coeur-allah

Faire le bien pour Allah

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

La louange est à Allah, Seigneur des mondes. Nous Le louons, nous L’implorons et c’est à Lui que nous nous en remettons. J’atteste qu’il n’y a de divinité qu’Allah, Seul et sans associé, et j’atteste que Muhammad est le messager d’Allah; que la paix et le salut soient sur lui, la meilleure des créatures.

Combien de fois avons-nous entendu autour de nous, peut-être même de notre propre bouche, des plaintes concernant le fait d’être “trop bon”, le sentiment de donner et de ne rien recevoir en retour ?

Dès lors, je m’interroge à mon tour : Comment peut-on être trop bon ? Et surtout, pourquoi s’en plaindre ?

 

coeur-allah

 

À partir du moment où nous nous plaignons d’une situation, c’est qu’elle ne nous convient plus. Et si nous ne savons plus nous contenter de quelque chose, c’est parce qu’un inconfort ou une frustration nous ont atteint. Cependant, comment peut-on ressentir de l’inconfort ou de la frustration dans la bonté ? Dans une grande partie des cas, c’est parce que nous avons tendance à attendre en retour lorsque nous donnons.

Or, il est évident que si je donne sans ne rien recevoir de ce que j’espère, je vais me lasser, et cette lassitude me sera inconfortable. Aussi, je dois me demander de qui j’attends la reconnaissance et la récompense et qu’est-ce qui me motive à donner de mes biens et de mon temps.

Si mes actes de bonté et de charité sont effectués dans le but d’atteindre le coeur des hommes, de recevoir d’eux gratitude et récompense, je m’expose directement à la déception. Quelle créature plus ingrate et injuste que l’Homme ? En revanche, si ma bienfaisance s’exprime par espoir de satisfaire Le Créateur, alors je ne peux que me réjouir d’être enclin à faire le bien !

Allah ne nous dit-Il pas : { (…) Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah lui a fait une belle attribution. } (Coran, 65.11)

Je n’ai alors rien à attendre de mes semblables. { Dis: En vérité, ma salât, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’univers. } (Coran, 6.162)

Et c’est là l’un des secrets des coeurs et des âmes apaisés et sereins : la certitude inébranlable que la moindre bonne action, le moindre sourire, le moindre renoncement à son droit de vengeance témoigneront en la faveur de son auteur au Jour des comptes. Le jour où { Ni vos proches parents, ni vos enfants ne vous seront d’aucune utilité [le Jour de la Résurrection], Il décidera entre vous et Allah est Clairvoyant sur ce que vous faites. } (Coran, 60.3)

Qu’Allah nous compte parmi les bien guidés, les justes, les bienfaisants, les patients et les endurants !

Affectueusement, UmmPoupounette

 


 

Si vous aussi, vous aimez écrire et souhaitez devenir rédactrice occasionnelle pour Avenue des Soeurs, envoyez-moi votre candidature par mail à contact@avenuedessoeurs.com en précisant les sujets que aimeriez traiter insha’Allah. Religion, santé, beauté, actualités, écologie, shopping, éducation… Tout est permis tant que cela convient à l’éthique du blog ))

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *