,السٌَلامُ عَلَيْكُمْ وَ رَحْمَةُ اللهِ وَ بَرَكاتُهْ

Que l’on soit malade, enceinte ou allaitante, ou tout simplement indisposée, ce n’est pas parce que l’on ne peut pas jeûner, que le Ramadan ne nous concerne pas et que l’on ne peut pas en tirer profit.

Le jeûne n’est qu’une des composantes de ce mois immense. Il y a une multitude d’autres points qui font du mois de Ramadan une période si spéciale, et donc tout autant de manières d’en récolter les bénéfices.

jeûner au mois de Cha'ban

 OBJECTIF N°13 : JE PROFITE DE CHAQUE JOUR DE RAMADAN MÊME SI JE NE JEÛNE PAS

Une des choses grandioses de ce mois, une des miséricordes qu’Allah nous octroie, c’est que pendant Ramadan, les récompenses des bonnes actions sont multipliées, et pas seulement pour celui ou celle qui jeûne, mais pour tout le monde. Alors œuvrons !

Voici quelques idées d’actions à accomplir :

  • Prier (sauf pendant les menstrues ou les lochies)
  • Multiplier le dhikr et les invocations
  • Lire le Coran
  • Nourrir des jeûneurs
  • Faire un effort sur soi pour améliorer son comportement
  • Lire des livres religieux
  • Ecouter des rappels ou des cours
  • Consacrer du temps à ses proches 

Toutes ces choses font aussi partie du mois de Ramadan.

Maintenant plus d’excuses ! Ne pas jeûner n’est pas synonyme d’un Ramadan « manqué ». Chacune d’entre nous, quelle que soit sa situation, peut profiter pleinement de la douceur de ce moment, se rapprocher d’Allah à travers des œuvres pieuses, et tirer un maximum de bénéfices de ce mois béni, par la permission du Très-Haut.

_______

Ci-dessous, un petit cadeau offert par l’institut Al Madrassa pour faire de ce mois de Ramadan un mois dédié à la lecture du Coran