Burn-out par-ci, burn-out par-là !

Soyons honnête, être maman au 21e siècle, c’est pas du gâteau. Et d’autant plus si on est musulmane.

Nos journées sont rythmées par les cris, les pleurs, la pression, la course à la montre, les prières et les tâches quotidiennes. Un véritable marathon. 

Où sont passés nos rêves de Maman Ours qui prépare la tarte aux pommes, lave le linge et fait le coucher tout en gardant le sourire ?

maman ourse

Pourtant, semble-t-il que nous ayons peur de nous le dire ! Alors il faut sauver les meubles et ne pas se faire passer pour une mère indigne. 

Mais à force de mettre la poussière sous le tapis, elle s’accumule et finit par étouffer tous les membres de la famille.

Et lorsque le capitaine craque, le gouvernail lâche, le navire se retrouve patatrak.

Chez Avenue des Sœurs, Maman & Vertus, vous a préparé un test sur le niveau d’épuisement que vous vivez. Je vous demande de bien vouloir vous prêter au jeu.

Que le rideau tombe ! Levons les voiles. Mais d’abord, de quoi on parle ?

Qu’est-ce que le burn-out maternel ?

burn-out des mamans

Le burn-out maternel est une réalité que l’on ne peut plus mettre de côté.

Musulmane ou pas, cela touche toutes les mamans du monde entier.

Nous savons pourtant que la mère est responsable de ses enfants et de son foyer. 

Mais voilà, parfois la charge physique devient charge mentale. Et paf Burn-out !

Mais quoi de mieux qu’un témoignage pour en comprendre l’étendue ?

Voici ce que nous dit une Maman sur le compte instagram @mamanetvertus

maman dépassée

 » BarakaAllahou fiki ourhty une très grosse fatigue psychologique et physique. Maman de 5 enfants en ief en france. On est encore bloqué là. J’aime pas me plaindre à coté de toutes ces épreuves dans le monde…

Mais je me sens dépassée et désorganisée, j’ai pas de pause, pas de vacances et là je vais devoir reprendre l’année alors qu’il y a  » 36000″ choses à revoir dans leur instruction. Je supporte plus la moindre petite « bêtise » . Bref tellement de choses à dire… »

Tout d’abord, il faut savoir que quand on parle d’épuisement parental, on ne parle pas seulement des tâches ménagères et des responsabilités familiales. C’est plus compliqué que ça. Le diagnostic juste en bas.

Les 3 symptômes du burn-out maternel

maman épuisée
  1. L’ÉPUISEMENT : Ma chère Maman, vous vous sentez épuisée émotionnellement et physiquement au point de ne plus avoir d’énergie malgré le nombre d’heures de sommeil. Vous criez beaucoup sur vos enfants ou ils vous crient dessus. Vous êtes dépassée malgré vos efforts. Et votre autorité parentale est mise à rude épreuve.
détachement affectif

2. LE DÉTACHEMENT AFFECTIF : Vous vous sentez distante de vos enfants et vous avez du mal à vous connecter. Même si vous jouez avec eux, vous n’y prenez aucun plaisir et vous avez perdu le sentiment de joie d’être maman. À ce stade, vous êtes en pilote automatique.

culpabilité mère

3. LE SENTIMENT D’INEFFICACITÉ EN TANT QUE MÈRE : Vous vous sentez nulle. Jamais à la hauteur et vous êtes très critique avec vous-même. Vous êtes déçue de ne pas être la mère que vous avez tant rêvée. Malgré les techniques que vous lisez de part et d’autre, rien n’y fait.

Pourtant, l’origine du burn-out ne vient pas totalement de vous mais de causes bien souvent extérieures. La faute à qui ? Lisez la suite, juste en ici.

Les 8 causes du burn-out maternel de la mère musulmane

➡️ L’idéalisation de la maternité (Vous avez pensé qu’être mère serait plus simple que cela)

➡️ La mauvaise compréhension du rôle de la mère en islam (Vous n’en avez pas encore la bonne vision pour plusieurs raisons que l’on évoquera dans la partie 3)

➡️ Une culpabilité excessive (Vous vous sentez en échec dans votre rôle)

➡️ Les médias et leurs injonctions (Vous êtes dans un environnement où tout le monde vous dit comment être une bonne mère « bienveillante », vous culpabilisez en permanence)

➡️ La mauvaise gestion du temps (vous ne mettez pas la priorité et l’énergie là où il faut)

➡️ Le manque d’implication du père (Vous êtes mariée ou partagez la garde mais vous ne recevez pas d’assistance en tant que co-parent)

🌼 الشيخة أم عبد الله الوادعية (Femme arabe yéménite, fille de savant, savante, épouse et mère) dit : 

➡️ L’abandon de soi au profit des enfants (Vous les faîtes passer systématiquement avant votre bien-être)

➡️ Le marathon perpétuel entre votre vie de famille et vie professionnelle – et même en ligne – (Vous ressentez beaucoup trop de stress et d’anxiété)

En somme, il y a une charge mentale énorme qui repose sur vous et qui vous fait douter en permanence de vos capacités à être une bonne mère. Étant donné que tout le monde s’en mêle avec des jugements et quelques grains de sel.

Mais êtes-vous réellement en burn-out ou cela cache-t-il un mal-être plus profond ? Rendez-vous aux évaluations.

Test : Quel est votre niveau d’épuisement maternel ? 

Attention, ce test n’est qu’un indicateur approximatif qui permet de mesurer votre taux d’épuisement. Seul un professionnel pourra déterminer si vous êtes réellement en burn-out maternel ou s’il s’agit de plus profond que cela.

Comment calculer vos points.

A = 1 point      C = 3 points

B = 2 points    D= 4 points

E = 6 points

test burn out maternel

RÉSULTATS DU TEST 

  1. De 10 à 19 points

Al hamdoulilah, vous n’êtes pas sujette au burn-out. Vous semblez gérer votre famille d’une main de fer. Bravo. Vous vous investissez dans la relation avec vos enfants et vous vous épanouissez dans votre rôle de parent. Mâ châ Allah. 

  1. Entre 20 et 29 points 

Pour l’instant, pas de burn-out à l’horizon.  Vous possédez toujours les ressources nécessaires et l’énergie. Vous vous épanouissez dans votre rôle de parent. Comme on dit : rien à signaler. 

  1. Entre 30 à 39 points 

Vous semblez présenter un risque assez élevé de burn-out. Vous êtes fatiguée moralement et vous tentez de garder le cap comme vous pouvez. Le café et les vitamines ne viennent à bout de vos problèmes de fatigue. Vous êtes sur les nerfs et cela affecte vos relations. Dans la 3epartie, vous trouverez un début de pistes pour vous sortir le pied de l’étrier. Surveillez votre santé mentale et pensez à prendre des pauses et soin de vous.

  1. Entre 40 à 49 points 

Votre résultat semble indiquer que vous vous trouvez dans une situation actuelle de burn-out. En tout cas, cela y ressemble. Vous êtes épuisée, et au bout du rouleau. Vous n’arrivez plus à gérer les enfants et votre autorité est mise à rude épreuve. La seule idée d’affronter la journée vous met le cafard. Mais vous culpabilisez énormément et vous avez l’impression de ne plus être la maman d’antan. Vous ne vous reconnaissez plus. Et vous avez du mal à remonter la pente. Vous devez vous prendre en charge avant que la dépression ne dure dans le temps.

Dans la 3epartie de ces articles, vous trouverez un début de pistes pour vous aider. Attention à vous mais tirez la sonnette d’alarme !

Et dans un premier temps, vous pouvez participer aux ateliers ça-va-aller de Maman & Vertus.

  1. Plus de 50 points

Alerte rouge Burn-out.

Stop. Arrêtez ! Vous êtes en train de tuer votre santé mentale et physique. Vous n’êtes plus que l’ombre de vous-même. Et cette situation a assez duré. Vous devez au plus vite faire un break. Vous retrouvez. Le burn-out n’est pas à votre porte. Il est présent, tous les jours dans votre quotidien et malgré cela vous éprouvez de la honte à en parler. Mais vous n’êtes pas seule. 

N’hésitez pas à rejoindre la communauté de « mamans vertueuses » qui partagent vos difficultés en participant aux ateliers « ça va aller ».

Pour le bien-être de vos enfants ainsi que pour vous-même, vous devez prendre en charge votre souffrance et vous faire accompagner. N’ayez pas honte, n’ayez pas peur, la parole est libérée. Vous n’êtes pas une mauvaise mère. Vous pouvez vous retrouver in châ Allah.

Les conséquences du Burn-Out Maternel partie 2/3 prochainement

Si vous êtes en burn-out maternel, Il ne s’agit absolument pas de vous faire culpabiliser dans votre rôle de mère. Bien au contraire !

Mais de vous montrer que la pression qui repose sur vos épaules – et dont vous allez bientôt vous débarrasser in châ Allah- est alimentée par plusieurs facteurs que nous avons vus ci-dessus.

Mais à présent, que vous avez identifié votre souffrance, Maman & Vertus vous réserve un prochain article sur les conséquences graves du burn-out à long terme, et surtout, les solutions pour s’en sortir.

Je vous donne rendez-vous sur instagram et sur la chaîne télégram.

Qu’Allah vous assiste et vous préserve. Courage à vous. Vous n’êtes pas une mauvaise mère. Vous faîtes juste de votre mieux.