voile-de-la-femme-musulmane

Le voile de la femme musulmane, où, quand, comment ?

Le voile de la femme musulmane fait couler beaucoup d’encre que ce soit à l’extérieur ou au cœur de la oumma. Ce rappel, vous l’avez peut-être lu et relu des dizaines de fois… Mais le rappel profite aux croyants, et nous sommes encore très nombreuses à faire des erreurs dans notre manière de nous habiller que ce soit à l’extérieur ou entre femmes. Manque de connaissances ? Difficulté à appliquer certaines prescriptions ?  Nous ne sommes pas là pour juger, critiquer ou rabaisser, simplement pour nous booster toutes ensemble et tenter de nous rapprocher le plus possible de ce que notre Seigneur attend de nous in sha Allah.

Le voile dans le Coran

“Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès” (Sourate An-Nur / Verset 31)

Ce verset est explicite et il suffit amplement pour comprendre ce que la femme musulmane doit dissimuler de son corps, dans quelles circonstances et en présence de qui. (en s’appuyant sur l’explication des savants bien évidemment pas en tirant ses propres interprétations ^^)

On distingue à travers ce verset 2 situations que nous allons détailler ici de la manière la plus simple et la plus concise possible bi idhni llahi.

 

Quel voile pour la femme musulmane ?

Il est important de rappeler que la femme musulmane n’a l’obligation de porter le voile  qu’en présence d’hommes étrangers. Le terme “étrangers” inclut ici tous les hommes non-maharims, y compris ceux que l’on aurait tendance à oublier et avec qui il y a parfois une certaine forme de “laxisme” tels que les beaux-frères ou les cousins par exemple ^^

Sans trop rentrer dans la jurisprudence islamique et pour simplifier au maximum, il faut savoir que les 4 grandes écoles juridiques s’accordent toutes sur le fait que le voile est une obligation pour toute femme musulmane pubère. Les avis diffèrent simplement quant à savoir s’il est autorisé ou non à la femme de montrer son visage. Nous prendrons ici l’avis le plus courant, celui qui autorise à la femme musulmane de ne montrer que son visage et ses mains lorsqu’elle sort où qu’elle se trouve en présence d’hommes étrangers.

Les conditions du voile islamique

Alors ce voile, concrètement à quoi doit-il ressembler ? Il suffit de regarder autour de soi dans les rues pour comprendre que nous n’avons pas toutes la même approche concernant le voile. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles conditions doit remplir notre vêtement pour se rapprocher au maximum des prescriptions islamiques ?

voile-islamique

Le voile de la femme musulmane compte 8 conditions tirées du coran et de la sounnah. Les voici :

  1. Peu importe le type de vêtement celui-ci devra couvrir entièrement le corps excepté le visage et les mains
  2. Ne pas être une parure en soi : être discret et sobre et ne pas rechercher l’embellissement par son habit. Les couleurs sont permises tant qu’elles ne sont pas voyantes ou trop attirantes
  3. Etre épais afin que l’ on ne distingue pas la couleur de la peau ou des autres vêtements portés en dessous
  4. Etre ample afin de dissimuler au maximum la forme des membres (bras, jambe, taille, etc…)
  5. Ne pas être parfumé
  6. Ne pas ressembler aux vêtements des hommes
  7. Ne pas ressembler aux vêtements des non-musulmanes.
  8. Ne pas être un vêtement de renom (par lequel la personne pourrait s’enorgueillir)

Pour les femmes musulmanes d’Europe, il peut parfois s’avérer très difficile de respecter toutes ces conditions. Nous avons grandit dans un environnement qui nous pousse à l’embellissement (de manière consciente ou pas), en nous faisant croire qu’avoir un joli reflet dans les yeux des autres est la clé du bonheur. Notre voile doit être pensé avec une vision islamique et non culturelle. Ne cherchez pas à vous voiler selon ce que la société tolère mais selon ce qu’Allah a ordonné et Il connaît mieux le fond des cœurs.

 

Et entre femmes ?

Cette question peu de femmes se la posent, et pourtant elle n’en n’est pas moins importante que celle du voile. Il est très commun de croire qu’entre femmes on peut un peu tout se permettre ! Robes moulantes, décolletés, jean slim, et même sous-vêtements ou bikinis… No complex ^^

awra entre femmes

Et pourtant … là aussi les femmes musulmanes doivent faire preuve de pudeur. Bien qu’il n’y ait pas de conditions fermement établies comme pour le voile, les savants s’accordent à dire qu’il est autorisé de découvrir entre femmes et devant ses maharims ce qui est habituellement considéré comme “normal”.  A savoir  les cheveux, le visage et le cou,  les avant-bras, et les pieds jusqu’aux chevilles (les zones des ablutions en fait). Ce qui veut dire que le reste du corps doit être couvert de manière pudique, ici aussi sans mouler les formes, ni être transparent.

Donc mes sœurs, se faire belle entre femmes oui ! Mais sans oublier la retenue et la modestie ^^

 

Devant le mari, tout est permis !

Au final, une seule et unique personne est autorisée à nous voir dans des tenues “sexy” qui dessinent nos formes à souhait  : notre mari ! Devant lui pas de tabou, au contraire, faites-vous belle… c’est une sounnah.

(Attention tout de même à éviter la vulgarité. Inutile de vous transformer en Kim.K. Soyez attirantes en restant vous-mêmes ^^ )

 

zawji

 

Ressources complémentaires à cet article :

El-Ilm : La awra de la femme

Vidéo de cheikh al-Albani : La ‘awrah de la femme devant d’autres femmes et ses mahârim

Muslimette-Magazine : Hijab Char3i : Les conditions du voile islamique

 

 

 

 

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

36 Commentaires

  1. Selem Wahlikom j’ai une ? Sur le hijeb , pour une femme qui a bcp de cheveux qd on les attache sa fait une bosse et qd on met le hijeb on voit la bosse je suis dans se cas là et on m’a fait la réflexion sans explication que c’était pas bien car il et volumineux .. Pouvez vous m’éclairer . Barakallah ou fikom

    1. Walayki salam wa rahmatoullah, en effet il faut éviter au maximum de former une boule avec ses cheveux sous son hijab, afin de ne pas donner l’impression d’une “bosse chameau”. Ceci est appuyé par ce hadith du prophète (alayhi salat wa salam) rapporté par Mouslim :
      « Les dernières générations de ma communauté connaîtront des femmes habillées mais nues qui porteront sur leurs têtes des tresses comme des bosses de chameau ; maudissez les car elles sont maudites ! »

      Pr te donner une petite astuce, je te conseille ainsi qu’à toutes les sœurs aux cheveux longs de privilégier les tresses. De cette manière, ça évite d’avoir une boule volumineuse sur la tête et en plus c’est meilleur pour les cheveux ^^

    2. Aleikoum salam peut-être que tu pourrais essayer de faire un chignon tres bas sur la nuque, ou sinon il existe des bonnet free hair qui permettent de lacher les cheveux sous le voile sans qu’on risque de les voir va sur le site evejab tu trouveras. Salam aleikoum oukthy

    1. Walaykoum salam wa rahmatoullah, je te conseille de te rapprocher d’une personne de science pour obtenir une réponse. A mon niveau, je ne peux pas me permettre de te donner un avis religieux sur ce sujet ^^
      Je ne peux que te conseiller de privilégier les jupes et les robes qui sont forcément plus “mastour” et ne dessinent pas du tout la forme des jambes mais ça reste un simple conseil ^^

  2. Salam alaykoum
    Dans l’article on ne revient pas sur le fait que les femmes devant lesquelles il est permis de se découvrir sont uniquement les femmes Musulmanes, est-ce que c’est bien cela?
    BarakAllahou fikoum

    1. Walaykoum salam wa rahmatoullah, il y a 2 avis à ce sujet ma sœur, l’un qui considère que la awra est la même devant toutes les femmes, qu’elles soient musulmanes ou non, et l’autre qui considère que la femme musulmane doit se voiler devant une non-musulmane comme elle le ferait devant un homme étranger. Nous suivons le 1er avis.

      1. Selam alaykum j’ai peur de m’égarer sur le sujet mais qu’en ai t-il d’aller se faire épiler chez l’esthéticienne et donc de montrer son corps à une femme et parfois non musulmane ?

        A savoir que je ne peut pas m’épiler seule malheureusement barakaALlaho fikum de m’éclairer la dessus

  3. Salam alykoum, j’aurais une question concernant la partie “entre femmes” , avez-vous des preuves concrètes, hadiths ou autres, illustrant cet aspect là..? c’est pas que je ne vous crois pas c’est pour comprendre d’où vient concrètement le rappel.. Barrak’Allah o fikoum

    1. Walaykoum salam wa rahmatoullah, wafiki barakallah. Je t’invite à regarder dans les ressources complémentaires que j’ai ajouté en bas de l’article. Tu pourras y trouver des explications plus complètes concernant la awra entre femmes. Je n’ai fait ici qu’un bref résumé des “règles” générales.

  4. salam alaykoum, merci pour ce rappel. Si j’ai bien compris chez moi devant mes parents, frère et soeurs je ne peux pas etre par exemple en débardeur et jeans?

    1. Walaykoum salam wa rahmatoullah, le débardeur et le jean bien qu’ils couvrent ta awra vont en dessiner la forme, d’où la recommandation de porter des vêtements assez larges (t-shirts, tuniques, robes etc…) y compris devant les maharims ou entre femmes. Tu as des explications plus complètes dans les ressources complémentaires que j’ai ajoutée en bas de l’article, je n’ai fait qu’un bref résumé pour simplifier au maximum ce qui est communément admis.

    1. Non c’est du nombril jusqu’au genou ! de meme qu’avec ses mahram une femme peut decouvrir la zone entre le nombril et le genou !!! c’est grave de colporter des fausse informations bien sur que devant ses parents une jeune fille peut rester en débardeur et en jean. dire de mettre des tuniques on va quand meme pas rester en jilbeb à la maison

      1. Les sources sont indiquées en bas de l’article. Il ne s’agit pas de fausses informations mais de paroles de savants.
        Si tu as des compléments d’informations ou des avis de savants s’appuyant sur des preuves du Coran et de la Sounnah qui justifient ce que tu dis concernant la awra de la femme devant d’autres femmes ou devant ses maharims, tu peux les partager ici.

  5. Sur la ‘awra de la femme musulmane

    vis à vis des autres femmes musulmanes

    Ce qui va suivre est un essai de clarification en ce qui concerne la ‘awra (partie du corps qui ne peut être dévoilé) de la musulmane en présence d’autres musulmanes. Dans ce court traité, on trouvera une sélection de fatawa sur ce sujet.

    Ce qui suit est une série de questions/réponses adressées à shaikh Salih ibn Fawzan ibn ‘Abdallah Al Fawzan (hafidhahullah).

    Allah ta’ala dit dans Son Livre:

    « et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [sourate An-Nur : 31]

    D’après ce qui vient d’être mis en évidence par le verset sus-mentionné, il est permis aux femmes croyantes de dévoiler leurs parures (visage, cheveux, cou, avant-bras, et le bas des jambes) entre femmes croyantes, ou aux femmes esclaves, ou aux enfants qui n’ont pas conscience de la sexualité.

    La question qui vient alors, concerne le type de vêtements porté dans ces situations, parmi ce qui est souhaitable et permis.

    Ainsi plusieurs questions ont été posées à shaikh Salih ibn Fawzan ibn ‘Abdallah Al Fawzan (hafidhahullah).

    QUESTION: Beaucoup de femmes tiennent pour opinion, en ce qui concerne la ‘awra d’une femme devant une autre, qu’elle consiste en ce qui est entre le nombril et les genoux. Ainsi, certaines n’hésitent pas à porter des vêtements très moulants ou décolletés, révélant ainsi de larges portions de la poitrine et des bras. Que dites-vous en ce qui les concerne?

    REPONSE: Ce qui est requis des femmes musulmanes est la modestie et la pudeur, et qu’elle doit être un bon exemple pour ses sœurs musulmanes, et elle ne doit leur montrer que ce qui est considéré comme normal/approprié des femmes musulmanes pieuses. Cela est leur devoir initial, et ce qui est meilleur (le plus sûr) car certes être inattentif et laxiste dans l’exposition de ce qui n’a pas besoin de l’être peut mener à d’autres inattentions et négligences menant à ce qui est interdit. Et Allah est plus Savant.

    (Al muntaqa min al-fatawa – vol.3 p.307 # 453).

    QUESTION : Est-ce qu’une femme portant des vêtements moulants en face d’autres femmes entre dans le hadith : “Les femmes seront habillées mais nues” ?

    REPONSE: Il n’y a aucun doute que le fait de porter des vêtements moulants révélant les parties attirantes du corps est quelque chose d’interdit, sauf si cela est porté (seulement) devant le mari. Quant au fait de porter cela devant autre que le mari, cela est interdit. Même s’il n’y a que des femmes présentes car elle sera un mauvais exemple pour elles. Quand elles la verront faire cela, elles feront comme elle. Par ailleurs, il lui a été ordonné de couvrir sa ‘awra avec ce qui est large et d’être couverte devant tout le monde, excepté son mari. Ainsi, elle couvre sa ‘awra en face des autre femmes, comme elle la couvre devant les hommes, sauf ce qui est considéré comme normal de montrer parmi les autres femmes, comme le visage, les mains, les pieds, et ce pour quoi il y a besoin dedécouvrirt/révéler (une partie du corps).

    QUESTION: Quel est le jugement concernant le fait de porter des vêtements à travers lesquels on peut voir (transparents) au point où l’on peut distinguer les parties de son corps?

    REPONSE: Il est obligatoire à la femme musulmane que ses habits ne soient pas comme ceux qui sont si fins que la couleur de la peau puisse être vue à travers, et non plus qu’ils soient si serrés qu’ils révèlent la forme de son corps. Ceci car le prophète (salallahu ‘alayhi wa sallam) a dit:

    “ Il y a deux sortes de gens de l’enfer que je n’ai pas encore vus: des femmes habillées mais nues, quand elles marchent elles bougent leurs côtés/hanches, sur leur tête on dirait une bosse de chameau, elles n’entreront pas au Paradis ni n’en sentiront l’odeur, et des hommes qui auront des fouets ressemblant à des queues de vaches, avec lesquels ils battent le serviteurs d’Allah.” (Sahih Muslim).

    Shaykh Al Islam Ibn Taymiya (rahimahullah), dans Majmu’ Al-Fatawa a dit, à propos de la parole du prophète (salallahu ‘alayhi wa sallam) : “habillées mais nues”, que cela signifiait le fait de porter des vêtements qui ne la couvrent pas, alors elle est habillée mais en réalité elle est nue, comme les femmes qui portent des vêtements qui sont fins de telle sorte que l’on puisse voir sa peau, ou des vêtements qui sont moulants, révélant les formes de son corps, par exemple son derrière ou autre. Certainement, les vêtements d’une femme sont ce qui la couvre, ne montrant pas la forme de ses membres ou plus que cela, car c’est ce qui est large et non transparent.

    (Al fatawa al jami’a lil imratul muslima – vol.3 p.845 # 763).

    Ce qui précède sont quelques fatawa donnée par shaikh Salih Al Fawzan (hafidhahullah) sur la parure des femmes musulmanes entre elles, qui éclaircira, on l’espère, cette question. Cependant, si quelqu’un tien l’opinion que la ‘awra de la femme musulmane en présence d’autres musulmanes est ce qui est entre le nombril et les genoux, alors il est de son devoir de:

    1) Donner les preuves sur cela, et aussi que cette opinion ait pour base la parole d’un savant parmi les hommes de science.

    2) De savoir qu’avoir une telle opinion sur la ‘awra de la femme enlève (de toute façon) la possibilité de vêtements tels que les “hipsters” ou les “jeans stretch”, ou ce qui y ressemble, vu que la forme des parties du corps peut être ainsi clairement distinguée, et dès-lors cela est interdit, comme l’a expliqué le shaikh.

  6. salam je voudrais des precisions concernant le hijab.montrer leur atout …………. a qui exactement j ai pas bien compris .expliquea moi .barakallah fikoum.

    1. Walaykoum salam, voici une liste détaillée des personnes devant qui la femme peut enlever son voile :

      ” Il est permis à la femme musulmane de retirer son voile devant ses mahram. Celui-ci est toute personne qu’une femme ne pourra jamais épouser, soit pour la parente (le père , le grand père , le fils , le fils du fils, etc. Les oncles paternels, les oncles maternels, le neveu et la nièce) soit pour l’allaitement comme le frère par l’allaitement et le père par l’allaitement (l’époux de la nourrice), soit par alliance (le mari de la mère, le père du mari, son grand père, etc. le fils du mari, le fils de son fils, etc.”

  7. as salem aleikum wa rmatullahi wa barakatu , les soeurs moi javais une petite questions , les robe et Abaya qui son large elle son mastour non ? il ne dessine pas les forme ni rien du tout , barakaoufik mes soeurs quAllah vous preserve et nous eloigne de legarement ! as salem aleikum wa rnatullahi wa barakatu

  8. As salam aleykom mes sœurs.
    J’aimerais savoir quelques petites choses.
    Est il interdit a la femme voilée de porter des nu pieds à l’extérieur de chez elle ?
    Lorsqu’une femme voilée est en burkini à la plage, peut elle restée pieds nu ? Si non que peut elle mettre a la place ?
    BarakAllah u fikom.

  9. As Salam Aleykum,

    Je voudrais juste que l’on puisse me confirmer sur qlqch, doit-on ce dévoiler devant le mari de sa tante ?
    Je pose la question car je n’ai trouver q’une brève réponse ailleurs.

    Merci d’avance ♥

  10. Salam Aleykum je voudrais te poser une question, tu vois si je met le turban avec un col roulé pour cacher mon coup et des affaires amples est-ce-que c’est comme si je portais le hijab? Merci

  11. Assalamu’Aleykoum
    Je suis étudiante mais je n’ai toujours pas trouver d’appartement du coup en attendant je vais vivre dans une auberge de jeunesse. Je vais donc partager une chambre avec d’autre fille. Du coup ai-je le droit de rester sans mon hijab dans pas chambre ?
    Je reçois une infirmière aussi qui doit m’osculter tout les jours car je viens de me faire opérer. Dois-je aussi le porter en sa présence en sachant que je dois me déshabiller devant ? Ce qui ne serait pas très ” logique ” de porter de le hijab devant elle.

    1. Walaykoum salam wa rahmatouLlah, tes parents sont tes “maharim” tu peux donc te lâcher les cheveux en leur présence tant qu’il n’y a pas d’hommes étrangers dans la pièce.

      ” Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes [musulmanes], ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès ! ” S24 V31.

      L’Imam Nawawi dit :
      « Quant au Mahram qui lui a le droit de voir la femme, de rester seul avec elle, de voyager avec elle, c’est celui pour qui il est illicite d’épouser cette femme de manière définitive… Ainsi l’homme n’est pas considéré comme le Mahram de sa belle-sœur puisqu’il pourrait l’épouser s’il venait à se séparer de son épouse, de même pour la tante paternelle et maternelle de sa femme ».[2]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *