melanie-francaise-et-musulmane

Mélanie, française et musulmane…. apaisée

C’est suite aux événements de Janvier 2015 que Mélanie (anciennement Diam’s) a décidé de reprendre la plume.

Son livre, Mélanie, française et musulmane, elle l’a écrit comme un message de paix. Loin de toutes revendications et de tout militantisme au nom de la communauté, elle nous livre ici sa paix à elle, son cheminement vers l’Islam et sa rencontre avec le bonheur. Le vrai, le seul qui existe : celui d’avoir trouvé la douceur de la foi.

Au long des chapitres, elle se raconte tout en pudeur. Sa vie d’avant, lorsqu’elle a atteint les sommets du succès, et puis sa descente vers la dépression, pour finir en hôpital psychiatrique.

A l’époque hantée et obsédée par des questions existentielles restées sans réponses, les pourquoi incessants qui l’empêchaient de vivre ont aujourd’hui trouvé leurs réponses dans l’Islam.

Le Coran, une évidence pour elle ! Elle en cite d’ailleurs des versets à plusieurs reprises au fil de son ouvrage.

 

melanie-francaise-et-musulmane

 

Elle partage avec nous des étapes de sa vie personnelle et notamment sa découverte de la maternité et de la parentalité, qui contribue à faire d’elle une femme comblée. Elle évoque les relations fortes qu’elle entretient avec les membres de sa famille : sa mère, son père et son grand-père, à travers des moments de vie émouvants.

Puis elle explique en toute simplicité et sans aucune prétention comment elle vit sa foi depuis sa conversion, ses voyages à la Mecque, le Ramadan et le voile. Ce voile, pour lequel elle a été tant jugée, pour lequel nous sommes toutes tant jugées…

Sans colère et sans rancœur, elle raconte son Islam qui est celui de beaucoup d’autres, bien qu’il soit tant dénigré dans la société française. Un Islam qui nous rend meilleur chaque jour, pas un islam qui prône la violence et la barbarie. Un Islam qui nous rend heureux et libre, pas un islam qui nous accable et nous oppresse. Un Islam authentique tout simplement …

Avec une plume simple et sincère, elle met des mots plein de douceur sur la religion que nous, croyants, aimons tant. J’espère que cette paix que j’ai ressentit à la lecture de ces pages, pourra toucher le cœur des milliers d’autres personnes qui liront ce livre in sha Allah.

Je demande à Allah qu’il place sa béndéction dans les écrits de Mélanie, qu’Il la préserve ainsi que tous mes frères et sœurs…, qui veulent tout simplement vivre leur foi en paix.

 


 

Extraits choisis :

 

« Bien sûr, depuis l’enfance, je pensais quelques fois à Lui mais, comme beaucoup d’entre nous, je m’étais construit une vie dans laquelle je n’éprouvais pas véritablement le besoin d’aller vers Lui. De façon générale, nous sommes trop occupés à acheter du bonheur, à le consommer et à le stocker. Sauf que, dans mon cas, l’étiquette ” Pass pour le bonheur” avait beau être collée à tous mes comptes en banque, sur la célébrité et sur le succès, cela ne suffisait plus. J’ai bien tenté, à plusieurs reprises de ramasser l’étiquette et de la coller sur ma carte de crédit… Peine perdue : elle ne voulait plus tenir “

” Qu’il s’agisse de cet ancien voyou reconverti dans l’humanitaire ou de cette danseuse de boîte de nuit aujourd’hui mère de famille et femme exemplaire : tout le mode peut changer. Chacun a compris que, si hier nous n’étions pas des modèles, demain nous pourrions nous rattraper et faire table rase d’un passé parfois très lourd, d’un défaut à corriger ou d’une âme à ramener de ses excès.Personne n’est condamné une fois pour toutes, personne n’est mauvais au point de désespérer de la miséricorde divine. C’est ce que j’ai appris en lisant le Coran, en étudiant la vie des Prophètes et des vertueux.”
” Je pense qu’il a compris qu’on aimerait vivre sans s’excuser d’être qui on est, vivre sans se sentir coupable des actes de certains. Ne pas se sentir une victime ni une menace, vivre digne sans être orgueilleux et humble sans être humiliés.Vivre fier sans écraser les autres, vivre discret sans se laisser écraser, vivre et éteindre les braises, vivre sans vouloir de mal à personne. Voilà ce à quoi j’aspire.”
«Je garde l’espoir, peut-être naïf, qu’en refermant ce livre, le lecteur se dira : je comprends mieux…Suis-je utopiste ? Trop rêveuse ? Chacun aura sa réponse. Néanmoins, je fais un pas, un geste pour que la haine, la peur et le chaos ne l’emportent pas.A tous ceux qui attendaient que je m’avance dans des débats houleux ou que je porte la voix de mes frères et sœurs musulmans… je demande pardon.Je ne suis qu’un bout de femme en quête de sérénité. Je n’ai pas les épaules pour porter tant de responsabilités. »
A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

4 Commentaires

  1. Mach’Allah j’ai eu comme une énvie de lire le livre après avoir vu l’article.
    C’est un beau livre je ne l’ai pas fini je le lis depuis quelques heures déjà il m’a fait pleurer c’est une belle hsitoire profonde je le conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *