ISLAM

A la recherche de la nuit du destin, meilleure que mille mois

La nuit du destin est meilleure que mille mois-min (1)
Ilham
Rédigé par Ilham

Par la grâce d’Allah, nous sommes entrés depuis hier dans les 10 derniers jours de Ramadan. SoubhanaLlah comme le temps passe vite ! Plus que jamais, c’est le moment de redoubler d’efforts afin d’obtenir l’agrément et le pardon d’Allah.

Afin de vous encourager (et de m’encourager moi-même) je tenais à partager avec vous un extrait de ce magnifique rappel  du Cheikh ‘Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al ‘Abbâd Al Badr que vous pouvez retrouver dans son intégralité ICI


 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Parmi les temps qu’Allah, Glorieux et Majestueux, a spécifiés en leur octroyant plus de faveurs et des dons abondants : le mois béni de Ramadan, qu’Allah, purifié et exalté soit-Il, a favorisé aux autres mois ; ainsi que les dix dernières nuits de Ramadan qu’Il a favorisé par rapport aux autres nuits ; de même que la nuit du destin, qu’Allah a rendue meilleure que mille mois du fait de la grande valeur et de la grande place qu’elle a pour Lui !

Allah l’a honorée et a élevé son rang et sa place quand Il y descendit Sa révélation claire, Sa sainte parole et Sa révélation pleine de sagesse comme guide pour ceux qui font preuve de Taqwa, permettant aux croyants de faire la distinction entre le bien et le mal, et comme clarté, lumière et miséricorde.

Comme le Très-Haut a dit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

« Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie. Nous sommes en vérité Celui qui avertit. [Nuit] durant laquelle est décidé tout ordre sage. C’est là un commandement venant de Nous. C’est Nous qui envoyons [les messagers], à titre de miséricorde de la part de ton Seigneur, car c’est Lui l’Audient, l’Omniscient, Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux, si seulement vous pouviez en avoir la conviction. Pas de divinité digne d’adoration à part Lui. Il donne la vie et donne la mort, et Il est votre Seigneur et le Seigneur de vos premiers ancêtres. » (Sourate 44 verset 3 à 8)

 

Et le Très-Haut a dit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

« Nous l’avons certes fait descendre pendant la nuit du destin. Et qui te dira ce qu’est la nuit du destin ? La nuit du destin est meilleure que mille mois. Durant celle-ci, les anges descendent ainsi que l’esprit (c’est à dire Djibril) par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle (cette nuit) est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. » (Sourate 97)

 

Quelle grande nuit !

Comme sont grands et importants son rang, son bienfait et sa bénédiction !

Une seule nuit qui est meilleure que mille mois !

Et mille mois, serviteurs et servantes d’Allah, représente un peu plus de quatre vingt trois années, ce qui représente une longue vie pour celui qui l’aura passé dans l’obéissance d’Allah, Glorieux et Majestueux. Ainsi, la nuit du destin, qui n’est qu’une seule nuit, est meilleure que tout cela (que ces quatre vingt trois années et quelques mois).

Ce sont des bienfaits généreux et une grâce immense !

 

Moudjahid, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit sur la parole du Très-Haut dans le sens du verset :

« La nuit du destin est meilleure que mille mois. »

« Il n’y a pas dans ces (mille) mois de nuit du destin. »

Qatada, Ach-Chafi’i et d’autres, qu’Allah leur fasse miséricorde, ont dit la même chose.

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Durant cette nuit bénie et sacrée, beaucoup d’anges descendent car c’est une nuit renfermant beaucoup de bénédiction et d’immenses bienfaits. D’une manière générale, les anges descendent en même temps que la bénédiction, le bien et la miséricorde, tout comme ils descendent au moment de la récitation du Coran et pour les assises de rappel. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube, c’est à dire qu’il n’y a que du bien (durant cette nuit), il n’y a pas de mal jusqu’à l’apparition de l’aube.

Et dans cette nuit bénie et sacrée, Allah le Très-Haut a dit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

« [Nuit] durant laquelle est décidé tout ordre sage »

C’est à dire que durant cette nuit, est décrété ce qui aura lieu durant cette année avec la permission d’Allah le Puissant le Sage.

Ce qui est voulu par « décrété », c’est le décret annuel.

Par contre, le décret général se trouve dans la tablette préservée qui a précédé la création des cieux et de la terre de cinquante mille années, comme cela a été rapporté authentiquement dans les hadiths.

Concernant le mérite de la nuit du destin, il a été rapporté authentiquement que le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, a dit :

« Celui qui célèbre la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense d’Allah se verra pardonner ses péchés passés. »

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

La nuit du destin se trouve sans le moindre doute dans le mois béni de Ramadan, conformément à la parole d’Allah le Très-Haut dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

« Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement (entre le vrai et le faux). » (Sourate 2 verset 185)

Il est d’ailleurs plus probable qu’elle ait lieu dans les dix derniers jours de ce mois, conformément à la parole du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui :

« Faites des efforts pour chercher la nuit du destin dans les dix derniers jours du mois de Ramadan. »

Serviteurs et servantes d’Allah ! Il est d’ailleurs encore plus demandé de la chercher dans les derniers jours impairs, conformément à la parole du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui :

« Recherchez-la dans les nuits impaires des dix derniers jours (de Ramadan). »

Et entre ces nuits, celle qui a le plus de chance d’être la nuit du destin, c’est la vingt-septième nuit, conformément à la parole de plusieurs compagnons (du Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui) qui ont dit :

« C’est la vingt-septième nuit. »

parmi ces compagnons : Ibn ’Abbas, Oubay Ibn Ka’b et d’autres qu’eux deux.

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

La sagesse dans le fait de l’avoir cachée et de ne pas l’avoir déterminée, c’est que les musulmans fassent des efforts dans l’obéissance d’Allah, Glorifié et Exalté, dans l’ensemble des dix derniers jours, en priant dans la fin de la nuit, en lisant le Coran et en accomplissant des actes de bienfaisance.

De même, cela permettra de distinguer l’actif appliqué dans la recherche des bonnes choses du fainéant paresseux.

Cela est aussi du au fait que si les gens en avaient connaissance, alors, la plupart d’entre eux se seraient contentés de célébrer cette nuit seulement et pas les autres et ils n’auraient pas pu être testés correctement.

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Ce qui nous est obligatoire, c’est d’être très attentifs dans la recherche de cette nuit bénie, afin d’obtenir ses récompenses, ses bienfaits et ses gratifications !

Car certes, le malheureux, serviteurs et servantes d’Allah, c’est celui qui est privé de la récompense et qui voit les périodes propices au pardon passer en restant chargé de ses péchés à cause de son insouciance, de son éloignement et de son indifférence.

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Le paradis pour celui qui parviendra durant cette nuit à faire partie des gagnants et qui suit la voie des pieux en veillant et en accomplissant de bonnes œuvres !

Perte et déception pour celui qui sera mis à la porte durant cette nuit, qui se verra recouvert d’un voile et qui laissera passer cette nuit alors qu’il est occupé à commettre des péchés et des méfaits, trompé par de faux espoirs et des rêves, laissant passer ainsi le bien que renferment les nuits et les meilleurs jours !

Quelle grande perte !

Combien seront grands ses regrets…

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Celui qui ne tire aucun profit de cette nuit bénie, quand va-t-il en tirer ?!

Celui qui ne revient pas vers Allah dans ces nobles moments, quand reviendra-t-il vers Allah ?!

Celui qui même lors de cette nuit continue à ne pas accomplir de bonnes choses, quand va-t-il en accomplir ?!

 

Serviteurs et servantes d’Allah !

Faites beaucoup d’efforts, qu’Allah vous fasse miséricorde, dans la recherche de cette nuit noble et bénie ! Recherchez ses bienfaits et ses bénédictions en accomplissant les prières obligatoires à l’heure à la manière dont les accomplissait le Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, en faisait beaucoup de prière de nuit, en vous acquittant de la Zakate, en donnant beaucoup d’aumônes, en préservant votre jeûne, en obéissant beaucoup à Allah, en vous écartant de ce qu’Il a interdit et des péchés, en regrettant et en vous repentant des péchés et des erreurs, en faisant beaucoup d’évocation (dhikr) et en lisant beaucoup le Coran !

Il est d’ailleurs recommandé au musulman de faire beaucoup d’invocation (dou’a) durant cette nuit, car les invocations sont exaucées durant cette nuit.

Et qu’il choisisse parmi les invocations celle qui regroupe le plus de bien, comme celle qu’a rapporté authentiquement At-Tirmidhi et Ibnou Madjah, dans un hadith où ’Aïcha, qu’Allah l’agrée, a dit :

« J’ai dit : « Ô Messager d’Allah ! A ton avis, si je sais quelle nuit est la nuit du destin, que devrais-je y dire ? »

Il répondit : « Dis : « اللهم إنك عفو تحب العفو فاعف عني.

(Ô Allah, Tu es certes Celui qui pardonne et efface les péchés et les fautes, Tu aimes pardonner et effacer les péchés et les fautes, alors pardonne moi et efface mes péchés et fautes) »

Cette invocation à un sens profond et immense !

Et elle convient parfaitement à cette nuit, car c’est la nuit durant laquelle est décidé tout ordre sage et durant laquelle sont décrétés les actes que les gens vont accomplir durant l’année entière jusqu’à la prochaine nuit du destin !

Ainsi, celui qui sera préservé de tout mal et dont les péchés et fautes seront pardonnés et effacés durant cette nuit, celui-là aura grandement réussi !

Et celui qui sera préservé de tout mal dans ce bas-monde et dans l’au-delà, celui là obtiendra le succès !

Et rien n’est égal au fait d’être préservé !

At-Tirmidhi a rapporta dans son Sounane, un hadith dans lequel Al-’Abbas Ibn Abdel-Moutalib, qu’Allah l’agrée, a dit :

« J’ai dit : « Ô Messager d’Allah ! Enseigne-moi une chose à demander à Allah Glorieux et Majestueux. »

Il me dit : « Demande à Allah d’être préservé de tout mal. »

Ensuite, j’ai laissé passer quelques jours et je suis retourné le voir en lui disant : « Ô Messager d’Allah ! Enseigne-moi une chose à demander à Allah. »

Il me dit : « Ô ’Abbas ! Ô oncle du Messager d’Allah ! Demande à Allah d’être préserve de tout mal dans ce bas monde et dans l’au-delà ! »

Alors, serviteurs et servantes d’Allah, demandez beaucoup à Allah qu’Il vous pardonne et efface vos péchés et fautes et qu’Il vous préserve de tout mal.

Surtout durant cette nuit noble et méritoire !

 

Et sachez, qu’Allah Glorifié et Exalté soit-Il, pardonne, absout et efface les péchés et les fautes (’Afououne et Ghafouroune). Le Très-Haut a dit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

« Et c’est Lui qui agrée de Ses serviteurs le repentir, pardonne et efface les méfaits et sait ce que vous faites. » (Sourate 42 verset 25)

Ainsi, il ne cesse, purifié et exalté soit-Il, d’être connu pour le fait de pardonner et d’effacer les méfaits !

Tout comme Il ne cesse d’être décris par le fait de faire grâce et clémence envers Ses serviteurs !

Et tout le monde est dans le besoin de se faire pardonner, effacer ses péchés et gracier par Allah, tout comme chacun est dans le besoin de Sa miséricorde et de Sa bienfaisance !


 

Qu’Allah vous accorde Son pardon et vous comble de Ses bienfaits

 

 

 

REJOINS-NOUS !

Et reçois toutes nos infos, bons plans et supports gratuits ^^

A propos

Ilham

Ilham

As salamou alaykoum ! Je suis Ilham, fondatrice d'Avenue des Sœurs, passionnée par tout ce qui concerne ma oumma et animée par l'envie de voir mes sœurs fillah s'épanouir tant dans leurs activités quotidiennes que dans leur foi

2 Commentaires

Laisser un commentaire