant que l’essentiel sera fait en temps et en heure. Aussi, lorsque l’on gère mieux son planning, on peut plus facilement faire face aux imprévus et le remodeler rapidement lorsque c’est nécessaire.  En effet, on sait exactement ce que l’on peut intervertir et on connaît bien mieux nos créneaux libres.

Ma routine, comment l’établir ?

Par nature, les routines nous rassurent et nous les établissons parfois de façon involontaire, le matin par exemple. Pour établir une routine on doit se poser plusieurs questions. Par exemple, pour essayer de ritualiser sa routine matinale :

1) Est-ce que je suis efficace le matin et est-ce que j’arrive à partir en ayant eu le temps de tout faire ?

2) Qu’est ce qui pose problème ?

3) Comment y remédier ?

Les réponses pourraient être les suivantes :

1) Non, je n’ai pas le temps de prendre un petit déjeuner.

2) J’ai du mal à me lever plus tôt pour prendre le temps de petit-déjeuner.

3) Je pourrais me lever plus tôt et petit-déjeuner directement.

D’autres questions que vous pouvez vous poser :

  • Comment mieux démarrer la journée ?
  • Comment faire pour manger plus tôt ?
  • Comment réussir à me coucher plus tôt ?
  • A quelle heure dois-je être au lit ?

Une fois vos réponses trouvées,  faites un planning réalisable que vous devrez suivre.  Attention ! Être endurant dans la réalisation de routines demande de la persévérance et de la rigueur. Elles s’appliquent à tous les aspects de la vie : routine soins du corps, routine cheveux, routine apprentissage de la science islamique, par exemple. Il ne faut pas se laisser aller au chaos et il faut s’y tenir. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de place à la spontanéité.  En vous organisant mieux pour effectuer les choses importantes, vous aurez plus de temps pour vous ! Vous aurez aussi plus de temps à consacrer à la religion car rappelons qu’Allah dit dans son Noble Coran :

{ Je prends le temps à témoin que l’humanité court à sa perte, hormis ceux qui croient, pratiquent les bonnes œuvres, se recommandent mutuellement la droiture et se recommandent mutuellement l’endurance } » (Sourate Al ‘Asr, Le temps).

La bonne gestion du temps, l’endurance et la persévérance dans les œuvres sont primordiales. Sans organisation ritualisée, l’assiduité dans l’étude de la science peut s’avérer plus difficile.

Alors vous mesdames, quelles sont vos routines préférées ? Pour celles qui sont allergiques à la routine : prête à tenter l’expérience ?


Pour aller plus loin, on vous aide à mettre en place des routines efficaces dans notre guide pratique Objectif Barakah. 150 pages de conseils et d’exercices pour organiser votre quotidien, vos projets et votre pratique religieuse.

guide objectif barakah