amour-allah

Un Ramadan bienveillant

Chaque année arrive l’invité Ramadan accompagné de son lot de bonnes résolutions. Et parmi celles-ci devrait obligatoirement se trouver la bienveillance.

Être bienveillant c’est quoi ? C‘est par définition le fait d’être indulgent et empathique avec autrui. Evidemment ceci est loin d’être une réforme facile car bien que Ramadan soit un mois de ferveur religieuse, c’est aussi un mois où souvent, dans nos réactions, il arrive que la fatigue et l’agacement prennent le dessus. Mais cela vaut le coup d’essayer, petit à petit, polir son cœur et écraser sa nafs, pour se rapprocher toujours plus du comportement du Meilleur des Envoyés qui incarne parfaitement à lui-seul la notion de bienveillance, salaLlahou ‘alayhi wa salam.

La bienveillance envers le conjoint

C’est souvent avec les gens que nous aimons le plus que nous sommes les plus durs et les plus intransigeants. Agacements, cris, reproches et tout leur cortège d’ondes négatives. Essayons à l’approche de ce nouveau mois de Ramadan de se positionner dans une dynamique de bienveillance à l’égard de notre moitié. Un peu plus de patience, un peu plus de douceur, un peu plus d’empathie. Ne le voyions plus comme « notre mari » mais comme une créature d’Allah créée avec toutes ses composantes d’humains : un ruh (âme), un corps et une nafse (égo). Et donc avec ses forces et ses faiblesses. Essayons pas à pas d’être ce que nous-même nous attendrions d’un conjoint, agissons avec respect et compréhension, désamorçons systématiquement tout début de querelle, rappelons-nous que nous ne sommes que de passage et qu’il nous a été désigné par Allah comme notre compagnon de vie. Le prophète salaLlahou ‘alayhi wa salam ne laissait pas la personne venir jusqu’à lui pour s’excuser. Avant même qu’elle n’approche, il l’avait pardonnée. Avançons dans notre vie conjugale dans cet esprit. Ramadan est le moment idéal pour entamer cette réforme !

 

La bienveillance envers l’enfant

Nous vivons aujourd’hui dans des sociétés difficiles dans lesquelles l’enfant doit grandir vite, trop vite, bien trop vite et souvent seul. Trop occupées dans le tourbillon de cette vie, sans nous en rendre-compte nous-même, nous délaissons nos enfants ; pire, nous les repoussons. « Va jouer un peu là-bas », « occupe-toi comme tu peux », « laisse-nous entre grandes personnes » ect… Profitons de ce mois de Ramadan pour « voler quelques heures la vie » et réellement nous connecter avec notre enfant. Apprenons à vivre avec lui le moment présent, partageons du temps, écoutons-le, soyons assez bienveillants pour répondre par la positive à ses sollicitations et laissons-le dans l’instant en établir les règles. Ces petits moments de vie n’ont pas de prix, sachons les vivre pleinement. D’après Anas : Il arrivait qu’une petite fille de Médine prenne le Prophète par la main ; ce dernier la suivait où elle voulait nous relate un hadith rapporté par Al Bukhary (tiré de l’ouvrage “Une journée dans la demeure du Messager” aux editions dar Al Qassem). Essayons d’agir dans cet esprit. Ramadan s’y prête tellement !

 

La bienveillance envers le pécheur

Combien sommes-nous à réagir par la condamnation lorsque quelqu’un se présente à nous pécheur ? Nous sommes trop, beaucoup trop. Nous n’hésitons pas à nous octroyer confortablement le rôle de juge et bien souvent nous anéantissons des cœurs…alors que ces cœurs brisés ne demandent qu’à être réparés. Essayons d’adoucir nos paroles tout en restant fermes, amenons à la remise en question plutôt qu’à l’humiliation, soyons véritablement bons et humbles. D’après Abou Umama, lorsqu’un bédouin s’approcha du Prophète et lui dit « autorise-moi à commettre la fornication », l’Envoyé d’Allah salaLlahou ‘alayhi wa salam ne le réprimanda pas ; il fut preuve d’une grande pédagogie en le questionnant de la sorte : « aimerais-tu ceci pour ta mère ? Aimerais-tu ceci pour ta sœur ? Aimerais-tu ceci pour ta tante maternelle ? » (Ahmad). Il y a là un excellent exemple pour nous. Profitons de Ramadan pour nous réformer dans ce sens !

Je vous souhaite à tous et toutes un excellent mois de Ramadan. Qu’il nous soit profitable. Amine.

 


 

Brochet on voile 419

Découvrez la rédactrice

  • Ayshat, initiatrice du blog/boutique brochetonvoile.com. Passionnée par le Moyen-Orient et par la culture Arabo-bédouine, j’y partage mes découvertes et mes créations (spécialisée dans la broche pour hijab et dans les produits de senteur du Yémen, d’Oman et d’Arabie). N’hésitez pas à entrer dans mon univers et laissez-vous porter par les rêves d’orient.
A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *