Imagine-toi un jour, que quelqu’un se pointe devant toi et te demande de faire un choix entre ton business et tes enfants.

Tu es d’accord ? La question est vite répondue !!!

Maintenant, trouve-moi une Oum qui t’avouera que sa carrière passe avant le bien-être de ses enfants ? 

Pour le coup, un peu moins répandu !!!

Pourtant, il s’avérait que sur le terrain, les mompreneurs sont au bout du rouleau pâtissier, les maisons brûlent et les enfants hurlent.

En vrai, depuis que le business en ligne a pignon sur rue et que la « monnaie » tourne, l’état d’urgence est déclaré.

Mais alors ? 

Comment trouver un équilibre entre le foyer et le travail en ligne quand on est une maman PDG ? Et qui consciente de ses responsabilités, veut faire les meilleurs choix. 

C’est à la croisée des chemins ; que j’ai décidé de t’en parler.

C’est parti ! Mais avant qui-suis-je ? 

Je suis Laure Zayneb, mompreneur et fondatrice de Maman & Vertus. Et j’ai compris que dans la communauté, il y avait un big problème. Des mamans ambitieuses qui veulent construire des empires entrepreneuriaux. Super, je rejoins la team ! Mais qui ont du mal à jongler entre le business et la famille. Et c’est bien ça le pire !

Alors si c’est ton cas, cet article devrait te régaler.

Même si aujourd’hui, je ne compte pas te lister les ingrédients d’une recette de cuisine qui fonctionne pour tout le monde, n’hésite pas à piquer quelques idées si ça te goûte (expression belge).

L’ENVERS DU DÉCOR

Voici ce que l’une de mes amies mompreneurs en détresse m’a tristement révélée un jour ; je paraphrase.

Tu sais quoi Zayneb, mes journées sont rythmées principalement par mon activité entrepreneuriale.

Pendant, longtemps, je pensais que je pouvais vivre au fil de l’eau, sans me soucier d’avoir une organisation à la chinoise parce que lorsque mon fils était petit, ça allait ! Le Week end devant sa tablette et la semaine à l’école. 

Mais maintenant, il en a 7. Et c’est l’âge de la prière. Et il refuse. Pourtant, il a vraiment besoin de moi. Je sens que j’ai loupé quelque chose et que j’ai failli à mon rôle parental. J’ai abusé Zayneb, j’ai envie de tout plaquer. Qui va donc éteindre l’incendie que j’ai moi-même provoqué ? Cela fait tellement d’années, qu’il voit sa Oummi devant le pc.

S…, 37 ans, célibataire, qui génère une entreprise à 5 chiffres à l’année.

Maintenant, Maman PDG, je te pose deux questions ; es-tu actuellement dans la même détresse que mon amie ? Et selon toi, des milliers d’euros méritent-t-il autant de sacrifices ? 

Je te rassure aujourd’hui, tout va mieux pour elle al hamdoulilah.

En réalité, il ne t’ait pas demandé d’oublier ton costume de PDG pour celui de maman à temps plein.

En vrai, une maman au foyer est aussi PDG.

Sache que tu peux couper la poire en deux et même y ajouter du chocolat fondant si ça te chante.

Tu l’auras compris, il est largement possible de jongler entre le business et les enfants. Alors, voici comment.

DEMANDER L’AIDE D’ALLAH

Je m’adresse à toi, Maman PDG, qui veut des enfants éduqués tout en vivant de ton activité.

Préserve-toi. Protège-toi d’abord comme le dit l’Imam At Tabarani dans le tafsir de ce verset.

Le travail comme l’étude de la science ne doit pas prendre le pas sur le dépôt qu’Allah t’a confié.

N’oublie pas de lui demander de l’aide et de te faciliter l’éducation de tes enfants. C’est Lui Ar Rabb, Celui qui éduque et administre toute chose.

Et c’est Lui Ar Razzaq qui t’accordera ta subsistance. 

Multiplie les invocations et adresse-toi à ton Seigneur avec humilité et en lui confiant ton désarroi. Quand tu es à bout, tourne-toi vers Lui avant que le vent ne se retourne contre toi.

Il te répondra. Il t’accordera ce qui te sera profitable. Il t’ouvrira les portes du succès entrepreneuriale et de la réussite familiale.

Ainsi, tu obtiendras la barakah dans ton temps, dans ton argent et tes enfants. Pourvu que tu ne les délaisses pas. 

Il n’est jamais trop tard si tu peux toujours tirer la sonnette d’alarme.

Maintenant que l’état des lieux est fait, il me reste plus qu’à te débouler ma recette de cuisine (fait-maison).

Voici ce que tu peux appliquer :

7 ASTUCES À METTRE EN PLACE POUR GÉRER LE BUSINESS ET LES ENFANTS

1. Invoquer pour tes enfants 

Invoque pour eux afin que ta séance de travail se passe dans le plus grand des calmes.

Le Prophète ﷺ a dit : « Il y a trois personnes dont les invocations sont exaucées : le père (la mère), le voyageur et celui qui subit une injustice ».

(Authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2227)

Par exemple : Ya Al Fattah, rend-moi les choses faciles et répand l’amour, l’entente et la patience entre les membres de cette maison.

2.Combler tous leurs besoins avant de te mettre au travail

Tu le sais tout autant que moi : les enfants réclament énormément d’attention. Le moindre petit intérêt que tu peux manifester à quelqu’un ou quelque chose (comme ton PC) peut les rendre nerveux et agités. Personne ne te demande de jouer à la surveillante du lycée Montesquieu mais plutôt d’être attentive à chacun d’entre eux : 

  • Ont-ils prié (s’ils sont en âge) ?
  • Ont-ils mangé à leur faim ?
  • Ont-ils bu suffisamment ? 
  • Sont-ils propres ? 
  • Ont-ils bougé ? 
  • Sont-ils en sécurité (physiques, psychologiques)
  • Ont-ils le sentiment d’être aimé ?
  • Et d’avoir reçu suffisamment d’attention ?
  • Sont-ils encouragés ?
  • Conscients de leurs qualités ?

Une fois que tu t’assures de tout ça : tu peux commencer à travailler en leur présence pendant qu’eux, se concentreront sur leurs propres centres intérêts (sans que tu ne l’aies demandé). 

Et s’ils te réclament, prends 5 minutes de ton temps pour t’intéresser à eux. Ainsi, ils se sentiront en sécurité.

3.Établir des règles de base à la maison

Si tu as des enfants qui apprennent à la maison ou qui rentrent de l’école pendant que tu es au travail, tu dois avoir des règles claires. Demande à ta famille d’être respectueuse et que tout le monde sache ce qu’on attend des membres.

Avec la mise en place d’une charte de la bienséance et des bons comportements, visibles de tous et pour tous.

Exemple : Ici, dans cette maison, nous devons respecter…

Rappelle-toi que ta maison est ton domaine, n’oublie pas de poser le cadre de famille et l’ambiance qui va avec.

4.Garder une routine pour toute la famille

Crois-le ou non, une routine est bien plus puissante que tu ne peux le penser et elle peut faire des merveilles. 

Peu importe la routine que tu as mise en place ; dans tous les cas, tu devrais avoir des habitudes de vie qui fonctionnent pour toi et tes enfants. Ainsi, tu découvriras bientôt les joies d’un bon équilibre de Maman PDG. 

Un planning épinglé sur le frigo fera l’affaire et chacun saura ce qu’il doit faire. En voici un à télécharger gratuitement.

5.Occuper tes enfants intelligemment à la maison 

Pour les canaliser, propose-leur des activités relaxantes et apaisantes comme la lecture, le collage, le calque, le coloriage, l’artisanat ou encore l’écriture. En effet, ces passe-temps demandent beaucoup de concentration et sont généralement réalisés dans le calme et l’autonomie. Pense à faire le plein de feuilles et de crayons. Ça ira in chaa Allah.

6.Apaiser les conflits

Il est important que tu te souviennes d’une chose ; tes enfants feront des caprices, commettront des erreurs et testeront tes limites… 

Que tu sois en coaching ou en plein live, ça peut justement partir en live ! 

Mais garde ton calme. Essaye plutôt de faire preuve d’indulgence envers eux. Tu as mis au monde de merveilleux petits êtres qui ont besoin que Maman soit focus sur eux. 

Il n’a jamais été rapporté que le prophète Mouhammed ﷺ leva la main sur un enfant ou qui que ce soit. Bien au contraire, il chérissait les enfants, plaisantait avec eux, les élevait à un haut rang. Il était incontestablement le meilleur homme dans sa qualité d’éducateur.

Médite sur ce magnifique témoignage d’Anas Ibn Mâlik, رضى الله عنه qui dit : 

« J’ai servi le Prophète (ﷺ) durant dix ans ; et il ne m’a jamais dit ni « Ouf », ni « qu’est-ce que tu as fait ? « Ni « pourquoi n’as-tu pas fait ceci ? » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6038)

7. Entretenir d’abord ta relation avec ton enfant 

La Maman PDG riche ou précaire est consciente de ses responsabilités et de ce qu’Allah lui a confié.

Le grand savant al-Qayyim (rahimahullah) a dit :  Celui qui néglige l’éducation de son enfant et le laisse à lui-même, lui rend le plus mauvais service….  

Même si tu souhaites leur apporter le meilleur et c’est tout à ton honneur, sois consciente du grand cadeau qu’Allah t’a octroyé. Et sois la mère avisée qui ne néglige point le besoin de ses enfants, au risque de le regretter ou de les perdre à tout jamais. Et j’en sais quelque chose ! Car je l’ai vu autour de moi et ça fait mal ! Très mal !

Si tu tiens à ouvrir et à entretenir des business en ligne prospères, depuis le confort de ton chez toi, ne le fais pas au détriment de l’entretien de ta famille qui a besoin de toi. Marche sur la poutre, tiens-toi en équilibre et file droit, tu y arriveras.

Tu es une maman fabuleuse, fais de ton mieux, ça ira in chaa Allah !!!

Pour retrouver plein de soutien, des conseils privés autour de l’éducation parentale, je te donne rendez-vous sur ma nouvelle chaine Instagram @Maman&Vertus , viens partager, viens profiter.

Tu peux aussi me retrouver sur ma chaîne telegram si tu préfères.

Je t’attends.

Laure Zayneb, fondatrice de Maman et Vertus

(Bârakallahoufiki Ilham)