cadeaux-noel

Noël, nous et nos enfants

Décoration dans les villes, dans les magasins, dans nos boîtes au lettres, à la télévision, difficile d’oublier que cette fin de décembre est le moment des fêtes de Noël et du nouvel an. Nul besoin de rappeler les nombreuses preuves qui mentionnent l’interdiction de participer aux fêtes des non-croyants, mais comment s’en éloigner ?

 

cadeaux-noel

 

Beaucoup de mamans tombent dans le piège et décident d’offrir un cadeau de Noël à leur enfant bien que cette fête ne nous concerne pas. On peut alors arborer toute une panoplie d’excuses telle que “oui mais tous ses camarades auront des cadeaux, si je ne lui en achète pas il sera triste”; “Noël c’est pas vraiment chrétien, c’est la fête des enfants !”Non ! Noël, que ce soit une fête chrétienne ou païenne selon les points de vue, reste néanmoins une fête non musulmane.

Nous avons nos fêtes, ils ont les leurs, nous offrons des cadeaux à nos enfants pour l’Aïd, il ne viendrait pas à l’esprit d’un non musulman de fêter l’Aïd car c’est festif, vous l’imaginez dire que “son enfant va se sentir lésé si son petit camarade musulman reçoit un cadeau et pas lui” ? Pourquoi nous prendrions les fêtes des autres ? Pourquoi avons nous toujours ce complexe qui nous pousse à les imiter dans leur pratique, quel est l’intérêt ? Sans parler du fait que c’est un mensonge monté de toute pièce dans l’unique but de faire croire à un enfant qu’un monsieur va passer par la cheminée (où est la logique ?)

Alors comment faire pour ne pas se laisser tenter ? Comment faire pour éviter la crise de pleures de nos bambins qui voudront un beau cadeau comme leur petit copain ? 

  • Offrir des cadeaux régulièrement à son enfant.  Et oui, en Islam on offre des cadeaux et on attend pas le 25 décembre pour le faire, une petite bricole, un petit rien peu suffir, toutes les mamans savent qu’un enfant s’amuse de rien, d’ailleurs vous l’aurez surement constaté parfois un vieux bout de carton peut les rendre bien plus joyeux que le dernier robot High-Tech, alors soyez inventive pour le surprendre et lui offrir toute sorte de cadeaux selon votre budget (pas seulement du carton non plus, il faut être créatives, mes sœurs, inventons !) Ainsi la nécessité d’avoir un cadeau de “Noël” sera tout de suite moins présente puisque ce ne sera plus “l’événement de l’année”
  • Évitez d’emmener votre enfant dans des magasins pendant la période avant Noël, limitez la télévision (oui bon je suis adepte du no-télé mais je conçois qu’on puisse craquer !) en effet les publicités sur les jouets foisonnent à cette époque ! Et surtout quand vous allez chercher le courrier, jeter les magazines de jouet avant que vos bambins mettent le grappin dessus où sinon tous vos efforts seront réduits à néant et on connait la suite !
  • Pour les mamans qui ont choisi de mettre leur enfant à l’école, c’est là que la tâche devient plus compliqué. Comment éviter les activités manuelles de préparation de Noël ? Activité qui semble obligatoire pour toutes les maîtresses. Comment éviter le traditionnel “alors vous avez eu quoi comme cadeau les enfants” ? Si vous avez appliqué le point numéro 1 vous aurez la solution à la question précédente. Pour les activités manuelles, la seule issue possible serait de noyer nos enfants de contre-activité. “Contre activité” quézaquo ? Et bien dès que vos bout de choux rentrent de l’école, on s’empresse de leur expliquer que les activités faites durant la journée sont pour les enfants qui ont une autre religion que la notre et que donc, nous allons faire nos propres activités de bricolage. Vous pourrez alors proposer tout un tas d’activités sur l’histoire des prophètes, la venue du Coran, peinture, carte, frise, soyez créatives pour épater nos petits bouts !

 


oum.shaina

DÉCOUVREZ LA RÉDACTRICE

Sofia, amoureuse de la nature et créatrice du blog Oum Shaïna. Islam, beauté, enfant, nature, mode, santé et bien d’autres thèmes encore entièrement dédiés à la femme musulmane !

 

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *