invocation-musulmanes

Conseils pour annoncer sa conversion à l’Islam

Voici un article qui me tenait particulièrement à cœur. En tant que reconvertie moi-même je me suis énormément posée de questions quant à la meilleure manière d’annoncer sa conversion à l’Islam et tout ce qui en découle, quant à la façon dont je devais me comporter avec mes parents, mes proches et aujourd’hui encore tout n’est pas simple…

Comment faire accepter ses choix ? Et même avant l’acceptation, comment en parler tout simplement ? Et ceci est sûrement l’étape la plus difficile….

 

invocation-musulmanes

 

Alors que l’on débute dans notre foi et que l’on se sent à la fois euphorique d’être devenue musulmane et en même temps si fragile face aux non-musulmans et à leurs préjugés sur l’Islam, on se retrouve rapidement confrontée au besoin, à la nécessité absolue d’expliquer qui nous sommes devenues, ce qui a changé en nous… de pouvoir être soi-même tout simplement.

Vient alors le temps d’annoncer sa conversion, et avec lui les doutes, les craintes, et parfois même la culpabilité. En tant que converti, on se verra souvent reproché d’être la cause du malheur de nos proches qui ne supportent pas cette situation qu’ils ne maîtrisent plus. On vous dira sûrement que vous créez un malaise, que vous instaurez de la distance… Et on vous demandera aussi très certainement de faire des concessions, de mettre de l’eau dans votre vin thé!

Voici quelques conseils qui je l’espère insha’Allah pourront vous être utiles pour vous préparer et faire face à ce genre de situation.

 

Puisez votre force et votre courage dans le Coran et dans la Sounna

Gardez en tête que nous ne sommes pas les premiers à vivre cette situation. Le prophète (sallalahu alayhi wa salam) ainsi que ses compagnons ont connu ce genre de difficultés et même bien pire encore, bien avant nous, lorsqu’ils ont décidé de suivre la parole d’Allah soubhanahou wa ta’ala alors que leurs familles continuaient de croire en de fausses divinités. Lisez le Coran, les hadiths, les histoires des prophètes et imprégnez-vous de ce qu’ils ont vécu pour vous inspirer de leur courage.

Dans le Coran, Allah, de par Son immense Grâce, nous a indiqué comment nous comporter avec nos parents non-musulmans.

{ Et nous avons enjoint à l’homme de bien traiter ses père et mère, et si ceux-ci te forcent à M’associer, ce dont tu n’as aucun savoir, alors ne leur obéis pas.} (Sourate 29 / Verset 8)

{ Et si tous deux (ton père et ta mère) te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. }  (Sourate 31 / Verset 15)

Voilà la clé ! Un savant mélange de douceur et de fermeté, un comportement exemplaire accompagné d’une détermination infaillible à pratiquer votre religion sans compromis.

 

Assumer vos choix et soyez-en fière

Une fois que vous avez bien encré cela dans votre tête et surtout dans votre cœur, il est temps de se lancer ! Fini de mettre son voile une fois sortie à l’abri des regards, fini de s’enfermer à clé dans sa chambre et de prier en 1 minute chrono avec le cœur qui bat à 300 à l’heure tellement on craint de se faire surprendre, fini de trouver des excuses à dormir debout pour éviter de participer aux fêtes de fin d’année ou aux anniversaires…

  • Dites-vous que vous ne faites rien de mal, bien au contraire… En choisissant l’Islam vous avez entrepris de devenir quelqu’un de meilleur. Soyez donc fière de ce que vous faites.
  • Souvenez-vous aussi que { Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. } (sourate 2, verset 286) Et que les épreuves sont en fait un cadeau d’Allah. Abû Hurayrah rapporta que le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) a dit : «Allah éprouve celui à qui Il veut du bien.»
  • Enfin pensez à vos enfants ou vos futurs enfants insha’Allah… Quel exemple avez-vous envie de leur donner ? Celui d’une personne forte qui assume pleinement ses choix, qui reste droite malgré les épreuves, ou celui de quelqu’un qui se cache, qui joue un double-jeu ? Comment expliquerez-vous à vos enfants que l’Islam est ce qu’ils peuvent avoir de mieux dans ce bas monde et dans l’au-delà, si vous avez honte de le vivre pleinement ?

 

Comment dire les choses ?

On a beau avoir réfléchit à tout, préparé notre discours, essayé d’anticiper les questions pièges.. ça se passe rarement comme prévu.

  • Les moyens d’annoncer votre conversion sont multiples : en face à face (selon moi il n’y a rien de mieux), par téléphone, par écrit (cela peut énormément aider lorsqu’on ne trouve pas la force de dire les choses en face). Peu importe le moyen pour lequel vous opterez, il faut que les choses soient dites !
  • Prenez le temps d’expliquer. Dites à vos proches que vous avez besoin de leur parler afin qu’ils soient prêts à vous entendre.
  • Soyez franches ! N’essayez pas d’atténuer les choses, ou de les dire au compte-goutte. Cela ne fera que repousser le problème à plus tard.
  • Ne rentrez pas dans des explications religieuses, vous risquerez de vous perdre !!  Vous n’êtes très certainement pas imam, ou savant et vous pouvez vite vous retrouver piégé dans des sujets que vous ne maîtrisez pas encore…
  • Soyez simple et terre-à-terre, en disant simplement que c’est votre choix, vos propres convictions et que cela ne concerne que vous.
  • Armez-vous de patience, d’endurance et de douceur. Le chemin est long (plus ou moins selon les personnes), semé d’embûches … Vous aurez peut-être parfois envie d’exploser, ou de partir le plus loin possible pour vous sentir libre. Mais n’oubliez jamais que les droits des parents sont extrêmement importants en Islam même s’ils sont mécréants.

D’après Abdallâh ibn mas’oud : « J’ai demandé à l’Envoyé d’Allah (Salla Allahou alayhi wa salam): Quelle est la meilleure oeuvre ? ” Il me répondit : “Faire la prière à son heure fixe”. – ensuite ? Repris-je. ” Etre bon envers tes père et mère, dit-il. Ensuite, répliquai-je. Le combat dans la voie d’Allah rétorqua-t-il. » [ Rapporté par Al-Bukhari et Muslim ].

 

Invoquez Allah !

Enfin , et c’est le seul recours que vous avez : INVOQUEZ !! Invoquez Allah chaque jour, autant de fois que vous le souhaitez non seulement pour qu’Il vous facilite mais surtout pour qu’Il guide vos parents vers l’Islam. Et même si vous les voyez vieillir, ne vous dites jamais que c’est trop tard et ne doutez jamais de la grandeur d’Allah. Quel plus grand bonheur pour un converti que de voir un jour ses parents prononcer la chahada ?

 

Je finis par cette histoire remplie d’espoir, celle de Abou Hourayra (Allah soit satisfait de lui), célèbre compagnon du Prophète (Salla Allahou alayhi wa salam):

Lorsque Abou Hourayra embrassa l’Islam en l’an 7 de l’hégire, sa mère resta polythéiste pendant une longue époque. Il désirait ardemment qu’elle devienne musulmane et priait en ce sens mais celle-ci refusait toujours. Un jour, il l’invita vers l’islam mais elle prononça des paroles contre le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) qui l’attristèrent énormément. Les larmes aux yeux, il s’en alla chez le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) qui lui dit :”Qu’est-ce qui te fait pleurer, O Abou Hourayra?”. “Je ne cesse d’inviter ma mère vers l’Islam mais elle me repousse toujours. Aujourd’hui, je l’ai invitée de nouveau et j’ai entendu des mots d’elle que je n’aime pas. Invoque Allah Le Tout-Puissant pour qu’Il incline le cœur de ma mère vers l’Islam.” 
Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam) répondit à la demande de Abou Hourayra et pria en faveur de sa mère. Abou Hourayra raconte :”Je suis partit chez moi et trouva la porte fermée. J’entendis le bruit de l’eau couler et quand j’essayais d’entrer, ma mère me dit : “Restes où tu es, O Abou Hourayra.”
Et après s’être habillée, elle me dit : “Entre! ” J’entrais et elle dit : “Je témoigne qu’il n’y a aucun autre Dieu à part Allah et je témoigne que Mohamad est Son serviteur et Son messager”. “Je retournais chez le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam), pleurant de joie comme je pleurais de tristesse une heure auparavant et je dis : “J’ai de bonnes nouvelles, O Prophète d’Allah. Allah a exaucé ta prière et a guidé la mère de Abou Hourayra vers l’Islam.” (Cité dans le sahih de Boukhâri)

 

Qu’Allah guide nos parents, nos familles, nos proches et ouvre leur cœur à l’Islam.

Amin.

 


 

DÉCOUVREZ LA RÉDACTRICE

  • Je suis Ilham, créatrice d’Avenue des Soeurs. Maman de 2 enfants, animée par l’envie de soutenir mes soeurs fillah dans leurs projets et de créer la cohésion au sein de la communauté bi idhni Llahi

Ces articles devraient te plaire aussi

A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

3 Commentaires

  1. Wa Salam Aleykoum. Je suis convertie a l islam depuis un an et sept moi .et j aimerai le dire à mes parents . Je leur ai écrit une lettre mais je sais pas quand et comment leur donner .je suis très très timide et mes parents sont racistes.

  2. Salam alaykoum! Je suis reconvertie depuis 3 ans et je ne l’ai pas encore annoncé à mon conjoint (nous sommes en couple depuis 8 ans). Il est très ouvert à l’Islam, alhamdoulillah, mais j’ai peur de sa réaction… Merci pour cet article qui me donnera le courage de lui annoncer, inchaAllah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *