omra-avion-aeroport

Une Omra pour sauver ma foi (partie 2 : arrivée à La Mecque)

Le temps des aurevoirs…

Aaaaah le voyage ! … Une semaine avant j’avais déjà le cœur qui battait la chamade, j’etais heureuse, je ne peux même pas vous décrire ce sentiment sobhanallah car je ne l’ai ressenti qu’à cette période de ma vie …

… J’essayais de penser à tout pour ne rien oublier mais juste la joie de savoir que j’irai à La Mecque m’empêchait de me souvenir de quoi que ce soit ! lol ! Alors c’est là qu’on a commencé les petits post-it collés un peu partout (c’est un conseil que je vous donne pour ne vraiment rien oublier). Et la veille du jour fatidique arriva… la journée marathon… dernières courses, les aurevoir à la famille, et suuurttttouuut le jour où je devais déposer ma fille chez ma mère…on aurait dit qu’on m’arrachait un poumon… Je l’ai mise à dormir en l’allaitant une dernière fois (je n’ai pas réussi à la sevrer) et je suis partie avant qu’elle ne se réveille. J’ai pleuré toute la nuit… mais al-hamdoulillah, j’avais la conscience tranquille.

Le sommeil ne voulait pas de moi cette nuit là, lol. J’ai donc fait une nuit blanche à essayer d’imaginer le moment où je poserai les pieds à Makka lmokarama …je ne vous le cache pas, ce genre de pensées ne vous laisseront pas dormir ! Et hop le matin arrive, je me lève de mon lit, prends mon petit déjeuner avec mon mari et ma sœur (c’est elle qui nous déposera a l’aéroport). On est tous un peu silencieux, chacun dans ses pensées. Moi et mon mari montons pour prendre chacun notre douche et nous mettre en état d’ihram (on atterrissait a Mekka)…on décolle de la maison…..

 

omra-avion-aeroport

Nous arrivons enfin à l’aéroport. On descend nos baguages on se regarde avec ma sœur et on pleure comme des madeleines… je lui fais des recommandations : ma fille, ma fille, ma fille… Elle pleure, je pleure…aaaaaah rien que d’y penser j’en ai encore les larmes aux yeux… Je pars sans me retourner avec mon mari et on rentre dans l’aéroport. On arrive donc devant  le point de rdv, notre guide est là, très souriant mashallah et très accueillant. Il nous brief et nous dit d’aller enregistrer nos baguages. Ce que l’on fait immédiatement. Nous étions parmi les premiers et il y avait tellement de monde qu’on a pas vraiment pu voir qui faisait parti de notre équipe. C’est une fois arrivés a Mekka qu’on a à peu près vu  les gens qui seraient parmi nous durant tout le séjour. Je m’attendais à ce qu’il y ait plein de jeunes filles  comme moi, et bien nonnnnnnn ! Il n y en avait qu’une seule. Elle était venue avec son père, sa mère et son petit frère. Le reste, que des mamans et papas de plus de 50 ans, par contre il y avait plein de frères mashallah.

Premier pas sur la terre de norte Prohète (alayhi salat wa salam)

L’embarquement s’est fait rapidement. Je m’attendais à ce que ce soit long mais Allah nous a beaucoup facilité. Nous avons voyagé avec saudia airlines (un conseil si vous pouvez choisir votre compagnie prenez celle-là, c’est la meilleure). Un voyage magnifique, aucune perturbation, un personnel de bord mashallah à tous points de vue, un super bon repas (c’est là que j’ai connu le gâteau a la carotte, lol, mhhhh …). Le voyage dure 6h : vol direct sans escale (un conseil, prenez sans escale aussi ca vous fatiguera moins). On arrive donc à Mekka… On fait tous la queue dans l’avion pour descendre, tout le monde est heureux, souriants, sauf les saoudiens (les locaux) très hautains… J’en reparlerai plus tard inchallah. Les portes de l’avions s’ouvrent et là…… une chaleur étouffante  et irrespirable soubhanallah ! On se croirait dans hammam. Quand on a pas l’habitude, c’est bien d’être prévenu ! lol ! Et là, on sort tous les uns après les autres… Avec mon mari on se regarde, on a les larmes aux yeux et on ne parle pas …moi je me dis : «  dire que notre prophète a peut-être posé les pieds là où je viens de marcher… »Je marche et les larmes coulent. Al- hamdoulillah mon déclic commence …

On arrive aux douanes. Personnel efficace mashallah, on y reste même pas 30 min. Trop rapide contrairement à ce qu’on m’avait dit. Je pensais y rester la journée, mais je pense que c’est plus en période de hajj qu’il y a beaucoup d’affluence. Pourtant une fois sur la terre d’Allah tout le monde vous dira la même chose : « il y a plus de monde durant ramadan que durant le hajj. »

Assise à attendre que tout le monde récupère ses baguages, j’analyse les gens autour de moi. Et là, une chose me choque… Je préfère le dire comme ça si cela arrive à l’une de vous, elle sera prévenue. Moi je ne l’étais pas et ça a un peu gâché l’image idyllique que je me faisais de ce pays (et de ses habitants peut-être aussi). Dans l’avion il y avait plein de filles (femmes) maquillées comme des camions, habillées en mode fashion victime. En les regardant je me disais : « mais elles vont faire quoi en Arabie avec cette tenue ?? Elles sont folles !!! Et bien arrivées aux douanes, je vois toutes ces femmes avec un jilbab… je vous jure ça a été le choc. J’ai souvent entendu qu’elles venaient en France, se faisaient plaisir et qu’une fois là-bas elles reprenaient leurs habitudes « islamiques », mais je vous assure que de le voir ça vous touche personnellement. Surtout nous en France qui sommes continuellement confrontés au racisme anti muslim, on essaye quand même de garder notre foi intact et surtout notre hijab… Tu te dis qu’elles, elles ont la chance de pouvoir le porter et voilà ce qu’elles en font… Pour ma part, premier pic dans mon cœur, première désillusion …j’essaye d’oublier. On  récupère nos baguages très rapidement. Une navette est à notre disposition pour nous emmener jusqu’à notre hôtel. La plupart des frères s’étaient mis en ihram dans l’avion mashallah, c’était trop beau a voir… Donc c’est là que commence la talbya tous ensemble dans le car (même si nous l’avions commencé dans l’avion lorsque les hôtesses nous ont dit qu’on avait atteint le miqat). Bien évidemment, les femmes le font à voix basse …

La patience, la patience, la patience …

Nous arrivons enfin à notre hôtel. Alors par soucis d’économie, moi et mon mari avions pris la formule économique (5 par chambre) : qui dit formule économique, dit hôtel  pas luxueux. Mais al hamdoulillah l’hôtel était exactement comme nous l’avions vu sur les photos du site de l’agence. C’était une sorte d’hôtel version  formule 1 si vous voulez, mais beaucoup plus confortable. Avec  juste le strict minimum (lit armoire et douche et une petite cuisine), mais ça nous suffisait car nous n’avions de toute façon pas l’intention de passer nos journées dans nos chambres respectives. Par contre,  ce qui m’a fait sourire c’est qu’en rentrant dans la ville de Mekka, je me serais crue dans ma ville au Maroc (Inzghane pour celles qui connaissent, lol). Si vous avez l’habitude du boucan des villes comme ça, vous ne serez pas du tout dépaysées lol !

On arrive donc devant notre hôtel. On descend tous les uns après les autres. Les hommes et le chauffeur descendent les baguages. Nous les femmes rentrons dans la grande salle de réception de l’hôtel qui est très jolie mashallah malgré l’hôtel 2 étoiles. On attend assises sur les canapés… on nous attribue nos chambres respectives, je serai donc avec 3 mamans : 2 de plus de 60 ans et une qui avait la cinquantaine. Expérience que je ne renouvèlerai jamais lool ! Quitte à mettre 1000€ de plus (prix que j’aurais dû payer en plus pour une chambre double avec mon mari, mais c’était ça ou on n’achetait aucun cadeau à la famille…le choix fut vite fait) Sincèrement c’est très difficile de supporter quelqu’un que tu ne connais pas, qui n’a pas le même âge, ni les mêmes habitudes que toi niveau hygiène, niveau adab etc…

Nous montons donc tous dans nos chambres pour déposer nos valises. Et notre guide nous dis, que ceux qui veulent faire  leur Omra inchallah nous rejoignent dans 2h en bas à la réception. Ramadan n’avait pas encore commencé (nous sommes arrivés 5 jours avant)mais je vous explique, il est techniquement impossible de rester en état d’ihram durant 5 jours pour plein de raisons que vous comprendrez lorsque vous étudierez les manassiks inchallah …Comme nous voulions absolument avoir la récompense de la Omra de ramadan (équivaut à un Hajj avec le prophète sallahou 3aleyhi wa salam) avec mon mari on s’est dit : on fait la Omra en arrivant et on fera celle de ramadan quand ce dernier commencera en faisant un aller retour à Médine. Ça nous fera double récompense bi idni llah.

Il y a des avis qui disent que l’on peut aller jusqu’au masjid 3aicha (das) qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Mekka. Vous pouvez y aller en taxi pour même pas 10 euros ou 2 € en bus. Mais sincèrement avec toutes les recherches que nous avons faites avec mon mari, nous n’avons pas été convaincus. Pour les gens de la sunna qui nous ont conseillé, ils ont tous été unanimes à nous dire d’aller jusqu’à Médine et de revenir pour faire comme le prophète… Allahou a3lem

On s’allonge un peu pour se reposer de ce long voyage en attendant d’aller faire notre Omra.

1h ou 2 plus tard, On descend donc à la réception. Le groupe qui voulait faire la Omra avec le guide est présent. C’est là que la maitrise de soi doit commencer. Vous allez tomber sur des sauvages comme vous n’en aurez jamais vu avant… un conseil : faites comme si vous ne les voyez pas car ça pourrait rendre caduque votre Omra. Le sabr devra être votre mot clé durant votre Omra et durant touuuuuuuuuuuuuuuut votre séjour, vraiment ne l’oubliez pas…

Première Omra

Nous avions bien étudié les manassik avec mon mari, mais lorsque vous arriverez là-bas, il vaut mieux suivre quelqu’un qui connait les lieux pour avoir des repères les premiers jours. Raison pour laquelle, nous avons souhaité faire cette Omra avec le guide. Nous marchons donc vers la ka3ba… un sentiment intense nous pénètre. Il est inexplicable soubhanallah…je vous l’écris je pleure ….on se dit : « nan mais là je vais aller à l’endroit même ou le prophète a fait tawaf ?? où avant l’émancipation de l’islam  Abou Jahl et les Qoraichites lui ont versé des boyaux de chamelle sur la tète pendant qu’il priait ?? Mes pieds vont se poser là où ceux de la meilleure créature que cette terre ait portée se sont posés ??? Rien que d y penser …

Il y a énormément de monde, mais au dire du guide pas encore assez car le ramadan n’a pas commencé. Monnn dieu me dis-je. si ça c’est pas du monde, qu’est ce que ça va être quand ramadan commencera… et bien c’était pire lol ! Une marée humaine… jamais je n’ai marché dans les rues sans être collée à quelqu’un… Je me colle à mon mari car je vous préviens les filles, là-bas, les pervers c’est pas ce qu’il manque… Alors un conseil, essayez de sortir un maximum avec vos maharim car il n’y a pas que des saints là-bas… Pareil pour vos sacs ou vos pochettes, ou vous mettez ça sous vos jalabib ou vous faites comme nos mama marocaines, vous prenez un tablier avec des poches que vous mettrez sous votre jilbab avec votre argent, car là-bas ce n’est pas ce qui manque les voleurs…

Nous continuons donc à marcher et mon cœur palpite. Je vois au loin la grande tour avec l’horloge (la tour zam zam si mes souvenirs sont bons) qui se rapproche au fur et à mesure que l’on marche vers elle. Ca y est, je vais bientôt voir la ka3ba.aaahhhhh mon dieuuuuu…. !!!!

Et voilà on y arrive… On rentre par la porte principale son nom est abdel 3aziz (là-bas pour vous retrouver les grandes portes de la mosquée ont des noms) on enlève nos chaussures et on marche… Soubhanallah, j’avais l’impression que mes pieds ne touchaient pas le sol. Un mirage…un rêve. Je ne sais pas comment appeler cela…quelque chose que l’on ne ressent qu’à ce moment là… Je suis morte de fatigue, je n’ai pas dormi de la nuit, il est à peu près 21h mais je m’en fiiiiicchhe j’ai beaucoup d’adrénaline a revendre lol ! Et là je la vois !!!!!!!!!!!!

 

 


A toutes les sœurs qui préparent leur voyage à La Mecque cette année, que ce soit pour un hajj ou une omra, on vous a préparé une petite liste à imprimer pour ne rien oublier dans vos bagages !

Ces articles devraient te plaire aussi

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *