éducation islam

Parole d’Educ ! Rencontre avec Oum Amine

Aujourd’hui nous partons à la rencontre d’Oum Amine, une sœur spécialiste de l’éducation qui met désormais ses compétences au service la Oumma. Voici son interview :

éducation islam

 

Ma kounia est oum Amine. J’ai 43 ans, je suis mariée et al-hamdoulilah j’ai 4 enfants (de 18, 15,9 et 8 ans)

  • Racontes-nous ton parcours personnel, professionnel ?

Éducatrice spécialisée depuis 20 ans. J’ai travaillé dans tout les domaines en accompagnement social (adultes, enfants, handicapes adultes et enfants, troubles psychologiques, addictions).

Je suis intervenue aussi bien dans un cadre préventif, que dans le cadre d’une ordonnance du juge pour enfants. J’ai travaillé auprès d’enfants placés en internat.

J’ai évalué des situations de maltraitance en tant que fonctionnaire territoriale avec le conseil départemental.

J’ai élaboré et mis en place des projets éducatifs (aussi bien adultes, qu’enfants).

J’ai côtoyé des personnes de toutes cultures et quasiment de tout pays.

Ce travail m’a permis d’avoir une connaissance de l’être humain et des relations humaines.

Après avoir fais connaissance avec Freud, Winnicott, Salomé, Tolby Nathan, Françoise Dolto et bien d’autres…Mon histoire de vie m’a ramené vers l’Islam par la grâce d’Allah, et après avoir mis ma vie professionnelle entre parenthèse, cela m’a laissé le temps de la réflexion de la méditation. Que dit l’Islam sur l’éducation ?

Dans le Coran et les hadiths de notre noble prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) se trouvent les droits et responsabilités établis par Dieu pour l’humanité.

Les droits des enfants commencent avant même leur naissance et leur conception. Prendre soin de ses enfants et les élever convenablement est un devoir dont doit s’acquitter chaque parent et cette tâche n’est pas toujours facile. En fait, Dieu nous rappelle, dans le Coran, que nos enfants peuvent devenir une grande épreuve, pour nous. Les triomphes et les tribulations de la vie sont des tests et les enfants n’y font pas exception. Ils peuvent nous apporter beaucoup de bonheur, mais ils peuvent également nous causer beaucoup de soucis et de chagrin.

L’approche de l’islam concernant l’éducation des enfants couvre les aspects physiques, émotionnels et spirituels de cette éducation. L’enfance est un moment unique dans la vie d’un individu et l’islam le reconnaît depuis toujours.[2] Cela tranche totalement avec l’idéologie occidentale, où le concept même de l’enfance ne fut ni abordé ni commenté avant le 16e siècle.[3] Jusque-là, les enfants avaient toujours été considérés comme des adultes de petite taille, avec les mêmes besoins et les mêmes désirs que les adultes.

Ce que j’apprends en Islam me conforte dans ma croyance, mais aussi dans l’idée que je peux être un soutien pour mes sœurs et frères qui traversent un moment difficile avec leurs enfants. Alors je me suis lancée dans les conférences pour atteindre un maximum de personnes.

2] Gil’adi. A 1992, Children of Islam: concepts of childhood in medieval Muslim society, (Les enfants en islam: les concepts de l’enfance dans la société musulmane médiévale) Macmillan, Oxford.

[3] Aries, P 1962, Centuries of childhood, (Siècles d’enfance)Vintage Books, New York

 

  • Quelles sont tes activités actuelles ?

Actuellement je me donne pleinement à mon activité de conférencière.

Je suis aussi la présidente de l’association « linceul Précieux », qui est une association de lavage mortuaire, puisque je suis laveuse. Ces deux métiers ne sont pas incompatibles. L’un me rappel la vie et l’autre me rappel la mort.

 

  • Quelles sont les valeurs que tu souhaites diffuser à travers ton activité ?

Apporter un soutien aux parents, aux familles, aux professionnels, une facilité de lecture concernant l’éducation d’une façon globale.

 

  • Que penses-tu pouvoir apporter à la communauté ?

Je penses apporter à la communauté, un regard cultuel avec notre magnifique religion qui est l’Islam, grâce à la sunna de notre bien aimé prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), ainsi qu’un décodage culturelle, avec bienveillance et sans jugement.

En tant qu’éducatrice spécialisée et conférencière, j’appréhende la personne en tant que personne, dans sa globalité et son cheminement.

 

  • Quels obstacles as-tu rencontré ? Et comment les as-tu surmonté ?

Bien sûr mon jelbab au travail, en tant que fonctionnaire territoriale, a été un problème pour les autres mais pas pour moi. La solution a été de partir. Sinon je n’étais plus en cohérence avec mes croyances. C’est Allah qui donne la subsistance. L’expérience de la vie (personnelle et professionnelle), m’a donné l’assurance, grâce à Allah. Je prends donc plus facilement de risque. Alhmdoulilah, Allah m’a toujours soit facilité les choses, soit éloigné de ce qui n’était pas un bien pour moi.

 

  • Quels sont tes projets ?

Actuellement j’écris une série de livres pour enfants, qui inchaallah seront en vente pour l’année 2016, ainsi qu’un guide adressé aux parents.

Qu’Allah nous facilite à réaliser nos projets si c’est un bien pour nous.

 

  • Quelle est ta source d’inspiration ? Qu’est-ce qui te motive au quotidien ?

J’ai envie de faire profiter ma oummah de l’experte que je suis devenue et de pouvoir les conseiller, les rassurer, les déculpabiliser. Un parent est plein d’amour envers son enfant et si ce n’est pas le cas, c’est que la rencontre ne s’est pas faite, à moi de trouver les bons mots pour qu’ils se rencontrent au même point d’intersection. Ce qui est premier dans mon travail c’est la relation.

Nous vivons une époque difficile, et souvent les parents sont un peu perdus quand à l’éducation qu’ils doivent donner à leurs enfants.

 

  • Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton activité ?

Mes rencontres. Je suis passionnée par les histoires de vie.

 

  • As-tu une Citation, verset ou hadith que tu aimes en rapport avec ton activité ?

«Un parent ne peut rien léguer de mieux à son enfant qu’une bonne éducation »  hadith rapporté par Al Boukhari

 

  • Un petit mot pour les lectrices d’Avenue des Sœurs ?

Mes sœurs je sais que vous êtes fortes même si le soir vous pleurez discrètement, mes sœurs je sais que vous êtes fortes même si un mot banal est une blessure profonde, mes sœurs je sais que vous êtes fortes, même si vous doutez de vous, mes sœurs vous êtes des perles, ne doutez pas de vous. Qu’Allah vous facilite.

creative business girls
A propos de l'auteur
Ilham
As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

6 Commentaires

  1. Salam aleikoum

    Je vous remercie pour l’interview qui était très intéressante. Etant de formation Éducateur de jeune enfants, je me demander si il y a possibilité d’avoir également une interview d’une EJE? Merci d’avance.

    Barak Allahou fik

  2. Salam aleykunna wa rahmatoullah wa barakatou, Mash Allah article très pertinent… Il manque bcp d’éducateurs expérimenté qui peuvent être un appui et une aide pr les parents dépasser ds l éducation de leurs enfants… La oumma a besoin de grands frères et sœurs éducateurs…

  3. Wa alaikum salaam wa rahmatullah

    BaarakaLlahu fiki pour cette article,
    Je connais un peu la soeur ma sha Allah elle est tres competentes, tres tres chaleurese et tres genereuse ma sha Allah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *