UMMI & CO

Préparer le Ramadan avec ses enfants. Oui, mais comment?

ramadan enfants-min
Oum Ismail
Rédigé par Oum Ismail

Le noble mois du Ramadan arrive à grands pas. Et avec lui, la question de l’organisation de nos journées de Siyam de la meilleure des manières pour optimiser ce temps sacré qui ne nous rend visite qu’une fois par an. Avenue des sœurs veut aujourd’hui vous donner quelques pistes pour préparer ce précieux mois de jeûne comme jamais vous ne l’aurez fait…mais avec vos enfants.

Se préparer pour le Ramadan avec ses enfants, cela veut dire quoi ?

Comme beaucoup d’entre nous, certains parents sont tellement soucieux de faire de leur mieux pour jeûner ce mois béni qu’ils en oublient de faire participer leurs enfants. Les petits et tout-petits sont donc spectateurs de ce moment fort car beaucoup pensent qu’ils ne sont pas concernés. D’autres les incitent à jeûner pour les y éduquer sans trop d’explication.

Pourtant, nos enfants ont besoin de comprendre le sens de ce jeûne. Le saisissent-ils vraiment ?

C’est humblement que nous voulons répondre à cette question en leur offrant une préparation bienveillante en amont. Les préparer oui, mais comment ?

Leur inculquer l’importance du jeûne

Beaucoup de communication autour des origines du jeûne et des recommandations qui l’entourent sont nécessaires. Pour nous aussi, beaucoup de recul. C’est peut-être anodin dit comme cela mais il nous incombe en tant que parents de leur apprendre à jeûner, oui, mais… tout en restant indulgents et compréhensifs.

S’il est jeune et n’a pas atteint la puberté, le jeûne n’est pas obligatoire sur lui. Cependant, s’il est

capable de jeûner sans privation alors il doit être éduqué à faire ainsi(…). Fatwa Sheikh El Uthaymin

Bien avant le Ramadan, cela est plus que souhaitable de leur enseigner que le jeûne du Ramadan est une obligation ordonnée par Allah, notre Créateur, à ses serviteurs. Nous devons tout faire pour leur faire comprendre et intégrer que cet acte est un devoir vis-à-vis de notre Seigneur dont nous recherchons la Satisfaction.

Ainsi nous éviterons que leur jeûne soit fait pour satisfaire quelqu’un ou quelque chose d’autre.

Le but ?

Leur apprendre à avoir une Niya sincère dès le plus jeune âge. Nous sommes là pour servir d’exemples.

Leur apprendre à s’impliquer au quotidien

Plutôt que de les laisser se faire servir et être spectateur comme dit plus haut, les préparer c’est aussi les impliquer. Comment ?

En leur enseignant que le Ramadan n’est pas synonyme de festin mais d’augmentation de notre foi. Pour cela, le programme sur lequel insister ne sera pas gastronomique mais religieux. Selon l’âge de vos enfants, préparer une liste d’actes surérogatoires à pratiquer quotidiennement, de personnes à qui rendre visite, de connaissances à savoir en plus et à partager au moment du ftor ou le lendemain dans la journée.

Bref, le but encore est de rester indulgents tout en se focalisant sur le Din et non l’assiette.

Pour autant, ne pas oublier de leur rappeler :

  • que celui qui prépare le repas du jeûneur à un grand mérite et donc les inciter à prendre part aux préparatifs des repas du ftor et du sohor.
  • que nous mangeons pour reprendre des forces pour obéir à Allah le lendemain.

La lecture quotidienne du Saint Coran, en famille comme seul, étant la priorité en ce mois sacré de Ramadan.

Valoriser la préparation du jour de l’Aïd

Les impliquer dans l’organisation de la fête de l’Aïd est une chose à envisager dès le début dans nos esprits. Ce jour lui aussi n’arrive qu’une fois dans l’année. Pourquoi le délaisser ?

En consacrant une petite partie des derniers jours du Ramadan à préparer celui-ci nous :

  • semons les graines de sa valeur en eux par le jeu et d’autres choses ludiques.
  • valorisons l’Aïd dans le cœur de nos petits.
  • aidons-les à se rappeler de ses mérites et ceux de ses ‘ibadates.
  • donnons-leur l’exemple de la générosité en préparant des cartes de vœux et cadeaux pour nos invités et notre famille.

Toute préparation en amont servira à leur faire comprendre l’importance du don de soi, du don tout court. Ils apprendront ainsi à avoir une main qui tend et donne plutôt qui attend de recevoir.

Nous, parents, apprendront également qu’inculquer la simplicité et le contentement à nos enfants ne veux pas dire délaisser ce mois et ce jour et surtout ce qu’ils peuvent ancrer en nos enfants.

Préparer le Ramadan avec ses enfants devrait être l’occasion d’une remise en question de sa signification pour pouvoir mieux la transmettre. Je vous le dis en commençant par moi-même.

C’est pourquoi, Avenue des sœurs serait fier de savoir comment vous vous y prenez avec les vôtres. Alors, dites-nous, comment faites-vous pour préparer le Ramadan avec vos enfants ?

REJOINS-NOUS !

Et reçois toutes nos infos, bons plans et supports gratuits ^^

A propos

Oum Ismail

Oum Ismail

Maman de 5 enfants, dont une petite dernière instruite en famille, je suis aussi auteure de contes et rédactrice. Vous pouvez retrouver mon parcours et mes livres sur mon site www.mes-id-mots.com.

Laisser un commentaire