BUSINESS

Productivité au travail : une pause s’impose !

Sirine S.
Rédigé par Sirine S.
couture juillet

Dans notre société où priment rentabilité, efficience et productivité, on a tendance à croire que pour travailler mieux, on doit travailler plus. Et oui c’est bien connu, il n’y a que les fonctionnaires qui ne « fichent rien » qui font des pauses après la pause devant la machine à café ! Plus sérieusement, il semblerait que nous sous-estimions les bienfaits des pauses dans l’efficacité au travail. Voici quelques raisons pour lesquelles il faut penser à faire un break pour travailler mieux !

« J’ai une tonne de boulot et tu veux que je fasse une pause ? »

Oui oui, c’est tout à fait ça. En fait c’est très simple : lorsque l’on travaille pendant une longue période, notre concentration et notre rigueur s’essoufflent. La fatigue se fait sentir et « on tourne au ralenti » en quelque sorte. Alors l’idée, là voilà : on découpe la journée de travail en « tranches » horaires. Entre chaque « tranche » on fait une petite pause ce qui permet de repartir gonflées à bloc en sachant qu’à l’arrivée, une autre pause bien méritée nous attend.

Certes, il existe bien une étude britannique menée par l’institut de sondage Online Opinions qui affirme que les pauses thé et café des salariés coûtent environ 500 euros par an ! Disons que tout est question de juste mesure. Il ne faut pas trop faire de pauses et il ne faut pas non plus qu’elles soient une excuse empêchant de reprendre le travail sérieusement. Il faut s’appliquer et être conscientes qu’après la pause, ce n’est plus la pause jusqu’à la prochaine pause !

Par ailleurs, une autre étude a été réalisée au sein de la société Draugiem group. Cette étude portait sur l’efficacité du temps de travail. Résultats de l’enquête ? Parmi les employés les plus productifs, 10 % fonctionnaient de la façon suivante : ils alternaient entre 52 minutes de travail et 17 minutes de pause ! On ne dit pas que le travail n’est efficace qu’avec la règle des 52 minutes de travail et des 17 minutes de pause. Toutefois, cette étude est intéressante car elle démontre que les pauses rendent  le travail plus efficace.

Oui mais pendant ces pauses, je fais quoi ? 

Si vous travaillez sur un ordinateur, ne nous faites pas le coup de la pause YouTube, réseaux sociaux, candy crush, www.avenuedessoeurs.com ou autre. Passez d’un ordinateur à un smartphone n’est pas non plus l’idéal. Allez vous aérer l’esprit, faites un tour pour vous dégourdir les jambes, si vous êtes à la maison, reposez-vous. Pour les pauses repas, prenez-les tranquillement, sans être devant votre ordinateur, mangez un repas équilibré, discutez avec les personnes qui vous entourent. Tout au long de la journée, pensez aussi à bien vous hydrater : eau, café, thé. Aussi, grignotez un petit encas de temps à autre pour vous redonner des forces comme un fruit par exemple.

Faites un break, votre corps vous remerciera 

Si les pauses sont très importantes pour la concentration, elles sont aussi très utiles pour un corps en bonne santé. Même pour les personnes travaillant devant un ordinateur, on recense plusieurs troubles qui peuvent survenir suite à une mauvaise position gardée trop longtemps, suite à une mauvaise installation du poste de travail ou encore à cause de mouvements répétitifs. Oui, malgré les apparences travailler devant un ordinateur sur un fauteuil toute la journée n’est pas de tout repos. Maux de tête, de dos et douleurs aux poignets ne sont pas choses rares. Connaissez-vous le fameux « syndrome de la souris »  ? Il constitue un ensemble de troubles musculosquelettiques (TMS) engendrés par l’utilisation d’un ordinateur. Il peut s’agir de douleurs musculaires, de tendinites, de douleurs nerveuses ou encore de problèmes de vue.

Pour éviter tout ceci, pensez à faire, périodiquement,  une pause visuelle de l’écran en  portant le regard au loin (6 mètres et plus si possible) pour reposer les muscles oculaires. Essayez aussi d’alterner, pendant le temps de travail, entre les tâches qui sollicitent beaucoup vos yeux et des tâches moins exigeantes visuellement. Il est également important d’effectuer des pauses d’une dizaine de minutes toutes les 2 heures environ afin de soulager les pressions et efforts subis par les mains et les poignets. Vous pouvez aussi opter pour une pause de quelques minutes toutes les heures. À vous de trouver votre rythme !

Alors vous n’êtes toujours pas convaincues ? Essayez de faire des pauses et dites-nous si votre concentration s’améliore. On attend vos réactions en commentaires !

 

A propos

Sirine S.

Sirine S.

Entre journalisme, traduction et communication, je me sens à mon aise dans ce vaste domaine qui me passionne : l'écriture. Le coeur en Amérique latine, j'aime partager ma passion et traiter de pleins d'autres sujets différents.

Laisser un commentaire