BUSINESS

5 clés pour ne plus avoir peur de la concurrence

concurrence
Sirine S.
Rédigé par Sirine S.

La concurrence. Elle fait partie intégrante de l’aventure de l’entrepreneuse ou de n’importe quelle personne évoluant dans le monde du travail. « Et si la concurrence vendait un produit moins cher ? De meilleure qualité ? Si elle sortait une nouveauté qui faisait couler mes ventes ? » C’est parfois le genre de questionnement qui peut traverser l’esprit de certaines d’entre-nous. Malheureusement, c’est aussi le genre d’inquiétudes qui conduit aux coups bas pour détruire la concurrence. Alors, voici 5 conseils pour bien gérer son rapport à la concurrence.

La peur est un sentiment normal et humain. Toutefois, il faut travailler dessus pour ne pas qu’il s’invite là où il n’est pas le bienvenu ! Dans un moment de doute ou de désespoir, on peut avoir la crainte de se faire dépasser par la concurrence. Cependant, avoir peur de la concurrence est inutile, il faut plutôt transformer cette peur en motivation pour s’améliorer.

1) Soyez au maximum de vos capacités  

Un des moyens pour être sereine et apaisée dans son travail : mettre toutes les chances de son côté pour avoir un business fructueux et pérenne. Au lieu de gaspiller son énergie à se soucier de la concurrence, mettons cette énergie au service de sa propre affaire. Il peut être intéressant d’avoir un œil sur la concurrence pour savoir ce qu’il se fait, s’adapter ; mais en aucun cas il faut faire une fixation dessus. Avant de dépasser les autres, tentons de se dépasser soi-même.

2) Trouvez un concept innovant

Si vous voulez vous lancer, un conseil : cherchez quelque chose qui se fait peu ou qui n’existe pas du tout. Créez votre propre concept. Si toutefois vous souhaitez vous lancer dans quelque chose qui vous plait et qui existe déjà, commencez par faire une étude de marché pour vous assurer de la rentabilité du projet. Vérifiez que le marché ne soit pas saturé. Ensuite, cherchez un moyen de vous différencier malgré tout : un fournisseur qui propose des produits de qualité ou avec une spécificité que les autres n’ont pas, des packagings vraiment originaux, une communication innovante, des valeurs éthiques au centre du projet, ou quoi que ce soit d’autre qui pourrait vous distinguer de la concurrence.

3) Ayez des valeurs

Au cœur d’un commerce ou d’une entreprise quelle qu’elle soit, il y a des valeurs. Ces valeurs sont, en général, représentatives des valeurs de la personne qui est à la tête du projet. Les commerces « sans foi ni loi » qui sont prêts à tout pour « mettre des bâtons dans les roues » de la concurrence ont, en général, mauvaise presse. Les clients cherchent des entreprises qui partagent leurs valeurs. Personne n’aime « donner de l’argent » aux « voleurs » et aux « menteurs ». Si vous avez des employés, sensibilisez-les aux valeurs que vous défendez. Si vous faites une erreur, ayez l’honnêteté de la reconnaître, que ce soit avec vos collègues ou vos clients. Remettez-vous en question, sans cesse, pour vous améliorer.

4) Continuez à vous former et à vous renouveler

En effet, il ne faut pas rester sur ses acquis comme nous l’expliquions dans l’article : La formation : un objectif indispensable ! Pour pouvoir suivre l’évolution du marché, suivez la cadence de la concurrence. Si le marché vous demande de développer vos compétences, faites-le, formez-vous. Aussi, proposez des nouveautés, des nouveaux produits, des nouveaux services en lien avec votre projet de départ. Ce sera un bon moyen de suivre le mouvement et d’œuvrer pour assurer la pérennité de votre affaire. Évitez de copier « bêtement » ce qui a l’air de fonctionner et efforcez-vous de trouver toujours de nouvelles choses !

5) Soyez bienveillantes et confiantes

Comme vous le savez, la subsistance ne nous appartient pas. Il pourrait y avoir dix commerces comme le vôtre, votre part ne vous échappera pas. Alors, faites preuves d’empathie et imaginez-vous bien que derrière la « concurrence » il y a des hommes et des femmes, comme vous, qui travaillent dur et qui font preuve d’investissement pour perdurer. Regardez-les avec bienveillance, comme des « confrères et consœurs » plutôt que comme des « adversaires dangereux ». Lorsque ceux-ci sont d’accord, demandez-leur des conseils, donnez-leur des conseils, aussi. Ceci peut être très enrichissant. Partagez vos expériences de façon honnête et sans intermédiaire. L’espionnage ou tout autre moyen détourné est à proscrire. Si vous préférez rester dans votre « bulle » sans échanger avec les concurrents, c’est votre droit aussi. Acceptez qu’il y ait de la concurrence, c’est le jeu et c’est tant mieux ! Il en faut pour tous les goûts.

Même si ceci peut paraître évident pour beaucoup, c’est avec bienveillance que nous tentons de le rappeler. Et de votre côté, quelles sont vos petites astuces pour ne pas avoir peur de la concurrence ?
Crédit photo : rawpixel / 123RF Banque d’images

REJOINS-NOUS !

Et reçois toutes nos infos, bons plans et supports gratuits ^^

A propos

Sirine S.

Sirine S.

Entre journalisme, traduction et communication, je me sens à mon aise dans ce vaste domaine qui me passionne : l'écriture. Le coeur en Amérique latine, j'aime partager ma passion et traiter de pleins d'autres sujets différents.

Laisser un commentaire