VIE SAINE

Les perturbateurs endocriniens : comprendre pour mieux s’en prémunir

cosmetiques pertubateurs endocriniens
Rédac Soeur
Rédigé par Rédac Soeur


Vous avez sûrement entendu parler des perturbateurs endocriniens. On en parle depuis une paire d’années. Si au départ leurs méfaits n’étaient fondés que sur des hypothèses, aujourd’hui plusieurs études viennent appuyer nos inquiétudes du passé.  Nous verrons dans ce billet  quels sont  les effets néfastes des perturbateurs endocriniens sur notre santé et comment s’en prémunir.

Les perturbateurs endocriniens : définition

Il existe plusieurs définitions de « perturbateur endocrinien », lesquelles font objet de divergences sur la scène internationale. Chacun y allant de ses arguments, nous nous contenterons de retenir celle donnée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 2002 :

« Un perturbateur endocrinien potentiel est une substance ou un mélange exogène, possédant  des propriétés susceptibles d’induire une perturbation endocrinienne dans un organisme intact, chez ses descendants ou au sein de (sous)- populations. Cette catégorie est divisée en deux sous- catégories : la catégorie 2a pour les perturbateurs endocriniens suspectés et la catégorie 2b pour les perturbateurs endocriniens pour les substances possédant des indications de propriétés de perturbation endocrinienne. »

En résumé, un perturbateur endocrinien est une substance chimique d’origine artificielle ou naturelle, qui modifie le système hormonal de l’homme et de l’animal.

Comment agit le perturbateur endocrinien ?

Le perturbateur endocrinien agit de différentes manières.

  1. Il a la capacité de bloquer l’action d’une hormone en se fixant à son récepteur.
  2. Le perturbateur endocrinien peut mimer une hormone naturelle et ainsi avoir la même  fonction que celle-ci.
  3. Il joue le rôle de perturbateur dans la production d’hormones ou de leurs récepteurs, dans l’organisme.

 

Quels risques présentent les perturbateurs endocriniens ?

Nous sommes de plus en plus exposés aux perturbateurs endocriniens. Une exposition non sans danger pour la santé humaine, mais également sur l’environnement et la faune. Voie cutanée, voie digestive, ou voie respiratoire, nous sommes facilement vulnérables à ces PE (perturbateurs endocriniens).  Par les effets néfastes des perturbateurs endocriniens, il y a le dérèglement hormonal. Un dérèglement qui altère directement le système reproductif, avec notamment des conséquences sur la croissance,  le comportement et le développement.

C’est le système de reproduction qui  est le plus touché. En effet, il en est ressorti de nombreuses études épidémiologiques, que les PE étaient responsables de l’augmentation de pathologies des organes reproductifs ainsi qu’une baisse considérable de la fertilité. D’ailleurs, l’on soupçonne même les perturbateurs endocriniens d’être à l’origine de plusieurs cancers.

Pour le terme de perturbateur endocrinien ?

Afin de mieux cerner la problématique des perturbateurs endocriniens, il convient de comprendre ce qu’est l’appareil endocrinien en lui-même. Il faut savoir que ce dernier est composé de plusieurs glandes sécrétant des hormones que l’on appelle « glandes endocrines ».

Il existe plusieurs glandes qui sécrètent des hormones comme le pancréas, les ovaires, la thyroïde, l’hypophyse ou encore les testicules. Les hormones jouant un rôle majeur dans la régulation de plusieurs fonctions de notre organisme comme le développement, la croissance, la reproduction, la glycémie ou encore la pression artérielle, un perturbateur endocrinien peut chambouler le fonctionnement de ces glandes. Une perturbation qui aurait lieu même à faible dose, et qui se transmettrait de génération en génération.

 

Liste des perturbateurs endocriniens les plus connus

Les perturbateurs endocriniens se trouvent partout, même dans l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons.

  • Le bisphénol A est sans doute le perturbateur endocrinien le plus connu. On le trouve  dans les plastiques de boîtes à usage alimentaire, ou même dans les tickets de caisse. En France, depuis 2010, le bisphénol A est interdit dans les biberons.
  • Les pesticides aussi sont des perturbateurs endocriniens,
  • Le paraben,
  • Les détergents,
  • Les peintures, 
  • Les cosmétiques

Comme se prémunir contre les perturbateurs endocriniens ?

Il est certain qu’avec tous les produits chimiques qui nous entourent, il est difficile de se prémunir contre les perturbateurs endocriniens. Mais il existe néanmoins des précautions à prendre pour minimiser les risques en adoptant notamment une hygiène de vie saine :

  • optez pour des produits frais et bio,
  • évitez un maximum les ustensiles de cuisine, les poêles, etc…  en téflon,
  • privilégiez les récipients en verre aux récipients en plastique,
  • optez pour des produits naturels pour nettoyer votre intérieur (voir notre article sur le sujet),
  • achetez des produits de beauté bio, sans paraben ni autre substance toxique,
  • prenez l’habitude d’aérer quotidiennement votre intérieur,
  • chassez tous les désodorisants chimiques de chez vous,
  • oubliez les boîtes de conserve et à défaut de prendre des produits frais, optez pour les aliments vendus dans des bocaux de verre …

 

Il est certain que le mode de vie que nous avons adopté est responsable des maux que nous vivons. Mais il est utile de rappeler que cette société de surconsommation ne répond qu’à une demande du public ; en l’occurrence la nôtre. Nous devons consommer plus responsable. Et vous les filles ? Aviez-vous déjà entendu parlé des perturbateurs endocriniens auparavant ? Faites-vous vraiment attention à ce que vous consommez ? Dites-nous tout^^!

 

 

A propos

Rédac Soeur

Rédac Soeur

Amoureuse des mots, de la poésie, des vers, de la prose et plus récemment du parfum, la rédaction est ma seconde peau, je rédige de bon matin^^.

Laisser un commentaire