ecologie-muslim

Islam et écologie : Prendre soin de la création d’Allah

On en parle encore assez peu dans la communauté, bien que cela commence à se développer petit à petit, mais Islam et écologie sont étroitement liés.

En effet, l’Islam enseigne l’amour et le respect de la nature. Il suffit de lire le Coran pour se rendre compte qu’Allah mentionne à de nombreuses reprises la nature, les animaux, les phénomènes naturels, l’agriculture, etc… Il nous appelle à méditer sur Sa création et par conséquent à en prendre soin. Voici quelques actions au quotidien qui vous permettront de prendre soin de la nature et donc de préserver la création d’Allah soubhanahou ta’ala…

 

ecologie-muslim

 Je plante des arbres 

Selon Anas Ben Malik, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Lorsqu’un Musulman plante un arbre ou sème une graine et qu’un oiseau, un homme ou une bête mange de ce que produit (ce végétal), cela lui sera compté (par Dieu) comme une aumône à son actif. » (Rapporté par Al-Boukhari).

Planter des arbres c’est préserver le capital forestier, dépolluer l’atmosphère, et surtout gagner des bonnes actions, alors pourquoi s’en priver ? Sans compter que si vous plantez des arbres fruitiers, vous aurez de bons fruits à déguster. Prendre soin de la nature c’est si simple, et en plus cela nous est profitable sur Terre et dans l’au-delà !

Planter un palmier fait partie des œuvres qui perdurent après la mort, et seul Allah sait si planter un autre arbre fait également partie de ces actions là.

D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il y a 7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort: celui qui a enseigné une science, a creusé le lit d’un fleuve, a creusé un puits, a planté un palmier, a construit une mosquée, a laissé un moushaf (Coran) en héritage ou a laissé un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort ». (Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°73)

 

J’économise l’eau 

L’eau est indispensable à notre vie, nous devons donc en prendre soin, d’autant plus que nous faisons en moyenne 5 ablutions par jour, cela consomme donc une certaine quantité d’eau. Quelques conseils concernant l’eau bien connus : prendre une douche plutôt qu’un bain, se dépêcher en prenant sa douche pour que le moins d’eau possible soit utilisée. Quand on se lave les dents, la meilleure solution est le siwak, qui n’a pas besoin d’eau, si on ne peut se passer de la brosse à dent et du dentifrice, penser à remplir un verre et s’en servir pour se rincer la bouche, inutile de laisser couler l’eau. Faire attention également pour la vaisselle. Mettre une brique dans le réservoir d’eau des toilettes pour que lorsque l’on tire la chasse, moins d’eau soit prélevée, mettre des mitigeurs aux robinets…

Mais le plus important concerne les ablutions car nous nous préparons pour nous prosterner, alors il est encore plus important que notre acte soit un acte qui reçoit son entière bénédiction. On utilise alors peu d’eau, avoir un petit récipient réservé à cet effet est l’idéal.

D’après ‘Ubaydullah bin Abi yazid (radi allahu anhu) : un homme a dit à Ibn ‘Abbas (radi allahu anhu) : « Quelle est la quantité d’eau suffisante pour mes ablutions’?» il lui a dit : «Un mud.» Il lui a demandé encore: «et pour me lotionner. ?» Il lui a répondu: «Un Sa’». Alors l’homme a dit: «cela ne me suffit pas». Ibn ‘Abbas (s’est mis en colère) et lui a dit: « Cette quantité était suffisante pour celui qui est meilleur que toi: Le Messager de Dieu (alayhi salat wa salam). [Rapporté par Ahmad, Bazâr, et Tabarâny]

Sachant qu’un sa’ est égal à quatre mud et un mud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes ensemble. Donc la quantité suffisante pour faire ses ablutions est la quantité d’eau contenue dans nos deux mains.

Je protège et ne détruits pas les plantes

Entre planter un arbre et le préserver il y a un monde ! On essaye de ne pas couper ou arracher de plantes sans raison, et surtout on essaye de consommer des produits qui respectent cela. Il faut savoir que par exemple, quand on consomme de la viande, on a également un fort impact sur la forêt, la nourriture des vaches (soja et maïs en majorité) est responsable d’une déforestation massive en Amérique du Sud, renseignez vous donc bien sur ce que vous consommez car protéger la nature est devenu très compliqué dans la société dans laquelle on vit puisque pratiquement tout est fait au détriment de la nature. Interrogez-vous sur ce que vous achetez, interrogez-vous sur les conséquences, et sur tout ce que ces produits impliquent, soyons responsables, et préservons la création d’Allah à sa juste valeur, cela ne fait plaisir à personne de savoir que les animaux qu’Allah a créé meurent d’intoxication à cause du plastique que contiennent leur estomac, pourtant c’est nous qui produisons ces déchets là !

 

Plus de produits chimiques dans mon foyer

En plus de respecter la création d’Allah en ne polluant pas avec des produits chimiques, nous économisons des emballages, et surtout nous préservons notre santé car les produits chimiques sont très nocifs pour nous. Notre corps est une amana, nous devons en prendre soin, et de plus nous avons le devoir de tout faire pour que nos enfants grandissent en bonne santé, ils sont les premiers à être visés pas les produits chimiques car ils sont au plus près du sol, parfois même ils absorbent ces produits en mettant leurs mains à la bouche, notre responsabilité est de les préserver, changeons !

 

J’inculque à mes enfants le respect de la nature

En plus d’être une bonne activité pédagogique, c’est un moment de partage entre vos enfants et vous, un moment où vous lui apprenez comment respecter ce qu’Allah nous a confié, apprendre de bonnes valeurs à ses enfants, voilà le rôle des parents.

En leur expliquant dès leur plus jeune âge qu’il faut respecter l’environnement, les sensibilisant sur les rappels d’Allah à ce sujet, leur faire prendre conscience de la grande chance que l’on a qu’Allah nous ai accordé autant de bienfaits, leur apprendre comment économiser l’eau et comment recycler, tout ceci de manière ludique pour qu’ils soient heureux de le faire et soit imprégnés de cette façon de vivre.

 

Je recycle mes déchets et j’achète des produits qui ne contiennent pas d’emballage

Consommer mieux et maîtriser notre impact en réduisant nos déchets, un petit geste au quotidien pour agir concrètement pour la préservation de la précieuse création d’Allah, nous ne pourrons pas dire que nous n’avons “rien” fait, même si c’est un rien à notre échelle, c’est déjà beaucoup !

Bien sur, recycler ses déchets est primordial, chaque déchet que nous jetons à la poubelle se retrouve à salir la magnifique création d’Allah, ou pire, empoisonne et tue des animaux tels que les oiseaux, les poissons et les mammifères qui se retrouvent piégés, ou empoisonnés avec nos déchets, que diront nous le jour du jugement devant nos actes, et puis d’abord, nous rendons-nous au moins compte de nos actes ? Est-ce quand on jette du plastique dans notre poubelle ménagère, nous nous disons que cela peut provoquer la mort d’un être vivant ? Ou bien que cela va s’entasser dans une décharge ? Bien souvent la réponse est non, nous jettons sans réfléchir aux conséquences, en humain égoïste, que dirons-nous ya oukhti , que dirons-nous quand nous seront face à nos actes ? Que dirons nous quand on constatera ce que l’on a détruit et ce que l’on a tué ? N’oublions pas que même la vie d’une simple fourmi est précieuse.

 

J’apprends les versets et les ahadith sur le respect de l’environnement

Parce que la plus belle motivation c’est de plaire à Allah, alors pour vous motiver, la meilleure solution est de connaître les recommandations d’Allah à propos de l’écologie afin de connaitre ses droits et devoirs, cela nous aidera à respecter ces règles par la crainte d’Allah. Si un écologiste vous dit de recycler pour protéger la nature, arrivés chez vous il ne verra pas si vous recyclez ou non, si vous recyclez vos déchets pour protéger la création d’Allah et donc pour plaire à Allah, où que vous soyez Allah vous voit, vous serez alors beaucoup plus motivés !

 

Je préfère les transports en commun ou la marche à pied

Ecolo jusqu’au bout, et ça peu rapporter gros, en allant à la mosquée à pied, chaque pas vous rapporte des bonnes actions en plus de préserver l’environnement, elle est pas belle la vie ?

Abû Mûsâ rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu, alayhi salat wa salam : “Certes, les gens qui retireront la plus grande récompense de leur prière sont ceux qui auront fait à pied la plus grande distance pour l’accomplir. Et celui qui attend la prière pour la faire avec l’imâm obtiendra une plus grande récompense que celui qui la prie (seul) et s’endort ensuite.” (rapporté par Bukhârî et Muslim)

Pour conclure, on a tous un rôle a jouer, on a prouvé maintes et maintes fois que l’union fait la force, la puissance de la oumma soudée n’est plus à démontrer, pourquoi ne pas être une vraie communauté respectueuse de l’environnement ? Chacun à ses petits défauts, dans toute cette liste chacun aura matière à se réformer, et si nous profitions de ce mois de Ramadan pour nous poser des questions, pour réformer notre façon de vivre, pour pouvoir enfin dire : “Nous respectons la Terre de notre Seigneur”

 


 

oum.shainaDécouvrez la rédactrice

Sofia, amoureuse de la nature et créatrice du blog Oum Shaïna. Islam, beauté, enfant, nature, mode, santé et bien d’autres thèmes encore entièrement dédiés à la femme musulmane !

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *