Les bienfaits du siwak sont indénombrables, si bien qu’aujourd’hui musulmans ou non, s’y intéressent. Ce petit bâton d’arak à emporter partout, est peu à peu entré dans l’hygiène buccodentaire de nombreux foyers. Par conviction religieuse ou par souci écologique, voire les deux, zoom sur le siwak et ses bienfaits.

Qu’est-ce que le siwak ?

Le siwak est un petit bâton issu d’un arbre appelé  Salvadora Persica que l’on retrouve dans les pays aux climats arides. Appelé également miswak ou  3oud al 3arak (bâton d’Arak), il est tiré des branches et des racines de cet arbuste. Il est employé pour nettoyer, blanchir, polir les dents.  Le siwak permet également de renforcer les gencives, avoir une haleine plus fraîche et plus pure, et pour diminuer le tartre.   De plus, le siwak est excellent pour lutter contre la mauvaise haleine.  Un petit bâton aux grands bienfaits , nous direz-vous ^^.

Le siwak dans la sunna

Si le miswak connaît un engouement de plus en plus grandissant en Occident, il est une recommandation prophétique séculaire. En effet, il est rapporté dans sounnan An nassa’i, dans un hadith que le prophète -aleyhi sallatou wa sallam- a dit au sujet du siwak : “Le siwak nettoie la bouche et amène la satisfaction du Seigneur.” Ainsi, non seulement l’on se débarrasse des impuretés buccales, l’on purifie notre bouche, l’on récolte une bonne odeur, mais par cet acte-là, on obtient l’agrément d’Allah. Des hassanettes que l’on obtient en se purifiant la bouche : voilà comment lier le profane au religieux, l’utile à l’agréable. Une exhortation prophétique plus qu’encourageante et bénéfique.

Le siwak durant les ablutions

Nous sommes très peu à penser à se purifier la bouche avec le siwak durant les ablutions et portant il est fortement recommandé de le faire. En effet,  dans un hadith rapport par Attabarani et authentifié par cheikh Al Albani, d’après Ali Ibn Abi Talib -radhiyaLahou3anhou-, le prophète -sallaLahou aleyhi wa sallam- a dit : « Si je ne craignais pas de mettre ma communauté dans la gêne, je leur aurais ordonné le siwak avec chaque ablution ».

Cheikh Otheymine a dit dans Fatawa Salat, volume 1, page 607 :  « Il convient que la personne utilise le siwak à chaque prière et à chaque ablution également, et son endroit durant les ablutions est au moment de laver la bouche ».
Cheikh Saleh Al Fawzan a dit dans Al Moulakhas Al Fiqhi, volume 1, page 36 : « Le hadith montre que l’utilisation du siwak au moment des ablutions est fortement recommandée et ceci doit être au moment de laver la bouche afin que ce soit plus efficace pour la purifier et la nettoyer ».

(Source ici).

Comment utiliser le siwak ?

Ce qui est formidable avec le siwak, c’est qu’il permet de nettoyer entièrement la bouche : dents, langue et gencives y compris. Le miswak passe partout car il est composé de petits filaments qui non seulement adoucissent l’émail, mais permettent un nettoyage optimal de toute la bouche, dans ses moindres recoins. De nombreux savants ont été questionnés quant à la façon d’utiliser le siwak, de quelle main devait-il être fait. Il est en ressorti que l’on emploie

  • la main gauche lorsque l’on a l’intention de nettoyer notre bouche, de la purifier
  • la main droite, lorsque l’on veut suivre le prophète -aleyhi salatou wa sallam- comme lors des ablutions, ou encore avant de réciter le coran..

Le siwak doit être utilisé aussi bien sur la langue que sur les dents. Selon ce qui a été rapporté, pour que le nettoyage des dents soit efficace, il doit se  faire horizontalement et non verticalement. En effet, si celui-ci se fait de haut en bas, il risque d’endommager, d’irriter les gencives.

Le siwak polit les dents, rafraichit l’haleine, et blanchit les dents, pourvu qu’on le choisisse souple et non dur. Matin, midi et soir, après un repas, ou en rentrant chez soi, le siwak est le partenaire incontournable d’une hygiène bucco-dentaire parfaite.

 

Les savants ont dénombré pas moins de 100 bienfaits du siwak, parmi lesquels le fait que son usage aide à prononcer la chahada au moment de l’agonie… Et si on s’habituait à utiliser le siwak au quotidien que ce soit pour les ablutions, ou pour tout autre acte d’adoration ? D’ailleurs, il se peut qu’il y ait déjà parmi nos lectrices des habituées du miswak. Dites-nous tout les filles, vous êtes plutôt brosse à dents ou bâton d’arak ?