Non classé

[Concours] Lettre à l’homme de ma vie, en partenariat avec Barb’Art

CONCOURS barb-art
Ilham
Rédigé par Ilham

Et si on laissait parler notre cœur ?

A l’occasion de l’Aîd Al-Adha, Barb’Art et Avenue des Sœurs s’associent pour vous proposer un concours d’écriture original et plein d’amour. Une fois n’est pas coutume, les hommes sont à l’honneur !

Qu’il soit votre mari, votre père, votre frère, ou encore votre fils… on vous invite à prendre la plume pour dire à l’homme de votre vie à quel point il compte pour vous.

Avec vos mots, votre personnalité, avec douceur ou avec humour, laissez parler votre cœur et envoyez-nous votre texte (20 lignes maximum) pour tenter de remporter l’un des 3 magnifiques coffrets Barb’Art à offrir à votre barbu préféré !
coffret-entretien-barbe-livraison-offerte-2

Déroulement du concours

  • Mode de participation : Du 13 au 23 Août, envoyez-nous vos textes par mail à contact@avenuedessoeurs.com en précisant votre nom, adresse et numéro de téléphone (vos coordonnées sont strictement confidentielles et ne seront pas utilisées en dehors du cadre du concours). Votre texte ne devra pas dépasser 20 lignes.

  • Publication des participations : Vos textes seront partagés au fur et à mesure sur le site et sur les réseaux sociaux de manière anonyme.

  • Détermination des gagnantes : Du 23 au 26 Août, le jury, composé de blogueuses et rédactrices, déterminera les 3 textes gagnants en attribuant une note sur 10 pour chacun de ces 3 critères : Qualité de la rédaction / Originalité / Émotion

  • Annonce des résultats : Le 26 Août à 21h30, les résultats seront annoncés par mail, sur le site et sur Facebook

  • Prix : Les 3 gagnantes recevront un coffret de soin pour la barbe d’une valeur de 89,90 € offert par Barb’Art. Le coffret est composé d’une jolie boîte en bois de peuplier estampillée Barb’Art, d’une huile à barbe au choix, d’un baume à barbe hydratant ainsi que d’une brosse à barbe fabriquée artisanalement.  Il sera envoyé par voie postale au domicile des gagnantes

 

barb-art- lettre homme de ma vie

 

A vos stylos (ou vos claviers^^) !

 

Découvrez les 3 participations gagnantes

 

Participation n°46 :

« Profusion de vérités, elle l’éloigne de ses dieux.

Flow de mots, les lettres dansent sous ses yeux.

Inondé de sincérité, il ne peut dire maux.

 

Elle est sa bouée, elle est venue sauver son cœur.

Tel un naufragé, il s’accroche à son bonheur.

Insouciance de la jeunesse, ils sont ivres de tendresse.

Elle a frappé à son cœur, il a frappé à sa porte.

Ce n’est pas seulement l’amour, mais Allah qui les portent.

 

Le monde est rude, le monde est prude

Une frontière, quelques années les séparent. Fausse barrière, pour eux tout se répare.

Comme s’ils avaient commis un péché, on veut les séparer.

Pourtant Allah aime ceux qui sèment.

 

Une victoire à la Pyrrhus remportée, les cadavres du cœur emplissent les tranchées.

Toutes les batailles valent d’être menées, quand c’est pour obtenir l’être aimé.

Parce que c’est toi qui me feras gagner le paradis, je t’aimerais pour le meilleur, le pire et la vie.

Jusqu’à ce que notre enfer finisse, et que l’éternité nous réunisse. »

 

À toi qui me lis, je ne pourrais rivaliser avec ton cadeau. Je ne peux que, du cœur, t’envoyer quelques mots. Je suis fière de ton évolution, qu’Allah te préserve dans la droiture.


Participation n°19 :

Il était une fois, ainsi débute notre histoire,

Remplie d’amour et de rires, il suffisait de le vouloir,

Notre couple ? Improbable et attachant,

Notre rencontre ? A l’école tout simplement.

Les années ont passé et chacun a fait sa vie,

Sans imaginer qu’un jour nous serions réunis,

Mariés et heureux parents,

Notre équilibre se fait à trois maintenant.

Certes, la vie parfaite n’existe pas,

Comme partout les difficultés sont là,

Pour nous éprouver et renforcer notre foi,

L’important est d’être ensemble, toi et moi.

Je profite de cette lettre pour te dire merci,

Pour ta simplicité et la confiance établie,

Ton amour et ta patience infinie,

Ton dévouement et ta bienveillance Zawji.

Ma vie sans toi, je ne peux l’imaginer,

Dès les premiers instants tu es devenu mon pilier,

L’amour grâce à toi j’ai su conjuguer,

Je t’aime mon barbu, mon bien-aimé.


Participation n°17 :

Papa,

c’est fou comme il est dur de te voir vieillir, d’apercevoir les rides assiéger ton visage si doux. Derrière celles-ci, on devine l’effort, l’engagement en faveur de tes enfants.Dure a été ta vie. Tu as dû quitter tes parents, ta famille pour rejoindre l’autre bout de la rive.

Maman, elle t’a rejoint, elle t’a suivie. Jeune, elle a dû t’accompagner pour cette grande aventure.Vous deux, vous ne savez pas lire mais le monde vous savez le déchiffrer.

Depuis l’enfance, tu es mon héros mais sans pouvoirs, c’est ce qui fait toute la différence. Tu n’étais pas un cadre supérieur, un employé mais juste un immigré, un homme valeureux qui est mon modèle.

Tu es celui qui faisait voler les feuilles avec cette machine dans le dos. Tu voulais encore travailler malgré ton âge pour ne pas rester à rien faire.

Il est vrai que tu ne peux pas rester en place, tu bouges, tu marches sans compter.

Tu es de ceux qui n’ont pas été à l’école mais qui ont appris grâce à l’épreuve. Le plus fou, c’est que les autres pensent que tu es un homme très dur avec nous car ton visage est souvent fermé mais s’il savait l’enfant que tu es, l’homme qui pleure, l’homme qui est si maladroit.

Tu es tellement gaga face à tes petits-enfants. Tu ne sais pas leur dire non.Papa, tu ne me liras pas mais tu sauras oh combien je t’aime, oh combien je suis fière d’avoir pu grandir et d’être avec toi.Tu es à l’autre bout de la rive cette fois, chez toi, avec tes oliviers, là où tout a commencé. Berger, enfant de la terre, tu as su nous transmettre l’humilité, l’amour de nos racines.

Tu as fais de mes rencontres parents-professeurs un gag, un souvenir gravé. Tu as tellement fait et tu fais tellement même avec une petite retraite.

Ton olivier, ton héritage, ton village sont tes médailles.Maman doit te supporter, faire avec tes petits défauts mais on en rit tellement.Père, héros, marcheur solitaire qui m’a appris que dans la vie, on devait pas trop compter sur les autres mais rester fidèle à quelques pépites. Tu t’es levé tôt pour nous, tu en as bavé. Tu incarnes la notion de sacrifice.

Père, allié de taille, celui qui m’a montré le chemin… Que Dieu te préserve. Avec tout mon amour…

Toutes les participations

 

Participation n°1 :

A toi que j’ai rencontré lorsque j’étais seule avec mes deux enfants. Seule, égarée tu as su me réconforter, en me guidant dans le cheminement vers notre Créateur. A tes côtés je me suis reconstruite, je suis née dans une nouvelle religion. Nous avons fondé une famille unie et heureuse. Pour tout cela et plus encore je t’aime en Allah et pour toujours.


Participation n° 2: 

Mon doudou,

Aujourd’hui je me met à t’écrire pour exprimer ce que, parfois, je ne sais te dire… Merci pour ta douceur et ta gentillesse, toutes ces fois ou j’ai fais preuve de rudesse. Merci pour ces larmes que tu as essuyées et ces douleurs que tu as chassées. Merci pour ces éclats de rire, d’avoir su reconstruire ce que beaucoup ont su détruire. Merci pour ce bonheur que tu as semé, cet amour que depuis trop longtemps j’espérais. Et surtout merci de cuisiner toutes ces fois ou j’ai tout fait cramé…

N’oublie jamais que malgré mon caractère bien trempé, je remercie chaque jour le Très Élevé, d’avoir fait que je sois ton épouse bien aimée…

Je t’aime jusqu’au Firdaws.

Ta Sweety.


Participation n° 3: 

Un jour, Djibril alayhi salam dit au prophète SallAllahou alayhi wa salam :

« Il m’a été demandé de te questionner sur les 3 choses que tu préfères en ce monde »;

Le bien-aimé de Dieu sallAllahou alayhi wa salam répondit :

« En ce monde, il m’a été donné d’aimer ces 3 choses : La prière, les femmes et le parfum. »

En ce qui me concerne, si on me posait cette question, je dirais :

« Allah, son messager et…………. mon mari !

Je t’aime éternellement en Allah mon amour.

Aidek Mabrouk


Participation n° 4 :

Namour,

Que dire pour te dire que je t’aime à un point que je ne peux d’écrire 💙 On c’est connue en tant que amis au travail puis tu es partis pour des problèmes de santé qui fait que tu es devenue aveugle, on c’est perdu de vue puis j’ai réussi reprendre contact avec toi et depuis ce jour là on ne c’est plus quitté. Je t’ai pris aveugle alors que je t’ai connu tu voyais mais cela ne m’a pas empêché de t’aimer et sa continuera inch’allah. J’ai pas hésité à tout quitter pour toi pour vivre à tes côtés et je ne regrettes pas. Tu es l’homme qui compte le plus pour moi. Je t’aime


Participation n°5 :

Lettre à l’homme de ma vie…et message à toutes celles dénigrant notre soumission envers Notre Créateur et envers notre mari.

« Ah, si elles savaient! »

 

Bienheureuse dans tes bras,

Ah, si elles savaient

Regarder tout comme moi, ce

Bel homme suivant la Sounnah!

 

Ah, si elles savaient

Raisonner tout comme moi

Tourmentées, elles seraient

 

Bienveillance jalousée

Ah, si elles savaient

Rassurées, elles seraient!

Bienheureuse dans tes bras,

 

Ah, si elles savaient

Resplendissante tout comme moi,

Tolérantes, elles seraient!


Participation n°6 :

À mon Amour, ma moitié,

Ensemble depuis de nombreuses années,

Mon Amour pour toi n’a cessé d’augmenter,

Tu m’as connu enfant, ado et jeune fille,

Et tu as bouleversé le cours de ma vie,

Allah m’a accordé un époux et un Ami,

Et par ta présence à mes côtés Il m’a accomplie,

Noor est un condensé de notre Amour,

Je souhaite être avec vous pour toujours,

Je te donne ma vie deux fois,

Ici et dans l’au-delà,

Je remercie Allah pour tous ces bienfaits accordés,

Je t’aime in sha Allah pour l’éternité.  


Participation n° 7 :

WISSAM

W –  « Wahou, quelle tendresse! »

I –  » Inspirant  »

S – « Soigneux »

S – « Serviable »

A – « Apaisant »

M –  » Motivant »

Parce que c’est mon mari, et j’en suis fiere. ❤️❤️


Participation n°8 : 

Lettre à L’homme de ma vie

Je dois tenter, à travers ces quelques lignes, 

De mettre des mots pour décrire mon amour pour toi, des mots qui ne seront jamais assez digne,

Jamais 20 lignes suffiront pour remercier Allah de t’avoir depuis 10 ans près de moi.
Tu n’es pas simplement l’homme de ma vie, mais, de toute une vie.

Nous cherchons tous un meilleur ami, un confident, l’amour…

Ma gratitude ne sera jamais assez grande car tu es tout cela réunit.

Tu es mon épaule, lorsque le chagrin m’entoure…

Mon conseillé, lorsque je suis déboussolée…
Cette main pleine de douceur, lorsque je ne crois plus en l’humanité…
Mon remplaçant, ma source d’énergie, lorsque j’en suis vidée…

Alors qu’on montre l’amour comme un chemin de souffrance,

Celui que nous avons battit autour de cette complicité,

Prouve bien que tout est possible avec persévérance.

Nous nous sommes rencontré à 14 ans, trop jeune il paraît…
Dieu seul sait les épreuves que nous avons traversé ensemble main dans la main,
Près à rattraper celle qui glisserait…
Tu as été, et tu es, mon guide, ma boussole, tout simplement mon destin.
Tu sais que je ne suis pas le genre à faire de grands discours,

Mais sur ces quelques lignes, j’ai laissé parler mon coeur et mon âme,

Afin de te remercier, d’être juste TOI, te remercier d’ÊTRE.

Ta femme


Participation n° 9 :

Petit cœur de mousse. Si tendre et si doux…

Ils se sont aimés en Allah se sont promis bonheur et joie. Des pas de travers c’est certain, des regrets et des pardons il y en a eu plus d’un. Mais peu importe l’essentiel était là, ce choix, cet amour en Allah.

Petit cœur de mousse, caresse douce. amour certain et serein…

Il l’a aimée il l’a respectée il l’a choyée. Parce qu’un amour se respecte, parce qu’un être se complète.

Petit cœur de mousse. Tendre regard, hagard…

Toujours dans son cœur, c’est pour Allah qu’il l’aimait. Et ô combien il l’estimait.

Petit cœur de mousse, légère brise, enfin comprise…

De la complicité des moments de joie. Des choses qui restent en soi et que l’on n’oublie pas.

Petit cœur de mousse gonflé, aimé et comblé…

Son rôle d’époux il l’a comblé du mieux qu’il l’a pu. Et ô combien il l’a su.

Elle n’avait pas besoin de plus, elle n’avait pas besoin de mieux. Allah l’avait comblée ils étaient heureux.

Petit cœur de mousse si rare et précieux.

De la meilleure des créatures qui, pour elle, lui convenait.

Une rareté. Qu’elle devra préserver…

A toutes mes sœurs et leur petit cœur de mousse…


Participation n° 10 :

A toi, mon cher mari.

Celui avec qui je partage ma vie.

Celui pour lequel je prie jour et nuit.

Celui qui adoucit mes peines et partage mes bonheurs.

Celui qui m’accompagne lorsque mon corps et mon cœur ne supportent plus la douleur.

Tu es là pour moi mais le suis-je assez pour toi.

Je me sens si fragile quand tu n’es pas là.

Toi qui me redonne le sourire avec tout cet amour émanant de toi.

Promis, si Dieu le veut, un jour on y arrivera et tu seras papa.

Pour zawji (réalisé avec beaucoup d’amour) ! »


Participation n° 11 : 

Au nom du Clément du tout Miséricordieux,

Tu es l’homme de ma vie depuis seize ans et tous le jours je t’aime autant qu’avant.Pendant toutes ses années,tu m’as honorée en faisant de moi ta reine dans le palais de ton coeur.Chaque seconde auprès de toi n’est que bonheur puisque tu m’apprends chaque jour l’amour de notre seigneur.A deux ,nous avons construit une vie basée sur la confiance et le respect, une vie pleine de foi et d’humilité.Une vie basée sur la religion où nous essayons de nous rapprocher de notre seigneur avec ferveur.Tu es pour moi un pilier dans cette vie,tu es les rayons de soleil les jours de pluie,tu es mon moteur quand je n’ai plus la force d’avancer, tu es ma moitié,l’homme de ma vie.Je demande au tout Miséricordieux de te protéger car sans toi je serai dépaysée et perdue à tout jamais.Je t’aime pour l’éternité.


Participation n°12 :

Épreuves sur épreuves nous avons passé, supportant chacun de notre côté ce qu’Allah nous avait destiné.

Patience, belle patience, « à côté de la difficulté se trouve certes une facilité  » …

J’ai prié, invoqué, pleurant des nuits entières suppliant Allâh de me délivrer. Tu en faisais autant de ton côté.

Et un beau jour, on me parle de toi. Comme un espoir nouveau qui née en moi. Moi qui avais pourtant perdu espoir de vivre, me voilà face à une nouvelle vie plausible.

Rencontre dans les règles de l’art, en compagnie de mon frère, stressée car ne connaissant pas ce milieu, Ton seul regard m’a apaisée. Acceptant tour à tour, toutes les conditions, deuxième rencontre, et voilà ta décision. « C’est positif de mon côté wa li Llah Al hamd » que tu as dis. Des mots simple mais remplis de sens. N’est ce pas Allâh qui lie les cœurs et les unis?

27 Ramadan, un jour peu commun pour se marier, pourtant c’est ce jour là qu’on s’est juré fidélité.

« Et Il a créé de vous pour vous des épouses pour que vous viviez en toute tranquillité », voilà que ce verset prend tout son sens à mes yeux, car tu es tellement bon, tellement généreux.

Je t’aime déjà en Allâh alors que je ne te connais pas, et c’est la plus belle chose qui arrive pour moi.

Première prière à tes côté tu récites « à côté de la difficulté se trouve certes, une facilité  » j’en pleure, j’en tremble, mon Dieu je n’y crois pas, c’est vraiment vrai, Tu m’as délivré, Tu m’as sauvé ! À Toi toutes les louanges pour avoir mis cet homme à mes côtés.

Zawji je t’aime, et de plus en plus. Qu’Allah te préserve et bénisse notre union. Tu es ma vie, aujourd’hui et tu le seras demain.

La plume est levée et l’encre a séchée. Allâh nous a unis, je l’espère pour l’éternité.


Participation n°13 :

Plus qu’un parent…Un bienfait du Tout Puissant. Concilier travail, religion et vie de famille,  une guerre quotidienne, que toi, géniteur,  éducateur, beau parleur^_^ a su mener à bien. Même si, composée  de batailles perdus raisonnablement, tu as su remporter humblement une bataille haut la main et pas des moindre; l’Education. Attaqué tantot par les flèches de l’enfance que tu as su saisir abilement, tantôt par les chevaux de l’adolescence, que tu as su dompter amoureusement. Abi, tu es le vainqueur de cette bataille. A mon héro des années d’insouciance, comme tu as su si bien le faire; je t’aime doucement, sincèrement…


Participation n°14 :

Je t’aime pour l’éternité

Mon amour, cela fait 10 ans que nous sommes unis,

Alors certes, tu prends soin de moi, de nous,

Tu te lèves chaque jour pour notre famille,

Tu m’offres ce que je désires…

Mais l’amour ce n’est pas que cela…

L’amour c’est aussi me prendre dans tes bras quand je suis triste,

Me rassurer, quand je suis inquiète,

Poser ta main sur la mienne pour apaiser mes colères,

M’embrasser et m’enlacer pour le plaisir de la chair,

Dormir près de moi chaque nuit pour me sentir seule avec toi sur terre.

Alors même si ces manquements me manquent terriblement, au fond ce qui me rassure,

C’est qu’Allâh nous a choisi l’un pour l’autre et qu’Il nous a uni,

Et pour cela, tu resteras l’homme de ma vie, quoique tu fasses… ou pas.


Participation n°15 :

Chère frère,

Passé de nombreuses années avec toi, j’ai pu te découvrir dans tout tes aspects et cest avec le plus grand plaisir de mon coeur que je t’offre ce cadeau afin de me personnaliser de ce qui est la beauté physique de l’homme. Je t’ai choisi toi en vue de discerner et d’assimiler ensemble notre belle religion.

D’après Aïcha une des femmes du Prophète  que la miséricorde d’Allah soit sur elle a dit : Je parfumais moi même de mes mains le Prophète Mohamed que les prières et le salut d’Allah soient sur lui quand il était en état  de sacralisation. Je le ferais également à Mina avant le début de la procession.   »

Selon Ibn Omar qu’Allah l’agréé, le prophète Mohamed prière et salut d’Allah sur lui a dit :  » Faites le contraire de ce que font les idolâtres, laisser pousser votre barbe et tailler les moustaches. »

Enfin, je te dédie cette lettre dans le but de partager et poursuivre ma vie .

Je t’aime


Participation n°16 :

Mon mari, Mon meilleur

Hobi avec toi je suis la plus folle du monde oui folle mais folle de toi .
L’amour que j’ai pour toi et aussi profond que l’océan .
J’aime regarde ton visage quand tu dor tu et si beau .
Un Homme pieu un homme doux & intelligent.

Tu et aussi un homme chiant parfois surtout quand tu me force à regarde du foot ou à faire des exercices de Math 😂

Tu et ma vie et je remercie dieu d’avoir fait de moi une femme heureuse & de m’avoir donné un mari en Or . Je T’aiime en Allah ♡


Participation n°18 :

 Avec mon papounet on se s’est pas souvent compris…
Et Allah sait à quel point j’ai pu lui faire dû soucis!
Il a accepté (difficilement) mes choix n’est ce pas la une belle preuve d’amour ?
Je garde espoir en Allah qu’il puisse les partager un jour…
Aujourd’hui par la grâce d’Allah je suis Maman et réalise
L’amour qu’il éprouve envers nous bien qu’il soit rare qu’il le dise.
« Quiconque a 3 filles, endure envers elles, les auras abreuvées et habillées, elles seront pour lui une protection contre l’Enfer »
C’est le cœur serré que je pense à lui,
Min fadlikunna invoquez Allah pour lui.
Malgré nos divergences et l’amour que j’éprouve pour mes enfants et mon mari…                                                                  Non non c’est bien lui , lui qui restera le premier homme de ma vie …
Je t’aime Papa.

Participation n°20 :

Lettre à l’homme de ma vie : mon yaya, mon frère.

Toi mon frère, qui lorsque nous avions perdu papa, tu étais là pour pour endosser son rôle.

Toi mon frère, qui me conseille, me fait rire et m’encourage dans mes choix de vie.

Toi mon frère, qui me parlait d’Islam jusqu’au jour où Allah nous a guidé dans Sa religion.

Toi mon frère, qui me soutient dans mes études, même si tu ne sais toujours pas ce que j’étudie.

Toi mon frère, qui m’a aidée en tant que cause à dépasser la tristesse de mon divorce.

Toi, mon frère, ma famille, mon sang, je t’aime ! Et je demande à Allah pour toi le Paradis.

Ta léki, ta petite sœur.


Participation n°21 :

C’est dans tes yeux que j’ai trouver ce qu’il manquer à mon cœur,Tu est cet étincelle dans mon cœur noir grâce à toi j’ai appris c’était quoi d’aimer à partir du moment que mes yeux on croiser les tiens ,Je remercierais jamais assez Allah de t’avoir mis sur mon chemin tu est venu au bon moment dans ma vie,aucun aurais pu me compléter à part toi ,et me supporterais comme tu le fais,Je ne pouvais pas rêver mieux et j’ai eu plus que je souhaité avoir Dieu merci, tu est ma bénédiction,Tu m’a reconstruit, m’a fais grandir ,m’a fait réaliser trop de choses ,tu est ma force, sans toi je suis perdu , je te le dis jamais assez mais sache que je suis heureuse d’être ta Moitié je t’aime comme tu ne peux même pas imaginé !Tu a fais de moi une mère comblée,et tu est devenu un père &un mari exemplaire !t’es pas juste le premier tu es le seul l’unique ❤️ je t’aime


Participation n°22 :

Ya 3omri!

Nous traversons des épreuves difficiles u el hamdoulilah. Je t ai suivis dans tes projets car tu veux suivre la route d ALLAH 3azzawajel  et je te suivrais quoi qu il arrive pour satisfaire notre seigneur et nous savons que notre amour est éternel.

Tu as laissé la dounia pour suivre notre bien aimé!

Je vois tes douleurs et tes insomnies! Je suis forte face a toi, une foi seule mes larmes me submergent mais que vit-on face à d autres plus demunis!

Je dis à nos enfants que ta bonté, ta gentillesse, ta sagesse et ton amour sont proches à ceux de notre prophète salalah alihi u y selem. Eh oui mon mari porter la barbe dans cette dounia fait peur alors imagine toi la récompense d ALLAH 💚.


Participation n°23 :

Mon cher petit bonhomme.

Tu es une partie de moi, une partie de mon histoire et plus qu’un bout de ma vie.

Tu as fait de moi une mère et ce bien avant ta venu au monde.

Tu avais fait de mon ventre ton tout petit monde et dans ce petit monde il y a avait tout mon univers.

Dans ton petit monde, tu t’étirais et grandissait au point où mon dos était sollicité par quelques petits maux, des maux d’amour, tes premiers mots.

Tes petits pieds me donnaient des coups, j’avais déjà quelques haut coeur et ce n’était pas le coup de coeur.

Mon cher petit bonhomme.

Je grandissais auprès de toi en tant que maman. Toutes tes premières fois étaient aussi les miennes, je t’apprenais tout ce dont une mère enseigne à son enfant et j’apprenais auprès toi.

Tes premiers pas dans la vie était mes premiers pas de maman, ensembles ont découvrait un monde qu’on ne connaissait pas mais ensembles rien n’était inconnu tout était évidence puisque tu es mon enfant.

Et tu grandiras mon enfant, tes premières fois seront souvent mes premières fois, ensembles on apprendra car on n’a jamais fini d’apprendre.

Et tu peux grandir mon cher petit bonhomme tu resteras toujours mon tout petit avec une grande place dans mon coeur.

Qu’Allah fasse de toi un pieu musulman, un bon garçon pour tes parents, un bon frère pour tes frères musulmans et de sang, un bon époux pour ton épouse et un bon père pour tes enfants aussi bon que tu l’étais quant tu étais enfant.

Ta petite maman


Participation n°24 :

Lui

Il a pansé mes blessures après bon nombre de désillusions…

Le seul à me comprendre sans aucune discussion

Il est le pilier de ma force sans exagération

Un seul sourire, un seul regard et mon coeur émet pour lui des millions de vibrations

Il est la réponse à mes invocations…

Je l’aime, il s’agit là de mon ultime confession.


Participation n°25 :

Mon Amour,

à la seconde où je t’ai vue je suis tombé raide dingue de toi. Tu avais toute les qualités que je cherchais chez un homme, patient, sérieux, responsable, doux … On avait 20 ans et on vivait notre grand amour de jeunesse. T’étais mon pilier, le seul avec qui je voulais grandir, avec qui je me voyait construire un avenir, tu étais mon meilleur ami, mon confident, mon frère et mon futur mari. Je plaçait tout en toi. Quand je t’avais dans mes bras je respirait de nouveau … mais nos chemins ont dû se séparer. Allah est grand et rien n’est fait au hasard, je te l’ai toujours dis Omri. Malheureusement, ni ta mère, ni ma mère ne voulait de notre union, question d’origine … Au diable la nationalité ! Je n’ai jamais voulu rencontrer quelqu’un d’autre que toi … comment refaire ma vie alors que j’avais trouvé mon AlterEgo ? Ma mère souffrait juste en me voyant changer, que Dieu me pardonne mais pour moi tout était de sa faute. Toute mes douas t’étais destiné mon coeur. Le jour où ma vie à basculé c’est quand on a accueilli ta maman au service d’urgence, j’étais de garde elle ne savais pas qui j’étais, simplement une infirmière lambda. Le courant est tellement bien passé entre elle et moi, le lendemain tu es venue la voir, ça faisais des années que je ne t’avais pas vue. Tu avais changé, grandi … peut être marié ?! J’ai pris mon courage à deux mains, je suis rentré dans la chambre de ta maman … Elle qui ne savais pas qui j’étais mais qui ne cessait de me complimenter devant toi ce qui me mettait mal à l’aise. Tu te rappelles comment j’étais rouge écarlate ? Puis tu te rappelle ce que t’as fais ? Tu t’es approché de moi, tu m’as pris ma main et tu lui a dis c’est elle dont je t’ai parlé il y a 3 ans. Allah est grand, toutes mes douas ne demandait que ça. Hamdoulilah aujourd’hui tu es le père de mes enfants, l’homme de ma vie. Mon TOUT je t’aime.


Participation n°26 :

À toi, ma plus grande inspiration,

Le seul ayant réussi à recevoir toute mon affection.

Lorsque tu m’a connue, j’étais terriblement vide,

J’étais jeune mais mon cœur, lui, avait beaucoup de rides.

J’étais loin d’être la fille gentille et naïve,

Non… J’étais triste maladive.

Tu as pourtant ouvert mon cœur, aussi facilement qu’un serrurier,

Pour dompter mon cœur rebelle, toi seul en avais la clé.

Tu as ré-animé la petite fillette qui dormait en moi,

Tu t’es installé dans mon cœur, pour en devenir le roi.

C’est sur ces mots que je termine ce poème,

Je t’aime.


Participation n°27 :

Nous avons pris le large, puis ma vie à changer de cap, je suis passée de sœur à femme puis de femme à mère et puis de mère à mer…

Ma vie sans toi c’est comme des larmes sans sel comme une vie sans gout ou comme un mot sans sens, comme un IL sans ELLE

Oh toi qui me fais prendre de l’altitude, je t’écris ces mots avec la plume de nos propres ailes

Toi qui m’a fait comprendre c’est quoi aimer, quand je faisais semblant de ne plus comprendre le mot je t’aime

Avec toi je suis heureuse de ne pas être triste, et même dans la pire des épreuves avec toi je serai heureuse d’être triste.

Mon Amour envers toi ma rendu aveugle, mais peu importe tant qu’on prend notre belle religion guide.


Participation n°28 :

Le temps est passé

De l’enfance à la puberté, longtemps je t’ai négligé

Car c’est la perfection que je cherchais

Un mari grand, beau et musclé je voulais

Pieux, intelligent et marrant je désirais

Le temps est passé

Le dine j’ai rencontré

A ma porte beaucoup ont toqué

Mais à mes yeux aucun ne convenait

Seule je suis restée et des litres de larmes j’ai versé

A mes côtés toujours je te trouvais

Le temps est passé

Tu as grandi, changé, évolué

Tu te rapprochais de celui que j’ai tant cherché

Pour toi rien n’avait changé

La femme de ta vie tu cherchais

Et moi, je me devais de t’aider

Aujourd’hui j’ai mal comme jamais

Et je doute comme jamais

Mon barbu préféré, et si mes sentiments pour toi avaient changé ?


Participation n°29 :

À mon amour,

 

Toi avec qui j’ai grandi,

Toi avec qui j’ai mûri,

Toi avec qui j’ai appris.

 

Toi que j’ai aimé,

Toi qu’on a blessé,

Toi qu’on a insulté.

 

Pour ta couleur de peau,

Ou à cause de tous ces idéo,

Culture d’Arabo…

 

Mais nous pour Allah on s’aimait,

Et Allah on priait,

Qu’un jour il nous marierait.

 

Nuit et jour je souffrais,

Une bataille acharnée,

Sans limite je t’aimais.

 

Aujourd’hui tu fais parti de ma vie,

2 ans de mariage et une petite fille…

Allah je remercie jour et nuit,

De nous avoir unis

Et d’avoir permis aux deux hommes de ma vie,

Mon pere et toi mon mari,

De rester dans ma vie.

 

Je t’aime mon meilleur ❤


Participation n°30 :

« J’ai appris à être une femme, une épouse, puis une mère à tes cotés

Tu as su m’accompagner dans ces étapes avec douceur, bienveillance et sérénité

Il est vrai que cela n’a pas toujours été facile mais tes sourires et nos fous rires font oubliés ces moments difficiles

Nous avons su faire de nos épreuves une force plus soudés et complices au fil du temps

Vous avez accepter notre union malgré certaines réticences et aujourd’hui vous en êtes fières, quoi de plus important que le soutien des parents

Ils ont fait de nous une belle petite famille, un garçon et une fille pour le plaisir de nos pupilles…

Je t’ai aimé je t’aime et je t’aimerais bi idhni llah ô toi mon barbu préféré :

Ta voilée bien aimée… »


Participation n°31 : 

Comme un homme tu gardes tout,

Et comme une femme, en un regard, je comprends tout.

Chaque choses en silence qui t’obsède et te tracasse

Je voudrais les arracher à toi pour ne plus qu’elles t’angoissent.

 

Comme un homme tu ne dis rien,

Jamais tu ne m’as parlé de ces chagrins.

Je resterai éveiller chacune de mes nuits

Pour effacer de ton esprit, tous ces ennuis, tous ces soucis.

 

Moi comme une femme je pleure beaucoup

Chacune de mes larmes sucrées ont coulées sur ton cou.

Tu n’aimes pas observer cette tempête dans mes yeux alors souvent, tu me chuchote, ta main caressant mes cheveux :« Ça suffit, silteplait, arrête un peu ».

Tu m’as appris le courage et la force de rester brave

Je t’ai enseigné la douceur et le besoin de dévoiler chacune de tes peurs à ton Créateur..

 

Et je voulais te dire : si un jour Allah subhana wa ta ‘ala me ramène à Lui avant toi :

Mon amour, merci de m’avoir redonnée le sourire ces tristes nuits et ces sombres jours

Souviens-toi que jamais une autre femme n’aurait pu t’aimer comme je t’ai aimé

Pardonnes moi pour toutes  ces fois ou l’on s’est mal compris,

Ces bêtises inutiles qui ont laissé place aux chamailleries

Mon amour, j’espère que l’on se retrouvera par la volonté d’Allah au Paradis, Al Jannah..


Participation n°32 :

H comme Houbi le petit nom que tu me donne
A comme l’Amour incommensurablement que je te porte
K comme kaaba l’endroit où l’on rêve d’aller
I comme idéal l’homme que tu est à mes yeux
M comme Merci pour tout ce que tu m’a apporté
Je t’aime

Participation n°33:

A  celui qui…,

À celui qui m’a vu naître et grandir,
À celui qui m’a éduqué et laissé partir.

À celui qui était mon meilleur ami,
Mon préféré de la famille, quand j était petite fille.

À celui dont le souci était de m éduquer,
Les valeurs de l Islam, il a su m’inculquer.

Le respect, l’amour et surtout la pudeur,
Qui aujourd’hui, sont les valeurs qui font mon bonheur.

Jamais je ne pourrai assez te remercier,
Pour tout ce que tu m’a donné.

J’espère être pour toi un bouclier contre le feu de l’enfer,
Comme tu as été pour moi un éducateur sur cette terre.

Et lorsque je pense à toi,
Sur mon visage coule des larmes de joie,
D’avoir eu un si bon PAPA.

Je t’aime mon papa d amour
Et je le dis à mes amies,
un papa on en n’ a qu’un,
et sa n’a pas de prix.

Louange à Allah Seigneur de l’univers.


Participation n°34 :

Voila 4 ans que nous sommes mariés

A tes coté j’ai grandit et appris la vie : la religion, la douceur et l’amour.

Aujourd’hui tu es mal seul vraie famille,

Il y a eu des épreuves des haut et des bas Hamdoulilah grâce a Allah on as toujours patienté ensemble

Parfois je repense à l’accouchement de A… et les larmes me monte aux yeux pour ce qu’on a partager ensemble

Je te remercie ta patience

qu ‘ Allah préserve notre famille et T’accorde le Paradis zawji habibi

Ta zawjati qui t’aime , mot doux à mon meilleur ami …

Louange à Allah Seigneur de l’univers.


Participation n°35 :

« A celui qui m’a aimé avant même que je naisse.

Celui qui a perdu sa mère alors qu’il était encore dans la jeunesse.
 
Enfant tu as vécu dans la misère et tu as dû quitter tes terres,
Tu as affronter le monde seul et en repensant à ton passé j’ai le cœur ensanglanté.
 
Toi Papa qui a tout fait pour moi,
Ces quelques lignes ne sont pas écrites avec mes mains mais bien avec mon Cœur car tu es mon premier bonheur.
 
Toi qui te levé à 5h du matin pour qu’on ne manque de rien et qu’on puisses vivre dans le bien,
Je suis témoin devant le monde entier que tu as réussi ta mission haut la main.
 
Toi qui jusqu’au lycée me réveillé et me préparer mon petit déjeuner, 
Toi qui a toujours était à mes côtés et ne m’a jamais abandonné.
Tu as grandi sans qu’on te donnes de la tendresse, mais tu a su me donner tout ton amour et ta gentillesse.
Papa tu es l’homme le plus doux que je connaisse.
 
Je remercie énormément Le Tout Puissant de m’avoir accordé un père comme toi, et prie pour qu’Il te réserve une place fi Al Janna.
Tu es le premier homme de ma vie, et même si aujourd’hui j’ai grandis tu resteras pour la vie mon Abi Chéri.
 
Mon texte prend bientôt fin et j’ai une annonce à vous faire,
Car le plus fou dans cette affaire c’est que cette lettre est destiné à mon père,
Mais qu’en fait sa barbe est juste parfaite et douce,
Donc si je gagne, ce coffret sera pour mon mari car sa barbe a besoin d’un coup de pouce.
 
Papa, si grâce à toi je gagne tu auras une fois de plus prouver que tout est possible avec toi.
Abi Je T’Aime et ça ne changera pas. »

Participation n°36 :
Mon papa, mon héros, nous te dédions ces quelques mots .
Auprès de toi la vie est belle, on se sent pousser des ailes .
Naturel et fort, ton sourire est devenu notre soleil et ta tendresse une merveille.
Saches que nous avons besoin de toi, tu nous aides à garder la foi.
Où que tu sois,nous savons que nous pouvons compter sur toi.
Un exemple tu es pour nous, tu nous rends meilleur.
Rappelle toi que nous t’aimons et que de bonheur tu remplis notre coeur.
À toi MANSOUR.

Participation n°37 :

Une lettre d’amour

Une lettre pour te dire que je t’aime,

Une lettre pour te dire que tu me manques,

Une lettre pour te dire :

Mon amour,

C’est comme ça que je t’appelle depuis le premier jour

Nous nous sommes rencontré l’an passé

Et cette année nous avons enfin pu nous marier

Nous en avons traversé des épreuves pour nous unir

Et c’est à travers cette lettre que je vais te le dire

Tu es l’amour de ma vie !

À l’image de mon père tu me fais souvent penser à lui

Tu souhaites me voir à tes coté chaque jour de ta vie

À exemple de ta mère je souhaite lui ressembler

Amour et tendresse, c’est ce que je veux te donner

Même si pour l’instant la distance nous éloigne

Sache que je fais tout mon possible pour qu’enfin on se rejoigne

De ton coté tu ne cesse de me rassurer, comblé

Priant et remerciant Allah de m’avoir rencontrée

Une lettre qui dévoile mes sentiments,

Une lettre pour résumer notre histoire d’un an.


 

Participation n°38 :

Papa, je ne t’en veux pas, du moins je ne t’en veux plus. Il est vrai que mettre ta famille au centre de ta vie tu n’as pas voulu…
C’est ton choix, mais j’avoue que moi, je ne cicatrise pas. C’est pas que je ne veux pas Papa mais je crois bien que je ne peux pas, le temps ne me soigne pas.
Oui, ce n’était pas ce que j’espérais mais finalement qui suis-je pour te juger ?

Malgré cela tu es un homme remarquable, tu te demandes pourquoi, n’est ce pas ? Simplement parce que tu nous as choisis une mère incroyable, une mère respectable.
En rédigeant cette lettre je pense à ces quelques vagues souvenirs d’enfance… Très cher Papa, ne t’en fait pas Maman veille sur ta descendance.

2004 tu choisis de quitter le navire, 2017 je relativise en me disant qu’il y a pire.
Alors aujourd’hui mes sentiments je les écris, j’aurais pu m’efforcer de t’oublier, par fierté, mais ce n’est pas ce que le Très-Haut m’a enseigné.
De mon vivant je ne cesserait d’espérer, de pouvoir un jour te retrouver.

Je demande à Allah de te pardonner. Moi c’est fait.

PS : Ni rancune, ni rancœur, à tout jamais dans mon coeur.


Participation n°39 :

J’étais de ces personnes qui ne croyaient en rien jusqu’à ce que Allah te mette sur mon chemin.
C’est  comme s’il avait fait entrer la lumière dans ma vie.
Entre nous c’était comme une évidence, comme si on se connaissait depuis la naissance.
Tu m’as guidé vers le chemin d’Allah et jusqu’à la fin de ma vie je te remercierai pour ca.
3 ans plus tard , 1 mariage et 1 bébé tu as une nouvelle fois fait de moi une femme comblée.
Qu’Allah m’en soi témoin, de personne avant toi je n’avais eu besoin.
On dit tellement de choses sur l’amour, avec toi j’en découvre jour après jour.
Je nous souhaite encore pleins d’années ensemble ici bas et dans l’au-delà in sha Allah.


Participation n° 40:

 

Toi l’homme de ma vie, celui qui partage ma vie, mon coeur et mes secrets, être spécial au coeur tendre.

En te donnant mon 💗, j’ai réalisée que l’amour était au bout du chemin. Et de tout les choix que j’ai fait dans ma vie, celui qui m’a apporté le plus du bonheur est de t’avoir épousé. Comment te décrire le bonheur de te connaitre oh mon coeur? C’est vrai, cela fait longtemps qu’on est marié mais mon amour pour toi n’a pas du tout changé. Toi à qui j’ai le voeu de rester fidèle pour le meilleur et pour le pire.Toi mon mari, mon ami, tu es toujours là pour être l’épaule sur laquelle je me repose.Tu es celui qui trouve les mots qu’il faut pour apaiser mon coeur et m’a fait comprendre la douceur de la sincérité. Je ne suis plus la jeune femme séduisante qui t’a conquise au tout début, mais au plus profond de mon coeur, je suis restée la même. Celle qui t’est dévouée pour l’éternité. Aujourd’hui, demain et pour la vie InchaAllah.
Je t’aime par Allah et pour Allah.
Avec tout mon amour!


Participation n° 41:

Mon chachaboun
Mon chachaboun sans barbe, quoi de plus banal.
Puis, un jour, une timide mousse fraîchement sortie à la racine de son menton me remplit plein d’emoi.  » Oh, une barbe naissante, me suis-je exclamé au fond de moi même. J’en ai jamais touché ! Mais, par une singulière pudeur, je me suis retenue de la « frimousser », de la frictionner, de tirer allégrement la toison rebondissante, par respect dû à mon chachaboun.
Parfois, une envie, certes déraisonnable mais franchement irrésistible, vint me titiller espièglement l’esprit : arracher subrepticement sur la plus en vue, la plus hirsute, la plus rebelle de la bourre croustillante, vite fait, bien fait. Mais, par égard dû à mon chachaboun, je ne l’ai point fait.
Mon chachaboun avec barbe, quoi de plus époustouflant.


Participation n° 42:

Cher père,
Cette lettre est pour toi.
C’est toi l’homme de ma vie.
Tu es le premier homme à m’avoir aimé, tu es le premier homme à m’avoir appris, consolé, eduqué, protégé…mais aussi punir et blesser.
Je ne t’en veux pas et je ne t’en voudrai jamais, car ta plus grande fierté jamais je ne serai, je ne t’ai pas toujours écouté à ton plus grand regret, mon ambition était tellement haute que je suis tombé, Allah seul m’aide à me relever,
Car maintenant papa je suis si loin de toi, si loin de tes rêves, j’espère que tu penses à moi parfois et que tu ne crois pas que ton travail s’achève, car non non papa ne me laisse pas j’ai encore besoin de toi, encore plus depuis que je suis maman, je regrette tout ses dires et ses non-dits, je fais de mon mieux, je t’assures.
Parfois tu sais c’est dur, mais penser à toi ça me rassure, tu restes mon re-père après tout.
La vie défile je ne sais pas combien de temps encore il me reste, alors cette lettre c’est un peu comme le testament de mon coeur,  une lettre d’une petite fille qui a grand trop vite sous les yeux d’un papa craintif mais tellement aimant.
Cher père je t’aime, Je  suis heureuse ne t’inquiètes pas.


Participation n° 43:

Encore et toujours on entend parler d’amour..
Beaucoup trop de monde l’idéalisent et une fois face à la réalité le brisent..
Car on connait le dicton, l’amour rend aveugle et le mariage rend la vue dit-on…
En grandissant j’ai essayé de rester la plus réaliste dans ma vision de l’union..
Puis je t’ai rencontré, le respect s’est installé, faisant place à l’affection..
Dieu nous a destiné l’un à l’autre
C’était écrit, nous voilà mariés et lancés dans cette belle aventure..
On ne sait pas de quoi demain est fait mais ce qui est sûr..
C’est que je t’aime, te remercie et je suis fière de t’avoir comme ami, comme frère, comme amant..
Comme mari et in chaa Allah comme futur père de nos enfants…


Participation n°44 :

 » Lettre à mon futur époux,

Tu seras mes yeux, je serai ta vue,
Tu es ce poème, je suis sa plume,
Tu es l’encre, je suis les mots,
Je serai ta rose, tu seras mon eau,
Ensemble on ne formera plus qu’un , adieu « toi » et  « moi »

Allâh m’a crée de toi, pour toi,
pour vivre dans l’affection, la bonté et la tranquillité ici-bas.

Si l’un de mes défauts te déplaît,
Admires l’une de mes qualités,
A tes épreuves, je serai à tes côtés,
fidèle, loyale, sur moi tu pourras toujours compter .

 

Tu seras l’homme de ma vie, mon meilleur ami, mon double, ma moitié, mon pilier,
mes défauts tu m’aideras à corriger,
mes craintes tu seras apaiser,
mes épreuves tu m’aideras à surmonter.

N’oublies pas dans les moments difficiles,
que tu représentes la moitié de ton dine,
l’amour nous a lié et Allâh nous a uni,
c’est au paradis que je nous imagine réunis.  »


Participation n°45 :

L homme de ma vie comme PaR un M

Un 16 septembre 2013 à Reuilly Diderot pour finir à Vincennes.

Ce jour sera marqué à jamais.

Mon coeur il est pour toi M

Je l exprime mal te le montre mal

Je t aime M

Tu m as offert le cadeau de ma vie notre fille.

M sans toi les journées ne sont pas pareil.

M je ne pourrai pas t oublier.

J étais malade je voulais absolument une soupe au potiron tu as fait tous les restaurants de Créteil pour me la trouver.

De ce jour là mon coeur a battu pour toi.

Tu es dur fière mais tes yeux sont le reflet de ton âme

Un homme sensible est doux derriere cette carapace.

Les seules moments où je me sens apaisé tes bras.

Je t appelle ma bouffée d air apres une longue avec toi je respire

M sans toi la vie n est pas pareille

 


 

REJOINS-NOUS !

Et reçois toutes nos infos, bons plans et supports gratuits ^^

A propos

Ilham

Ilham

As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

9 Commentaires

  • Salam aleykoum,
    Sur quel site pouvons nous retrouver l’ensemble des participations ? Tous les textes, je ne le trouve pas..
    merciii de nous donner la possibilite de gagner ce genre de coffret. ❤️

    • Walaykoum salam wa rahmatouLlah,

      Les participations viennent d’être mises en ligne sur cette page )))) C’est un plaisir pour nous d’organiser ce concours

  • As salam aleikounna les soeurs,

    Vos textes sont tous aussi touchants les uns que les autres Allahouma baarik. Qu’Allah Le Très-Haut préserve vos couples, vos maris, vos pères et vos fils !
    Qu’Allah Le Très Haut comble les célibataires, les divorcés et les veufs de notre communauté homme et femme.

  • Wa aleyki selem wa rahmatullah wa barakatu! Amiin !Baraka Allah fikunna d’avoir fais ce concours pour faire plaisir aux sœurs de la ummah et à leurs hommes pères , maris , frères …

  • Salam alaykoum,

    Superbe concours, merci à vous tous.
    Il y a certains textes qui se distinguent vraiment des autres, même si tous sont très touchants.
    Il y en a deux ou trois qui ont réussit à me mettre la larme à l’oeil, mais je ne dirais pas lesquels afin de ne pas influencer le jury.
    On voit les parcours différents de chacune, les épreuves surmontées et la montâge de patience qu’il leur a fallut.
    Au final, c’est très inspirant car cela démontre que le courage, l’amour, la persévérance et la patience viennent à bout de tout et sont toujours vainceurs.

    Bonne chance à toutes !

  • As Salam ou 3aleykoum… quel dommage j’arrive trop tard pour le concours. En tout cas c une très belle initiative ce que vous faites!

    • Walaykoum salam wa rahmatouLlah, barakaAllahou fiki oukhty! Si tu veux être informée des prochains concours n’hésite pas à t’inscrire à la newsletter 😉

Laisser un commentaire